Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Séjour Futuroscope 49E
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Economie

La Nouvelle-Aquitaine attire les entreprises (et leurs emplois)

La Nouvelle-Aquitaine attire les entreprises (et leurs emplois) - attractivité économique

Quel point commun entre le leader du streaming musical, Deezer, et Forsee Power, spécialiste des systèmes de batteries intelligentes pour les marchés du transport ? Leur implantation en Nouvelle-Aquitaine au cours de l'année 2018. 40 emplois à Bordeaux pour Deezer, 300 à Chasseneuil-du-Poitou (86) pour Forsee Power. Deux exemples emblématiques des bons scores de la Nouvelle-Aquitaine en matière d'attractivité économique. Plus de 7000 emplois créés ou sauvegardés sont ainsi annoncés à 3 ans dans la région grâce à la bonne dynamique de ces investissements exogènes, français et étrangers, sur la seule année 2018. Détails avec les chiffres et analyses de l’observatoire 2018 de l’attractivité de la Nouvelle-Aquitaine, une publication de l’Agence de Développement et d’Innovation de Nouvelle-Aquitaine.

Si la Nouvelle-Aquitaine vient de créer son Club de l'attractivité, la région est déjà, du point de vue des implantations d'entreprises, sur une bonne lancée avec en 2018, 296 projets d'investissements exogènes, français et étrangers, et la création ou la sauvegarde de 7 041 emplois annoncés à 3 ans. C'est une hausse de 8% des emplois par rapport à 2017, même si le nombre d'opérations enregistre quant à lui un faible recul de 3%, relativisé par l'ADI après la forte hausse de 2017 à +69%...

Parmi les 5 secteurs qui se démarquent, le secteur numérique représente à lui seul 19% des projets (+5 points vs 2017) et 19% des emplois (-3 points), suivi par l'activité de conseil aux entreprises, puis les secteurs aéronautique / naval / ferroviaire, le commerce et les services financiers.


Un effet Brexit ?
En 2018, la tendance, remarquée l'année précédente, des implantations de très gros projets se poursuit avec 12 projets à plus de 100 emplois (soit 27% du total des emplois annoncés), dont 10 sont d'origine française. Cela dit, les investissements étrangers sont bel et bien une réalité et leur part ne cesse de croître depuis 2016. En 2018, avec 100 opérations pour 2 037 emplois, ils pèsent pour un tiers des projets exogènes en région, soit 34% des projets (+2 points vs 2017) et 29% des emplois (+3 points vs 2017).

Quant aux pays investisseurs, le Royaume-Uni qui passe de la 4ème place des pays investisseurs en région en 2017, à la 1ère place en 2018, avec 13 projets pour 339 emplois. Les prémices sans doute d'un « effet Brexit », suggère l'observatoire... Viennent derrière l'Allemagne (12 projets pour 286 emplois) et les Etats-Unis (12 projets pour 263 emplois). 66% de ces investissements étrangers portent sur des projets de création de nouveaux sites (66%).

Des investissements qui bénéficient à tous les territoires régionaux
Quant à la répartition géographique de ces investissements, elle se fait en cohérence avec le poids économique des 3 grandes zones régionales : l'ex-Aquitaine reçoit 75% du flux global des projets d'implantation pour 77% des emplois, quand l'ex-Poitou-Charentes et l'ex-Limousin captent respectivement 16% et 9% des projets.

Tous les départements de Nouvelle-Aquitaine bénéficient d'investissements exogènes étrangers et français avec un trio de tête formé par la Gironde avec 51% des projets (dont 8 des 12 projets à plus de 100 emplois évoqués plus haut) et 62% des emplois, les Pyrénées-Atlantiques (15% des projets et 9% des emplois) et la Charente-Maritime (6% des projets et 3% des emplois).

Solène Méric

Photo: pithonius - pixabay

Publié le 24/04/2019

Retour page d'accueil

Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine Les spéciaux d'Aqui!
Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture