Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Métropole

Dix parcs pour un troupeau

Pâturage itinérant parc coteaux une

C'est notamment en présence de Jean-Pierre Turon et Jean Touzeau, respectivement Maires de Bassens et Lormont et de Jean-Jacques Puyobrau, Maire de Floirac et Président du Grand Projet des Villes Rive Droite, qu'a eu lieu ce mercredi, l'inauguration, au Parc Rozin à Bassens, du pâturage itinérant du Parc des Coteaux. Une initiative chapeautée par le GPV ( Bassens, Lormont, Cenon et Floirac), qui s'inscrit dans le cadre de la loi de développement durable lancée par Bordeaux Métropole et dont le but est la mise en place d'une gestion écologique des espaces de prairies du secteur.

Initiative originale du ParcLAB (le laboratoire du parc des Coteaux), le Pâturage Itinérant d'un troupeau de 27 brebis a officiellement été lancé, ce mercredi, au parc Rozin, à Bassens. Une démarche collective rassemblant élus, directeurs de service et jardiniers des quatre villes de Bassens, Lormont, Cenon et Floirac et dont l'objectif est double : assurer un entretien vertueux du parc des Coteaux, espace vert de 400 hectares (dont 60 ha de prairies) et proposer au public une animation écologique. « Durant cinq mois, les brebis participeront à l'entretien des dix parcs qui composent le parc des Coteaux (NDLR : il s’agit des parcs de Beauval, Rozin et Panoramis-Séguinaud à Bassens ; Carriet et Ermitage à Lormont ; Palmer et Cypressat à Cenon ; Sybirol, Castel et Burthe à Floirac). A une époque où les problématiques écologiques nous engagent à faire évoluer nos modes de gestion des espaces verts, ce pâturage itinérant atteste d'une prise de conscience au niveau local. Cet éco-pâturage visant à protéger la biodiversité, la moitié des espèces vivantes étant menacées d'extinction d'ici la fin du siècle. Ce sont ces perspectives alarmantes qui nous poussent à agir dans nos communes, dans tous ces parcs qui sont les poumons verts de la Rive Droite et plus largement de la Métropole », note Jean-Pierre Turon. Des nichoirs à chauves-souris devant également être installés sur le secteur. « La volonté municipale est, par ailleurs, de sanctuariser le Parc Rozin en demandant sa classification comme espace naturel sensible », poursuit-il. Une initiative visant à prévenir le lieu de tout aménagement et ainsi protéger le réservoir de biodiversité qu'il constitue ; ce qui, depuis trois ans, a conduit la municipalité à agrandir le parc afin d'éviter le rachat de parcelles et les éventuelles constructions.

Pâturage itinérant parc coteaux

 

27 brebis, 5 mois, 10 parcs

 

D'un coût total de 150000€ sur trois ans (50% pour Bordeaux Métropole, 30% pour le Conseil Départemental et 20% pour les quatre communes du GPV Rive Droite), ce projet doit durer cinq mois. Sachant qu'il ne s'agit là que de la première année. « Pour entretenir la totalité de la superficie, il faudrait un troupeau plus important. Ici, ce n'est que le début de l'expérience », précise le Maire de Bassens. Arrivées le 3 mai dernier au parc Beauval pour commencer leur itinérance, les 27 brebis landaises prêtées par le Conservatoire Régional des Races d'Aquitaine devraient atteindre Panoramis le 29 mai ; parc où elles resteront jusqu'au 17 juin inclus. Menées par leur bergère, Rachel Léobet et sa chienne Oyat, elles atteindront l’Oasis de Carriet (Lormont), le 18 juin et participeront à la fête du jardin partagé. A cette occasion, elles seront tondues en prévision des chaleurs estivales. Elles pâtureront les prairies de Carriet haut et bas jusqu’au 25 juin, date à laquelle elles seront emmenées jusqu’au parc de l’Ermitage où elles côtoieront, mais de loin, le troupeau de la ferme des Iris. Le 8 juillet, le petit groupe fera son entrée à Palmer (côté Tranchère) à Cenon, où il restera jusqu’au 6 août. Après un passage à Beausite le 7, il gagnera le parc du Cypressat et ce, jusqu’au 21 août. Enfin, dernière étape de l’itinérance : Floirac, avec un premier site de pâturage au domaine de Sybirol, entre le 22 août et le 2 septembre, puis du 3 au au 9 septembre au parc du Castel, avant de terminer le périple au domaine de la Burthe, du 10 septembre au 10 octobre.

 

Emmanuelle Diaz

Photo: ED

Publié le 30/05/2019

Retour page d'accueil