Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Politique

Un coup d'accélérateur pour le déploiement du Très Haut Débit en Limousin

Visite du chantier de Noeud de Raccordement Optique d'Aixe-sur-Vienne

Le déploiement de la fibre optique avance à grand pas en Limousin à l'exemple du chantier de construction du Nœud de Raccordement Optique à Aixe-sur-Vienne qu'ont visité, le 16 octobre, Mathieu Hazouard, conseiller régional délégué au Très Haut Débit et président de Nouvelle-Aquitaine THD, Jean-Marie Bost, président du Syndicat mixte Dorsal et Yan Pamboutzoglou, directeur de Dorsal. D'ici à 2025, trois millions de prises FTTH (fiber to the home, la fibre jusqu'à la maison) seront installées en Nouvelle-Aquitaine et près de 200 millions d'euros engagés sur les douze départements.

La fibre se déploie à grande vitesse en Nouvelle-Aquitaine, c'est le message fort que l'élu régional en charge du Très Haut Débit est venu passer lors de sa visite en Haute-Vienne sur ce chantier NRO démarré au printemps et qui permettra aux habitants d'Aixe-sur-Vienne, Saint-Priest-sous-Aixe et Bosmie-l'Aiguille de bénéficier du THD d'ici à quelques mois, deux autres NRO étant prévus sur ce secteur, soit 8 120 prises.

Pour accélérer le déploiement de la fibre sur le réseau d'initiative publique géré par Dorsal, la Région a créé en 2015 la Société Publique Locale « Nouvelle-Aquitaine THD » chargée d'exploiter et de commercialiser le réseau public sur sept départements incluant ceux du Limousin, la Charente, la Dordogne, le Lot-et-Garonne et les Landes. La Région a accordé, voilà deux ans, une aide de 62,7 millions d'euros pour construire le jalon 1 comprenant 146 000 prises (la totalité de la Creuse et quelques communes de Haute-Vienne), le jalon 2 comptera 66 000 prises livrées entre 2020 et 2022. « Sur les trois millions de prises prévues en Nouvelle-Aquitaine, 1,5 millions seront construites par les opérateurs privés sur les zones AMII et AMEL et 1,5 millions sur des réseaux d'initiative publique que construisent les différents syndicats mixtes accompagnés par les puissances publiques dont 700 000 seront commercialisées par la SPL détaille Mathieu Hazouard, voilà deux ans, nous avions construit la SPL avec un chiffre d'affaires basé sur seulement 180 000 prises. » La construction de ces 1,5 millions de prises est estimée à 1,5 milliard d'euros de fonds publics.

Des contrats avec tous les fournisseurs d'accès

En 2020, ce sont 80 000 prises qui devraient être ouvertes à la commercialisation par la SPL. En Limousin, déjà 8 000 logements sont potentiellement raccordables au THD et le taux de commercialisation atteint 21,89 % en moins d'un an, un pourcentage dont l'élu se félicite. « C'est au-delà de toutes nos espérances, cela s'explique parce que nous avons signé des contrats avec l'ensemble des fournisseurs d'accès internet que ce soient des sociétés locales, Orange et Free, SFR et Bouygues étant en cours d'installation avec des perspectives pour la fin d'année et 25 fournisseurs sont en capacité de proposer des offres aux entreprises. »

Le syndicat mixte Dorsal qui avait une longueur d'avance depuis sa création en 2004 a vu son développement accélérer avec l'arrivée de la Nouvelle-Aquitaine. « Nous avons eu alors une ambition démultipliée grâce à la volonté farouche de la Région de mettre un gros coup de booster sur le développement de la fibre et le déploiement de nos réseaux confie son président Jean-Marie Bost, nous n'aurions jamais pu avoir près de 63 millions d'euros en restant dans le périmètre de notre ancienne région. » Et cela devrait se poursuivre avec une seconde phase tout aussi ambitieuse, l'enfouissement des réseaux avec les recettes générées qui coïncidera avec l'abandon du cuivre annoncé par Orange et la promesse de nouveaux clients pour la fibre.

 
What do you want to do ?
New mail

Corinne Merigaud

Photo: Région Nouvelle-Aquitaine

Publié le 17/10/2019

Retour page d'accueil