Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Métropole

Saint-Médard veut être « proche et connectée »

éducation Saint-Médard

Ce mardi 8 janvier, le maire de Saint-Médard-en-Jalles, et ses adjoints, ont prononcé leurs voeux pour l'année 2019. Des voeux placés sous le signe de l'échelon communal, dans un contexte tendu entre les collectivités locales et le gouvernement pour qui les échelons du retrait de la taxe d'habitation semblent être un casse-tête. En récompensant des personnalités que l'échelon municipal a souhaité élever en exemple, en promettant une ville plus proche et plus connectée à ses habitants, Saint-Médard se place parmi les communes souhaitant profiter de l'attractivité de la métropole pour conjuguer la raison et l'expansion.

"Proche et connectée", c'est de cette manière que la ville de Saint-Médard-en-Jalles a souhaité se mettre en avant lors de ses voeux qui se sont déroulés ce mardi 8 janvier. Cette commune de la métropole, qui profite de son attractivité, a souhaité récompenser officiellement des "figures" de la ville avant d'adresser ses traditionnels objectifs pour la nouvelle année. Les récompenses ont ainsi été diverses : un gendarme volontaire de 21 ans pour son courage lors d'une intervention, quatre jeunes récompensés dans un concours local de bande dessinée, une responsable associative, une entrepreneuse dans l'aéronautique, un café associatif et un éducateur sportif opérant au sein de l'association Drop de Béton ont ainsi reçu, chacun leur tour, la médaille de la ville.

Cette ville ne cesse d'ailleurs de grandir : selon le dernier recensement en date, ils étaient 31 565 habitants à l'avoir choisie comme lieu de résidence. Comme l'a rappelé son maire, Jacques Mangon lors d'une allocution en présence de nombreux responsables municipaux, "les communes, dans ce contexte de mouvements sociaux, paraissent être une oasis de compréhension et de dialogue, et elles seront au premier rang pour tenter d'amener vers une compréhension réciproque". Les collectivités locales (donc, en premier lieu les mairies), sont en ce moment dans une certaine incertitude, à en croire l'imbroglio gouvernemental au sujet de la taxe d'habitation. Interrogé sur le sujet, Jacques Mangon réplique : "On attend impatiemment de savoir de quelles ressources fiscales on pourra disposer. Il faut aussi que les communes continuent à conserver une capacité de pouvoir choisir leur politique fiscale, que ce ne soit pas simplement une dotation d'Etat qui arrive aux communes mais que l'on puisse disposer d'une économie, digne de nos propres collectivités".

Des propos plutôt révélateurs pour une commune qui a choisi, parmi un nombre limité au niveau national, de se soumettre à la maîtrise de ses propres dépenses de fonctionnement par l'Etat (seuil fixé à 1,2%) car elle juge que cela répond à une volonté de "bonne gestion". "L'échelon communal est un bon échelon", répète à l'envie Jacques Mangon, qui a énuméré brièvement les objectifs de sa commune pour 2019 au rang desquels l'éducation figure en première place. Les chantiers municipaux ne manquent pas dans les autres domaines : rénovation du bourg d'Assignan et de la place de la République, nouvelles couleurs pour la piste d'athlétisme, création d'un skate park, regroupement de la mission locale et de l'espace jeunes (rue de la Boétie), adhésion au dispositif métropolitain de la carte jeunes, développement accru de la vidéosurveillance dans certains quartiers, aide aux politiques de solidarités (notamment via l'ouverture d'un nouvel espace social en centre-ville, d'un local pour permettre aux plus précaires de disposer d'un panier solidaire en plus de l'opération Oasis déjà mise en place et de la création d'un nouvel EHPAD et d'une résidence séniors privés prévus pour 2020. Les chantiers ne manquent pas pour la commune, qui souhaite "avancer sans subir la croissance, nous préférons l'organiser pour continuer à vivre dans une ville où il fasse bon vivre et qui fasse rayonner l'art de vivre local".

Romain Béteille

Photo: RB

Publié le 09/01/2019

Retour page d'accueil

Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine Les spéciaux d'Aqui!
Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture