Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Liberté Bordeaux 2019
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Saveur

La confrérie Blonde d'Aquitaine agite ses clochettes au Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine

confrérie blonde d'aquitaine

Depuis 2003, les habits chatoyants des confréries font sourire les badauds. Armés d'un panier rempli d'asperges ou de clochettes autour du cou, les joyeux bénévoles arpentent le Salon de l'Agriculture au grè des animations et des stands des productions qu'ils défendent avec conviction.

Les déambulations de ces ambassadeurs des produits du terroir et de leurs territoires sont devenus une véritable institution. Vingt-et-unes confréries ont fait le déplacement des quatre coins de la grande région pour présenter leurs savoir-faire et leurs produits régionaux. Ce samedi, trois d'entre elles s'étaient données rendez-vous pour une marche haute en couleurs. Asperges du Blayais et Noix du Périgord accueillaient pour la première année leurs confrères Blondes d'Aquitaine, arrivés tout droit de Sauveterre-de-Béarn dans les Pyrénées-Atlantiques.

"Une animation permanente à nous tous"
Michel Chapart se remémore la naissance de la confrérie qu'il préside, créée il y a 20 ans. "C'était à l'époque où la direction départementale voulait implanter la Limousine par chez nous. J'ai le souvenir d'un homme qui a porté le pôle résistance de la Blonde d'Aquitaine en nos terres et, en son nom, la confrérie est née !" se souvient l'ancien éleveur, habitué pendant près de 30 ans à la Foire en tant qu'exposant. Paré d'un costume bleu marine et or, entouré de sept confrères et consoeurs, il s'émeut du plaisir éprouvé ce matin en revenant sur les lieux, retrouvant ainsi des collègues quittés depuis une dizaine d'années suite à son départ à la retraite. L'ancien éleveur de Blondes d'Aquitaine mais aussi compositeur et chanteur, le groupe se décrit comme "une animation permanente" à eux tous. 

Invités par Jean-Baptiste Casenave de l'Institut du Goût, les confréries sont réparties en fonction de leurs territoires et des produits à promouvoir. "Les particularités des régions et leurs héritages gustatifs sont difficiles à recenser car transmises oralement. L'association a pu réaliser une carte sur les douze départements que compte la Nouvelle-Aquitaine, et c'est par vagues que les confréries renaissent de leurs cendres." Cette année, deux nouvelles ont pointé ou re-pointé le bout de leurs habits bariolés : les Melons du Haut-Poitou et les Tomates de Marmande qui seront présentes sur le Salon dès mardi. En attendant, après un passage vers le ring où se dispute le concours interrégional de la race, les nouveaux invités du Salon s'arrêtent pour admirer les formes de la Blonde Madison qui leur fait de l'oeil avant de monter en scène.

Sabine Taverdet

Photo: Sabine T

Publié le 01/06/2019

Retour page d'accueil

Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine Les spéciaux d'Aqui!
Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture