Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Environnement

Jeudi de la transition : Des solutions pour un habitat écologique

Chaque Jeudi, la maison écocitoyenne accueille le "Jeudi de la transition", réponse pour une métropole plus écologique

Dans un 21ème siècle marqué par l'apparition de nombreux défis économiques et environnementaux, les questions de ressources naturelles et de lutte contre le changement climatique se retrouvent au cœur des débats. Autant d’interrogations imposant à la société de revoir la conception de son habitat, principal consommateur d'énergie. En effet, la consommation d’énergie représente 6,2% du budget annuel des ménages. De ce fait, les questions d’économie énergétique, de rénovation et d’aides publiques ont été soulevées lors du « Jeudi de la transition », ce 4 juillet à la Maison écocitoyenne de Bordeaux.

Lors de son premier cycle de conférence intitulée « Une métropole à énergie positive », la Maison écocitoyenne de Bordeaux abordait ce jeudi 4 juillet les questions d’un logement en transition énergétique. Convoqués lors des « Jeudis de la transition », de nombreux experts sont venus répondre, autour d’une table ronde, aux nombreuses questions du public.

De nos jours, une famille dépense 3 207€ par an afin de se fournir en énergie. Rénover son logement « c’est améliorer sa qualité de vie, diminuer sa facture énergétique mais aussi se prémunir contre la raréfaction des énergies fossiles ou fissiles » explique Cécile Andicoechea, responsable du service rénovation énergétique habitat et tertiaire de la métropole bordelaise. Malheureusement, la rénovation énergétique du logement est parfois "mal vue" dans une société où l’aspect financier domine. A travers cette conférence, la maison écocitoyenne espère montrer qu’il existe des aides, des moyens pour réaménager son habitat. Dans l’instant, plusieurs gestes permettent la baisse de la consommation d’énergies des ménages. Tout d’abord, des habitudes responsables tels que la baisse des chauffages, une pose de rideaux épais ou un récupérateur d’eau de pluie peuvent faire baisser la facture d’un loyer et son empreinte sur l’écologie. Aussi, la végétalisation de l’espace urbain, notamment à Bordeaux permet la baisse de la température ambiante. Puis, une rénovation thermique des bâtiments est devenue une priorité dans la société. Passant par l'isolation, le choix des matériaux, le forme et l'orientation des habitations ou encore l'utilisation d'énergies "non carbonées", elles essayent au fils du temps de devenir moins polluantes.

Pour sensibiliser le public, la maison écocitoyenne et la métropole bordelaise ont mis en place le dispositif « famille à énergie positive », appelé maintenant « déclic ». Sous forme d’un concours, les familles volontaires se regroupent et ont pour but d’économiser, sur une période donnée, 8% sur leur facture d’énergie. Accompagnées par ces institutions, les familles découvrent qu’il est possible d’économiser fortement sur le plan financier mais aussi écologique. Des compteurs financiers parfois en baisse de 20% dans certaines familles, une belle promesse pour l’avenir écologique

« Ma Rénov’ », service d’aides à la transition énergétique

Afin d’accompagner son public, le CREA et la maison écocitoyenne ont lancé le projet « Ma Rénov’ ». Avec des conseillers avisés, les personnes souhaitant rénover écologiquement leurs logements seront aidés financièrement mais aussi techniquement. « Une façon d’avoir des travaux encadrés et une construction intelligente » pour Nathalie Duviella de la direction du CREA d’Aquitaine. « Ma Rénov’ » veut permettre aux particuliers un accompagnement régulier par des professionnels qualifiés afin de baisser leurs consommations.  Avoir un logement en transition énergétique, une parfaite solution d’avenir pour soi mais aussi pour l’environnement.

 

 

Damien Carrère

Photo: aqui.fr

Publié le 05/07/2019

Retour page d'accueil