Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Bordeaux Métropole 2050
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Métropole

Education : Saint-Médard-en-Jalles veut anticiper l'évolution démographique

éducation Saint-Médard

787 107 au 1er janvier dernier, c'est le nombre officiel d'habitants de la métropole bordelaise, soit 12 178 de plus qu'en 2017. L'attractivité de la cinquième métropole la plus peuplée de France (selon des données publiées par l'Insee concentrées sur la période 2010-2015) ne se dément pas, à en croire les récents classements d'attractivité spécifiant que le cadran nord-ouest de la métropole reste toujours l'un des secteurs où la hausse de population est la plus forte. Le revers de la médaille a plusieurs entrées : problèmes de logements, de mobilité... et d'équipements.

Anticipation démographique

L'équipement. C'est sur ce dernier que s'est penchée la mairie de Saint-Médard-en-Jalles ce lundi 26 novembre lors d'une conférence de presse consacrée aux futures orientations politiques en matière d'éducation. Comme d'autres mairies, l'effort municipal sur le sujet est conséquent : avec 10,3 millions d'euros en 2018 (dont 800 000 euros d'investissements), c'est le plus gros budget de la commune qui compte à ce jour 3197 élèves répartis dans 14 écoles différentes et environ 600 familles accueillies chaque mois à la direction de l'éducation. Une récente étude confiée à l'a'urba et un expert géographe a été chargée d'anticiper l'évolution démographique des écoliers de la ville dans les dix ans à venir. Cette dernière fait apparaître entre 650 et 700 enfants de trois à onze ans supplémentaires dans cette période.

Pour faire face à cette augmentation démographique de petite taille, Saint-Médard a dévoilé ses plans. Si seize nouvelles classes ont déjà été créées depuis la rentrée 2010-2011 sur la commune et plusieurs travaux d'extension financés (dont la restructuration de l'école élémentaire Gajac en 2016 et 2017 pour un budget de 1,6 million d'euros) et que le budget de l'entretien du patrimoine scolaire bat des records en 2018 (295 000 euros contre 220 174 euros en 2016 ou 106 146 en 2017), les prévisions d'investissements sur 2019 sont elles aussi ambitieuses. On parle ainsi de plusieurs projets de réaménagement, d'accessibilité (écoles La Garenne et Montaigne) ou la finalisation de l'équipement numérique dans les écoles (chaque école est notamment équipée d'un tableau numérique, de tablettes tactiles ou d'un téléviseur orientable et tactile pour les maternelles entre trois et cinq ans), pour un budget total de 1,44 million d'euros.

Effort budgétaire
Ce plan prévoit aussi la construction de nouveaux établissements. Le plus proche (au niveau de l'échéance de livraison) est l'arrivée de l'école/collège Emmanuel d'Alzon, une "offre d'enseignement privée sous contrat" commandé au Comité d'enseignement Catholique de Gironde (par le biais d'un contrat d'association entre l'ensemble scolaire Saint-Anne et l'Etat). L'établissement sera situé sur le quartier de Corbiac et permettra l'ouverture de 17 classes pour environ 500 enfants (cinq en élémentaires, douze en collège) pour une ouverture effective prévue à la rentrée 2019, les tous premiers travaux ayant déjà débuté. Enfin, la ville a pris l'objectif de créer un nouveau groupe scolaire en centre-ville (dans la zone Cassy Vigney, en bordure ouest du futur parc public du Bourdieu). La zone est actuellement en cours d'acquisition et le groupe scolaire pourrait voir le jour à l'horizon 2023... donc après la constitution d'une nouvelle équipe municipale.

Pour le maire de Saint-Médard, Jacques Mangon, "ce type d'investissement nécessite du temps, donc si on le découvre au dernier moment, il est évident qu'on n'y fera pas face. Or c'est bien ce que nous souhaitons faire". Malgré un contexte de contractualisation avec l'Etat pour la période 2018-2020, la municipalité prévoit un effort d'équipement de près de douze millions d'euros en investissements pour son budget 2019, qui sera voté lors du prochain conseil municipal, le 12 décembre prochain.

Romain Béteille

Photo: RB

Publié le 26/11/2018

Retour page d'accueil