Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Liberté Bordeaux 2019
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Environnement

Les Agrofolies : un festival sur le thème de l’agroécologie

Affiche du festival Les Agrofolies

Les Agrofolies, c’est un événement ouvert à tous et pour tous. Pour cette deuxième édition, quatre jours ont été consacrés au thème de l’agroécologie à Bordeaux et ses environs. Lors de cette manifestation, des conférences, des débats, des visites de fermes et de jardins partagés ainsi que des animations éducatives ont été organisées. Plusieurs façons d’apprendre en famille, entre amis, à pied ou à vélo. De nombreuses associations et bénévoles se sont investis.

Un festival, totalement dédié à l’agroécologie, s’est déroulé du 16 au 19 mai 2019. Pendant quatre jours, on a pu goûter, voir, apprendre et partager sur ce sujet. Les Agrofolies, collectif composé d’associations et de citoyens, veulent apporter des valeurs communes et faire découvrir une agriculture respectueuse de l’environnement en mettant à l’honneur les richesses du terroir et les savoir-faire. Les Agrofolies ont organisé des conférences, des animations, des ateliers et des visites de fermes pour les grands et les petits, dans un esprit ludique et didactique. « L’agroécologie est un enjeu pour l’agriculture et l’alimentation de demain. S’inspirer de la nature et de la biodiversité pour produire en respectant les sols, l’air, l’eau, la santé des paysans et des consommateurs, s’allier à la faune et la flore plutôt que de lutter contre elles, voici quelques grands principes de l’agroécologie », résume le collectif.

“L’agriculture façonne nos paysages, notre environnement et notre alimentation quotidienne.”

En ouverture du festival, dans le bâtiment de Bordeaux Sciences Agro s’est déroulé une conférence inaugurale autour d'un ver... de terre mais pas seulement. La conférence a abordé le thème des « Agroécologies, sols et vers de terre – se cultiver pour mieux cultiver ». Animée sous la forme d'une conversation/débat par Christophe Gatineau, agronome, spécialiste des “cultures innovantes” et auteur de « Eloge du ver de terre – Notre futur dépend de son avenir » et de « Éloge de l'abeille - Quand les insectes ont le bourdon », ainsi que par Thomas Nesme enseignant-chercheur en agronomie, rattaché à l’INRA / Bordeaux Sciences Agro - Interactions Sol Plante & Atmosphère et animateur d’un groupe de chercheurs travaillant sur le « bouclage des cycles azote (N) et phosphore (P), stockage de carbone (C) dans les sols, » cette manifestation avait pour but de nous montrer les interactions entre les sols et l’atmosphère.

L’objectif de Christophe Gatineau est de réintroduire le ver de terre, marqueur important de la biodiversité, qui est de plus en plus menacé par l'agriculture intensive. Ce projet lui a valu de participer au concours lancé par le ministère de la Transition écologique dans le cadre du plan climat et d’arriver en tête de la catégorie biodiversité et 2e sur l'ensemble des projets au niveau national.  

Discussions entre agriculture, alimentation, transformation.

“Les experts de l’ONU sur la biodiversité et les systèmes écosystémiques (IPBES) ont dévoilé une évaluation mondiale sans précédent sur les écosystèmes. Cela montre le besoin urgent d’un plan pour sauver la nature” ajoute Thomas Nesme. Beaucoup d’enjeux rentrent en compte, des enjeux alimentaires, sanitaires, environnementaux, mais aussi des enjeux liés à l’emploi. Un autre rapport a également été publié sur l’effondrement de la biodiversité. 1 million d’espèces vont disparaître à court ou moyen terme ; ce qui représente ⅛ des espèces. N’oublions pas qu’ ¼ des insectes sont des pollinisateurs. Par exemple “il existe 45 espèces de bourdons en France, ce qui montre la diversité des espèces” raconte Christophe Gatineau.

Les 17 et 18 mai, le collectif a organisé, à Darwin, différents ateliers, comme des ateliers compost, ateliers confection de nichoirs à hirondelles, et les Dîn’Actions des Colibris.

Le samedi et le dimanche, des randonnées à vélo ont été proposées au travers des jardins partagés de la métropole bordelaise. Accessible à tous, les parcours oscillant entre 10 et 20 km. Il était également possible de visiter des fermes bios. Les viticulteurs, les éleveurs et les maraîchers ont ouvert leurs portes et partagé leur vision de l’agriculture grâce à l’association Agrobio Gironde. Ils sont vignerons, maraîchers, éleveurs de chèvres et ils sont déjà engagés pour une agriculture durable en Gironde. Pour rencontrer les agriculteurs et les agricultrices de la région.

Alizé Sibella

Photo: Alizé Sibella

Publié le 29/05/2019

Retour page d'accueil

Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine Les spéciaux d'Aqui!
Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture