Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Bordeaux Métropole 2050
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Saveur

La périgourdine Lucy Borie invite au délice

A gauche, Lucy Borie, la lauréate entourée de la famille de Dominique Lavigne

C'est dans la petite entreprise familiale de Dordogne que Lucy Borie, jeune cheffe pâtissière exerce ses talents. Passionnée de cuisine, elle n’a pas repris, mais complété l’aventure de ses parents apiculteurs, en se concentrant sur la conception de pâtisseries à base de miel issu de la production familiale. Les macarons « recette Lucy » en contiennent une petite proportion, qui en plus de leur donner un goût original, leur confère des vertus de conservation inhabituelles pour des produits frais de cette qualité. La jeune femme se spécialise peu à peu dans les gâteaux de mariage.

Le club de la  presse du Périgord a remis pour la 12e année le prix Dominique Lavigne, du nom de notre consoeur qui fut présidente du club, directrice de Réussir le Périgord. Ce prix qui récompense chaque année, un producteur, un artisan, un savoir-faire local est revenu à une jeune pâtissière, Lucy Borie, installée à Nojals et Clotte, près de Beaumont du Périgord. A 30 ans, la jeune femme travaille en famille avec ses parents, Jean-Michel et Claire, et son compagnon Mathias. Ses parents sont apiculteurs et ont un cheptel bovins viande qu'ils sont en train d'abandonner. Il y a sept ans, Lucy a décidé de revenir en Dordogne, où elle a grandi, après avoir gouté à la vie parisienne. "A Paris, je vivais bien, j'ai eu de belles expériences professionnelles puisque j'ai travaillé cinq ans comme maquilleuse dans le milieu de la mode et du cinéma. Puis j'ai eu envie d'autre chose, de donner du sens à ma vie et de retrouver une certaine qualité de vie."
Passionnée de cuisine depuis toute petite, la jeune femme rentre avec l'idée de valoriser la production de miel de ses parents. "Ma mère avait beaucoup de demandes en pains d'épices ou en nougats." Lucy investit la cuisine familiale pour créer des recettes puis elle comprend qu'on ne s'installe pas comme cela. Il faut se professionnaliser : obtenir un diplôme et investir dans un laboratoire aux normes. En quatre mois, elle prépare le CAP de pâtissier qu'elle obtient avec succès et grâce au soutien de ses parents, elle crée un vrai laboratoire sur l'exploitation. "Je dois tout à mes parents, je suis salariée de l'exploitation même si je m'occupe des pâtisseries," précise la jeune femme.

Macarons et gâteaux de mariage

En sept ans d'activité, Lucy Borie a développé une gamme de pâtisseries qui valorise le miel produit par les 150 ruches de ses parents et s'est spécialisée dans de suculents macarons. " Les débuts furent un peu épiques, ils manquaient de forme, de tenue. Dans mes macarons, j'utilise le miel en substitut du sucre : c'est bon pour la santé et c'est un meilleur conservateur naturel. Les macarons sont aujourd'hui le petit plus qui fait la différence dans les réceptions." Produits raffinés et appréciés de tous, elle les décline en une douzaine de parfums, allant des plus classiques, aux plus originaux. La jeune pâtissière s'est aussi spécialisée dans les gâteaux de mariage et de cérémonie, inspirés des fameux wedding cakes à étages de la culture anglo-saxonne, sous l'enseigne Invitation au délice. Ils représentent 70 % de l'activité. "Mes créations sont revisitées à la française" précise t-elle. Une fois par an, elle va se perfectionner en Angleterre avec un chef pâtissier de son choix. Son ancien métier de maquilleuse s'avère très utile en matière de jeux des couleurs, de la créativité. Les pâtisseries de Lucy Borie se trouvent dans le réseau de magasins de la Périgourdine, à Hyper U de Boulazac pour les fêtes. Elle sera présente sur un marché le 20 décembre, au pôle interconsulaire. 

Plus d'infos : www.invitationaudelice.com et sur facebook invitation au délice. 

Claude-Hélène Yvard

Photo: Claude -Hélène Yvard

Publié le 26/11/2018

Retour page d'accueil