Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Le joli mois de l'Europe
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Politique

Pau: Bayrou affiche positivité et optimisme

Ce vendredi soir, François Bayrou, maire de Pau, souhaitait ses voeux au Palais Beaumont.

Devant élus, présidents d’intercommunalités, responsables de clubs sportifs et de membres du tissus associatifs, culturels et religieux palois, le maire de Pau et président de l’agglomération paloise, François Bayrou, a présenté ses voeux ce vendredi 11 janvier au Palais Beaumont de Pau. Entouré de son équipe municipale, le maire de la cité béarnaise est revenu sur les projets initiés en 2018 — pour beaucoup qui se concrétiseront cette année — tout en évoquant les perspectives. Au cours de son discours, l’élu palois a montré tout son attachement pour Pau et n’a cessé de vanter les atouts et « les valeurs sociales, urbaines et civiques » portés par la cité béarnaise. L’exercice s’est apparenté à un compte-rendu (de fin) de mandat, à seulement, un an de la prochaine échéance municipale…

Le silence a mis fin au brouhaha régnant de la salle. La rencontre de vœux qui, généralement se veut heureuse, a démarré par l’évocation d’un évènement qui, lui, est malheureux. En début de cérémonie, une minute de silence a été rendue en hommage au capitaine Baptiste Chirié, « un jeune et brillant soldat originaire de Pau », mort dans l’accident de son Mirage 2000 dans l'est de la France. Ce fut pour François Bayrou l’occasion de saluer l’importance « des armées françaises et de ses militaires ». De longs applaudissements ont clôturé ce préambule solennel.

« Pau, capitale humaine ». Le nouveau « logo ou slogan » réfléchi par la ville a été dévoilé ce vendredi par l’équipe municipale. Pour Français Bayrou, cette notion prend dans le contexte actuel tout son sens. « Nous vivons dans une société qui s’interroge en particulier sur l’humanité des organisations, des décisions et des orientations prises. À Pau, nous pensons que c'est par les valeurs d’humanité que le développement trouve son sens. » François Bayrou a alors rappelé l’importance de l’action et de la dynamique apportées par les grands chefs d’entreprise de l’agglomération. « Elles se répercutent dans chacune des familles. Mais le développement économique ne trouve son sens que s’ils s’enrichissent des valeurs et des rapports humains. » Pour l’équipe sous la houlette de Bayrou, l’objectif est alors de trouver cet équilibre. Un équilibre qui s’articule finalement autour des trois parties développées par le maire Bayrou au cours du cérémonial : « Pau et son agglo de haute qualité urbaine », « Pau, une ville de haute qualité humaine » et « Pau, une ville de haute qualité civique ».

Le Fébus bientôt terminé
Ses premiers propos sont venus préciser le calendrier de la dernière grande phase des travaux du Fébus, le bus à haut niveau de service. Concernant son assise routière, les travaux devraient s’achever d’ici quelques semaines. Par ses vertus écologiques « puisqu’il n’y aura zéro émission de gaz à effet de serre et donc zéro pollution » ce projet suscite l’admiration de nombreuses grandes villes du monde. « De San Francisco en Suède, Norvège ou encore Allemagne, on veut le modèle de Pau », se targue François Bayrou. Ce projet a conduit la ville à réaménager l’espace urbain. Ainsi, 400 arbres sur les 600 prévus ont été replantés ainsi que plus de 500 arbustes. D’après le calendrier établi par la ville, le prototype du bus Fébus sera ici la première semaine d’août et« l’inauguration prévue le 19 septembre à 19 heures ». Un timing précis jusque-là respecté par la mairie de Pau « tout comme les devis, à l’euro près », assure-t-il.

Le discours s’est ensuite porté sur les Halles de Pau et le nouveau complexe de la République, deux projets majeurs réalisés cette fin d’année 2018. Dans la foulée, les travaux de la nouvelle cité de la Justice et la grande tour situées en face des halles vont démarrer. D’autres structures seront inaugurées cette année. L’école des Arts, notamment, qui jouxte le musée des beaux-arts. « Près de 250 élèves vont être au centre-ville », se réjouit le maire Bayrou.

Le Centre ville palois se redynamise

Le centre-ville, une vraie priorité pour l’équipe de Bayrou. Le plan engagé par la municipalité au début du mandat semble d’ailleurs, visiblement, porter ses fruits. Jusqu’au 1er janvier 2016, le centre de la cité enregistrait depuis huit ans une baisse de 1000 habitants par an. Depuis, sa population a arrêté de chuter et enregistre même une timide progression. Une tendance qui redonne de la satisfaction au maire de la ville.« Cette année, le nombre d’élèves a considérablement augmenté. Il y a eu 150 élèves de plus alors que jusque-là, on fermait des classes. » Dans le domaine du commerce, la baisse « régulière et sombre » du nombre de commerces dans le centre-ville semble aussi ralentir. « Cette année, encore, en défalquant les autoentrepreneurs du chiffre fourni par la chambre du commerce, 35 nouveaux commerces ont ouvert. » La rue des Cordeliers illustre ce renouveau. Ce dynamisme s’accompagnera de la reconstruction du bâtiment des galeries Lafayette, place Clémenceau, détruit il y a quelques années par un incendie. Entre le projet de réaménager le parc Beaumont, le ravalement des façades des bâtiments de la ville, notamment la mairie, l’inauguration de base d’eau vive pont d’Espagne, du musée Bernadotte, et de la maison de retraite Nouste Soureilh, Pau fourmille de projets.

Après avoir salué toutes les initiatives sociales, François Bayrou a cloturé la soirée en adressant une nouvelle fois les meilleurs vœux à tous les acteurs réunis ce vendredi soir au Palais Beaumont.

Baptiste Ducasse

Photo: Aqui.fr

Publié le 12/01/2019

Retour page d'accueil

Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine Les spéciaux d'Aqui!
Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture