Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Bordeaux Métropole 2050
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Métropole

Prix coup de cœur de l'initiative sociale et solidaire : l'ESS au cœur de la Métropole Bordelaise

prix coup de coeur ESS une

C'est dans le salon d'honneur de l'Hôtel de Bordeaux Métropole qu'a eu lieu hier soir, la remise du Prix coup de cœur de l'initiative sociale et solidaire. Une dixième édition marquée -et c'est une nouveauté- par un accompagnement accru des porteurs de projets et lors de laquelle ont été récompensées quatre réalisations ayant un impact social ou environnemental et créatrices d'emplois sur le territoire métropolitain. Une soirée présidée par Christine Bost, Vice-présidente de Bordeaux Métropole.

Initié en 2009 par ce qui à l'époque, était encore la CUB, le Prix coup de Cœur de l'initiative Sociale et solidaire récompense chaque année des porteurs de projets innovants, ayant une utilité sociale et/ou environnementale forte et créant de l’emploi non délocalisable. Une création de la communauté bordelaise qui vient en complément des trois prix nationaux de l'ESS (Prix de l'unité sociale, Prix Égalité « 2018 Focus : Femmes-Hommes » et Prix de la transition écologique). « Imaginé pour répondre à l'appel national du mois de l'ESS, créé un an plus tôt, et pour l'ancrer dans la métropole bordelaise, ce prix s’attache depuis 10 ans à valoriser des initiatives locales qui répondent à un besoin non satisfait sur le territoire et recouvrent différents champs d’activités en lien avec les compétences de Bordeaux Métropole (circuits courts d’approvisionnement, réduction des déchets et réutilisation, tourisme solidaire, mobilités alternatives, lien social de proximité, éducation populaire, égalité femmes-hommes, etc...)», précise Christine Bost (1). Lancé en août dernier, l'appel à projets de cette 10e édition s'est terminé le 4 novembre et a vu la sélection de 40 dossiers -« 10 de plus que l'an dernier, preuve du dynamisme du territoire », note avec satisfaction, l'élue-. Doté d'une récompense de 5000€ destinée à la réalisation du projet, ce prix propose aussi depuis cette année aux lauréats, plusieurs prestations afin de les aider dans leur entreprise :
-Un accompagnement entrepreneurial et un réseau, avec ATIS, la Maison de l’initiative et de l’entrepreneuriat, Coop alpha, et la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire de Nouvelle Aquitaine,
-Une aide au financement, avec France Active Aquitaine, le Crédit mutuel du sud-ouest et l’ADIE,
-Un accompagnement en communication, avec la radio locale RIG et les agences Equitacom et O Tempora,
-Un mentorat, avec plusieurs dirigeants d'entreprises de l'ESS.

Quatre lauréats pour la 10e édition

Autre changement cette année : la mise à l'honneur de quatre lauréats au lieu de trois habituellement « en raison d'égalité entre candidats en tête et pour valoriser des projets correspondant à plusieurs des compétences de la Métropole ».

Ont donc été retenus cette année :

-La Cloche-Le Carillon de Bordeaux de Leslie Rialhe : réseau de solidarité entre commerçants, habitants et personnes sans domicile fixe. Un projet qui entend favoriser les micros-engagements solidaires des citoyens afin d'améliorer le quotidien des personnes SDF, lutter contre leur isolement et réhabiliter leur image.

-Groupe SOS-Pension Canem Felis de Sandrine Arrivé : projet de pension canine et féline à vocation sociale. L'objectif étant de créer une pension pour chiens et chats des publics rencontrant des difficultés médicales et/ou sociales dans un lieu convivial et respectueux de l'environnement.

-Milan Av-Jc de Mylène L'Orguilloux : projet destiné à réduire les déchets dans l'industrie textile (15% des tissus sont jetés lors de la fabrication). Le but étant, grâce à une remise en cause des méthodes de fabrication, de montrer que par le design, on peut créer de nouvelles formes de vêtements qui ne génèrent pas de déchet. Un projet qui propose également des actions de sensibilisation dans les écoles de mode et les entreprises de confection.

-Enfin, prix spécial du jury : Habitat Jeune du Levain d'Isabelle Garcia dont l'objet est d'accompagner les jeunes dans leur socialisation par l'habitat. Un projet qui passe notamment par la réhabilitation de l'ancien Hôtel Victoria afin de créer 65 logements dans un monument historique.

Très investie dans l'ESS, Bordeaux Métropole a d'ailleurs proposé, cette année, un parcours de découverte dans des entreprises concernées, pour l'ensemble des élus de la Métropole et en particulier ceux « issus de communes les plus modestes où la culture de l'ESS est peut-être moins présente », souligne Christine Bost. Car notre but est tant « d'accompagner les porteurs de projets que de mettre les initiatives en valeur », poursuit l'élue pour qui, il est aussi important de savoir s'auto-critiquer. A cette fin, une étude relative à l'état des lieux de l'ESS sur le territoire métropolitain ainsi que sur le rôle que peuvent jouer les collectivités -dont la Métropole- pour accélérer un certain nombre de projets, a récemment été lancée. Les résultats définitifs étant attendus pour début janvier.

(1)Maire d'Eysines et Vice-présidente de Bordeaux Métropole en charge des Zones d’activité de proximité, de l’Économie Sociale et Solidaire, du Commerce et de l’Artisanat.

Emmanuelle Diaz

Photo: Aqui.fr

Publié le 29/11/2018

Retour page d'accueil