Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Economie

Pays basque: un climat économique bien orienté sauf pour les seniors

CCI Bayonne Garreta 2019

André Garreta, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Bayonne-Pays basque a établi le baromètre du premier semestre. On y relève un certain optimisme des entrepreneurs, une baisse du taux de chômage mais paradoxalement, une hausse des demandeurs d’emploi dits seniors, c’est-à-dire âgés de plus de 45 ans. La CCI a décidé de prendre ce problème à bras-le-corps et a décidé d'accompagner cette catégorie d'âge pour rebondir professionnellement parlant en s'appuyant sur un Service à l'emploi de proximité (SPEP), afin d'aider à la reconversion des quinquas et les requinquer.

"Avec un climat d'affaires bon et bien orienté, les entreprises du Pays Basque investissent et continuent à s’adapter pour pérenniser leur compétitivité".  C'est en ces termes qu'André Garreta, (au centre sur notre photo) a présenté le baromètre Éco Pays Basque, le document relatif à la conjoncture économique du territoire. 3816 entreprises de Nouvelle-Aquitaine dont 415 entreprises du Pays Basque ont répondu à cette enquête portant sur les résultats du 1er semestre 2019 et réalisée au niveau de la CCI Bayonne-Pays basque.
"Le résultat des affaires est bon, voire très bon et quelque peu contrasté. Le plan de relance du gouvernement a joué sur le pouvoir d'achat et a donc dopé les entreprises du Pays basque qui ont investi et anticipent un avenir qui devrait être positif", a relevé en entrée le président Garreta.
Les chiffres parlent effectivement: 85% des chefs d'entreprise du Pays basque ont un avis favorable sur la conjoncture, soit 7 points de plus par rapport au trimestre précédent. Qu'illustre aussi le chiffre sur le solde immatriculations-radiations qui reste positif (+920).
Les effectifs du secteur privé au Pays basque affichent une évolution positive (+1,8%), supérieure aux tendances régionales (+1,6%) et nationale (+1,4%) dans tous les secteurs d'activité mais l'industrie se détache avec une croissance de 2,9%. La construction, à l'inverse, n'affiche qu'une légère croissance (+0,1%). En 2019, le Pays basque est le deuxième bassin d'emploi le plus recruteur de la région après Bordeaux. 46,3 % des projets d'embauche concernent  des emplois saisonniers, supérieurs à la moyenne régionale (44,5%). Et les quatre métiers les plus recherchés concernent évidemment l'hôtellerie et la restauration. Près d'1 projet de recrutement sur 2 est estimé difficile à pourvoir. En intention d'embauche, le taux a fait un bond de +9,6%.

Tendances de l'industrie au tourisme en passant par le commerce

Dans le domaine de la construction, avec 1377 logements commencés au Pays basque lors du premier semestre, le nombre de mises en chantier a diminué  de 5,7% par rapport à l'année précédente. Toutefois toutes les entreprises du secteur ont, a minima, maintenu le niveau de leur chiffre d’affaires et 40% ont connu une hausse. Dans l'industrie, la croissance est toujours de mise avec 40% d'entreprises qui ont développé leur chiffre d’affaires et enregistré de nouvelles commandes. 36% ont investi au premier semestre et 28% envisagent de le faire au second.
Question commerce le secteur est caractérisé par des situations très inégales: d'un côté plus de 35% des commerces ont un climat de chiffre d’affaires favorable et de l'autre un tiers des structures perdent en fréquentation et en chiffre d’affaires. La situation décline dans le commerce de périphérie et les affaires semblent plus favorables aux commerces de centre-ville grâce à une fréquentation soutenue.
Enfin, le bilan est mitigé pour le secteur tourisme. Des dégradations s'observent au niveau des ventes et des indicateurs financiers. Avec la période estivale, les perspectives étaient à la hausse et devaient se refaire une santé financière. Et le secteur touristique demeure très favorable à l'emploi et va poursuivre ses embauches.

Taux de chomage en baisse, demandeurs d'emplois seniors en hausse

Ce focus sur l’emploi marque une nouvelle étape positive illustrée par un taux de chômage de la zone d’emploi de Bayonne qui continue à baisser pour se stabiliser à 7,5 % de demandeurs d’emploi, il est à l'inverse, en hausse en particulier chez les personnes de 50 ans et plus, de +2.7% par rapport à 2018 et chez les femmes de + 1,1%. Or, il y a toujours des métiers comme l'aéronautique, la restauration et l'hôtellerie, et de manière croissante des métiers de services à la personne qui manquent de main-d’œuvre. "Il faut agir vite, insiste André Garreta, ces chiffres sont préoccupants. Je ne comprends pas que l'on ne s'intéresse pas plus aux seniors."
Seniors que le président de la CCI qualifie à partir de 45 ans et ne comprend pas le désintérêt que des entreprises éprouvent à leur égard. "C'est d'autant plus une erreur constate André Garetta qu'ils sont très motivés et très compétents. Il faut savoir compter sur leur expérience." Et le président de préciser que la CCI du Pays basque a joint le geste à la parole en embauchant un senior.
Le CCI, pour faire face à cette situation, appuyée par Annie Evene, directrice du Pôle étude du centre de formation PERF, souhaite aujourd’hui lancer un appel aux entreprises, aux partenaires institutionnels, et aux acteurs locaux de la reconversion et du retour à l’emploi. Le but?  Permettre à tous les séniors de 45 ans et plus, d’accéder, par un dispositif inclusif, unique et innovant, aux stages, formations et aides à la reconversion ainsi qu’à l’emploi de proximité. "On a des formations financées avec une offre pléthorique mais nous manquons de candidats car les informations ne sont pas maillées, regrettait-elle. Aujourd'hui les offres d'emploi qui sortent des plateformes ne marchent pas. Il faut accélérer le processus des candidatures spontanées." L'enjeu est de parvenir à bâtir un réseau qualifié et certifié capable d'un côté,  et les compétences de l'autre.
André Garreta  espère fédérer les énergies et les financements des collectivités et acteurs de l'économie pour que ce dispositif devienne pérenne. Cet enjeu sera notamment à l’honneur de l’événement « Réussir sa reconversion » organisé par le Service Public de l’Emploi de Proximité (SPEP) sur lequel s'appuie la CCI de Bayonne Pays basque, et ses partenaires, le 6 décembre à la Cité des Arts de Bayonne.

Félix Dufour

Photo: Félix Dufour

Publié le 23/10/2019

Retour page d'accueil