Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
La région vous transporte
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Culture

Le théâtre Blossac de Châtellerault : un ouvrage pour un lieu emblématique

La salle du théâtre, telle qu'elle l'était dans les années 1890. Un lieu qui a rouvert en 2013. après une fermeture de 35 années.

Le théâtre Blossac de Châtellerault vient de fêter ses cinq ans de réouverture. Il fait partie des rares théâtres à l’Italienne, en forme de fer à cheval, présents en France. Un patrimoine incontestable de la ville de Châtellerault, situé au coeur de la ville, sur le boulevard qui porte son nom. Resté à l’abandon pendant 35 ans, il renaît tel qu’il était à la fin du XIXe siècle. Un lieu que les Châtelleraudais se réapproprient peu à peu puisque plusieurs associations y donnent des représentations. Il fait également l’objet d’un ouvrage, un livre de 80 pages qui revient sur son histoire et qui permet d’en faire une visite guidée dans la collection « Visages du patrimoine en Nouvelle-Aquitaine ». Il s’agit du 10e lieu mis en avant dans la région dans cette collection. Découverte.

C'est Un lieu unique dans la Vienne. Avec une salle en forme de fer à cheval. le théâtre Blossac de Châtellerault reste emblématique dans la patrimoine. Inauguré en 1844, il possède une salle à l’Italienne. Fermé durant 35 années (il avait fermé en 1978), le bâtiment a été restauré pour rouvrir ses portes en 2013. Il a fallu plusieurs années de travaux et plus de 6 millions d’euros (hors taxes) de coût. Actuellement, il est dans son jus c’est-à-dire comme dans les années 1890 où il avait connu quelques réaménagements par rapport à son ouverture. « A la réouverture de la salle, plus de 10 000 Châtelleraudais sont venus la découvrir. C’était la renaissance du théâtre. » se remémore Jean-Pierre Abelin, le maire de Châtellerault et président de Grand Châtellerault. On veut faire revivre le théâtre grâce notamment aux associations qui l’animent avec des représentations et également des visites de ce lieu ».

Les deux auteurs et le maire de Châtellerault, Jean-Pierre Abelin, (à droite) avec le livre sur le théâtre Blossac

Ce bâtiment, situé au coeur de la place centrale de Châtellerault, fait l’objet d’un ouvrage Châtellerault, Le théâtre Blossac écrit par deux auteurs et publié dans la collection « Visages du patrimoine en Nouvelle-Aquitaine » aux éditions Le Festin. « La région nous a sollicités. Elle est à l’initiative de cette publication et nous permet de faire découvrir cette pépite au plus grand nombre. Car le théâtre participe à l’attractivité de notre territoire et à son patrimoine », poursuit Jean-Pierre Abelin. Virginie Tostain et Jean-Paul Petit sont les deux auteurs de cette monographie. Pour la rédiger, ils se sont basés sur des archives et ont rassemblé de nombreux documents dont un mémoire rédigé en 1985 en histoire de l’art à l’université de Poitiers par René-Charles Guilbaud, mais également des photographies. 

Histoire et visite guidée du théâtre

L’ouvrage de 80 pages se découpe en deux parties : un côté historique et une visite guidée du lieu. « C’est un guide de visite qui se veut complet », résume Virginie Tostain, animatrice de l’architecture et du patrimoine de Grand Châtellerault et chargée de la valorisation patrimoniale du théâtre  Blossac. Un livre  riche également en photographies : plan de la salle, clichés des restaurations, du lieu, de ses coulisses (notamment la machinerie d’époque). « Nous sommes même allés à l’Opéra royal de Versailles pour savoir comment ça fonctionnait. Là-bas, j’avais été bluffé. Les décors bougent en quelques secondes seulement. Il y a des possibilité inouïes », explique Jean-Michel Audiguet, responsable technique du théâtre de Châtellerault.

Le théâtre Blossac est situé au coeur de la ville de Châtellerault à côté de la Mairie.

Anecdoctes en série

Quant à Jean-Paul Petit, membre de l’association « les amis de l’ancien théâtre », il avait rassemblé en amont un grand nombre d’archives sur ce bâtiment. L’association et la commune avaient même regroupé leurs forces pour qu’en 2009 la salle obtienne son classement au titre des Monuments historiques. L’ancien professeur de Lettres se souvient d’une salle de réunion, de fête, d’un théâtre populaire. Mais il a surtout lu de nombreuses coupures de presse qui remontent même au XIXe siècle aussi bien dans « L’écho de Châtellerault » que dans  « Le mémorial du Poitou ». « Les comptes rendus de spectacle sont passionnants. Parfois les ouvreuses étaient poussées par la foule et elles avaient du mal à empêcher l’entrée dans les loges. Puis, certaines femmes allaitaient même dans la salle », Jean-Paul Petit possède comme cela de nombreuses anecdotes sur ce lieu.

Retour au théâtre, Initialement la salle pouvait contenir plus de 600 personnes; aujourd’hui sa capacité est réduite à 330 places pour des raisons évidentes de sécurité. Des mains courantes et des protections ont été rajoutées. Mais les balcons restent toujours dans leur état initial avec le fameux poulailler tout en haut. Il y a plusieurs explications à cette appellation. « L’origine peut venir d’un certain mépris des classes populaires à qui on réservait ces places et qui « piaillait » comme des volailles. L’autre raison: souvent cet endroit était grillagé pour des raisons de sécurité entre autre », explique Virginie Tostain. L’autre terme pour désigner cet espace-là du théâtre était le paradis à cause de la proximité de la coupole. Enfin, il y a la scène. Sa particularité, sa pente douce de 4%. Afin de tromper l’oeil des spectateurs et de jouer sur la perspective. L’illusion est parfaite. 

Le théâtre Blossac de Châtellerault doit redevenir un véritable lieu d’animation. Comme le résume l’animatrice de l’architecture et du patrimoine de Grand Châtellerault, Virginie Tostain : « S’il y a trois théâtres à l’Italienne à voir, je vous conseille de visiter celui de Versailles, de Vicenze, et bien sûr celui de Châtellerault. » Ses visites sont organisées mensuellement et pendant les vacances scolaires. En attendant, vous pouvez profiter des illustrations et de l’histoire de ce site emblématique du Châtelleraudais avec le livre Châtellerault, Le théâtre Blossac, tiré à 2 000 exemplaires, disponible en librairie à Châtellerault, en vente aussi à l’office de tourisme de Grand Châtellerault et à l’accueil du théâtre.  

Châtellerault, Le théâtre de Blossac, "Visages du patrimoine en Nouvelle-Aquitaine", aux éditions Le Festin 80 pages, 8 euros

 

Julien Privat

Photo: Aqui.fr

Publié le 25/11/2018

Retour page d'accueil