Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Saveur

Le Marché des Producteurs du Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine : une histoire de femmes

Deux nouveaux stands pour le Marché des Producteurs du Salon d'Agriculture Nouvelle-Aquitaine, édition 2019, à gauche Agathe Bouin et Yannick Fons de FB Huîtres, à droite Noèline et Mathilde Perbet du Foodtruck Limousin

Les femmes, encore et toujours, c'est d'elles que tout vient. Et ce n'est pas le Marché des Producteurs du Salon d'Agriculture Nouvelle-Aquitaine, édition 2019, qui vous dira le contraire. Cette année elles sont trois à débarquer, en galante compagnie. Agathe Bouin arrive chaque matin depuis le Cap Ferret ses cageots d’huîtres fraîches sous un bras, son mari Yannick Fons sous l'autre. En face Noéline et Mathilde Perbet s'activent entre bœuf et porc limousin, épaulées par Arnaud Boubon cuisinier de son état. Nouveaux arrivants au Salon tous espèrent faire découvrir leurs produits au plus grand nombre.

Le Marché des Producteurs de l'édition 2019 du Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine accueille deux nouveaux stands: le food truck des sœurs Perbet et les huîtres du Cap Ferret d'Agathe Bouin. Mais point d’excès de féminisme ici, Agathe est accompagnée de son époux Yannick Fons, quand à Noéline et Mathilde elles travaillent avec Arnaud Boubon le cuisinier du stand. Les deux points de vente se font face au Marché. L'iode rencontre le fumet de la viande limousine chaque jour. Cordiales les effluves se serrent la pince puis chacune retourne embaumer les produits proposés. De chaque coté même son de cloche: respecter et valoriser les techniques d'élevage et de cuisine traditionnelles. 

Des huître venues chaque matin du Cap Ferret

Pour Agathe et Yannick la tradition est un des fils rouges de leur exploitation. Elle descend d'une longue lignée de pêcheur du bassin, lui est ingénieur agricole à Mont-de-Marsan. Le hasard étant le plus grand romancier du monde, ils se rencontrent, s'aiment et s'installent à la pointe du Cap Ferret. L'aventure est belle mais loin d'être facile. Le premier bonheur est d'abord cette opportunité aussi rare que précieuse de racheter une entière propriété ostréicole et son stock. Ils se lancent. S'ensuit une première année difficile. Un obstacle que le duo surmonte. Désormais installés depuis 2015 et adhérant au label Arcachon Cap Ferret, ils signent leur première année de présence au Salon de l'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine. Une nouvelle aventure pour laquelle ils remercient leurs voisins d'exposition l’Élevage des Barthes, sans lesquels ils n'auraient pas demandé à faire partie des exposants de l'édition 2019. Ainsi, le couple proposent à la vente des huîtres élevées suivant une technique traditionnelle. Des huîtres qui grandissent dans les eaux du Bassin d'Arcachon sur des tuiles enduites de chaux et de sciure de bois. Chaque matin Agathe et Yannick débutent leur journée en allant chercher leurs huîtres dans leur ferme ostréicole du Cap Ferret afin de les proposer fraîches et iodées à la vente sur le Marché des Producteurs du Salon. Petit conseil dégustation « Fraîche avec un zeste de citron » lance le duo au tablier bleu.

  Agathe Bouin et Yannick Fons devant leur stand FB Huîtres

 

 De la viande du Limousin et de la truffade du Cantal

C'est aussi de dégustation dont il s'agit pour les deux sœurs Perbet. Originaires du Cantal, comme leur ami et cuisinier Arnaud, les deux sœurs ont été approchées lors du Salon de l'Agriculture de Paris par l'un des commissaires du Salon. Poussé par le label Limousin Promotion, voilà le trio qui débarque sur le Marché des Producteurs. « Nous somme là pour faire découvrir la viande limousine en label » explique Noéline, un produit qui, soumis à un cahier des charges, est garanti d'une qualité supérieure de viande. Pleins de volonté et d'ambition, les jeunes gens ont établi une stratégie de pointe. Travaillant du bœuf, estampillé label rouge et blason prestige, et du porc label rouge, les sœurs Perbet démontrent que l'on peut manger de la viande de façon traditionnelle ou plus moderne, à travers des recettes allant de la bavette au burger, avec des accompagnements renouvelés tels que la truffade, recette si chère au cœur de ses trois Cantalous. Après quelques journées « calmes mais avec du potentiel » l'équipe du food truck limousin, tout comme Agathe et Yannick, prévoit de revenir l'an prochain au Marché des Producteurs, avec un véritable food truck. Ne reste qu'à leur souhaiter que la camionnette soit acceptée au Salon.

  Mathilde Perbet, Noéline Perbet, et Arnaud Boubon sur le stand Foodtruck Limousin

Anna Bonnemasou

Photo: Anna Bonnemasou Carrere - Pierre Frei & Salon d'Agriculture Nouvelle-Aquitaine

Publié le 07/06/2019

Retour page d'accueil