Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Super Défis
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Environnement

Un aigle rare rendu à la vie sauvage en Charente

Renaud Vauchot, le soigneur du centre de sauvegarde de la faune sauvage de Charente, s'apprête à relâcher le circaète Jean-le-Blanc

L'association Charente Nature a relâché, ce vendredi 31 juillet, un circaète Jean-le-Blanc. Il s'agit d'un rapace protégé de la famille des aigles. L'oiseau retrouve sa liberté après avoir passé une année de soins dans le centre de sauvegarde de la faune sauvage de Torsac (à dix kilomètres au sud d'Angoulême).

« Ça va aller très vite », prévient le soigneur devant la bonne trentaine de personnes venue assister à l’événement. Vendredi 31 juillet, sous un soleil de plomb, le centre de sauvegarde de la faune sauvage de Charente Nature a rendu sa liberté à un circaète Jean-le-Blanc, un grand rapace de la famille des aigles assez rare à observer en Charente. Rapide mais intense, ce relâcher est l’aboutissement d’une année de travail pour le centre de sauvegarde.

C’est en septembre qu’un particulier découvre le rapace au sol. Rapatrié au centre, le constat est vite dressé : le circaète présente un gros défaut dans son plumage qui le rend plus étanche à la pluie. De plus, l’oiseau vient juste de quitter son nid et il n’a pas pu entamer sa migration avec le reste de ses congénères, une espèce par ailleurs protégée.

Une greffe de plumes

Pendant de longs mois, les soigneurs Renaud Vauchot et Anna Rozier ont donc dû renouveler ses plumes abîmées en forçant la mue afin de lui rendre son étanchéité. De plus, deux plumes lui ont été greffées pour lui permettre de repartir à temps, se familiariser avec la vie sauvage et entamer sa migration à la fin de l’été.

Un relâcher certes impressionnant pour ce grand rapace, mais plutôt habituel pour le centre. Spécialisé dans les soins aux mammifères et oiseaux protégés, le centre a ainsi accueilli près de 650 animaux en 2019, dont plus de la moitié ont pu retrouver la liberté. Un travail encore plus crucial au printemps et en été, quand de nombreuses espèces se reproduisent mais sont dérangées par les activités humaines.

Si vous trouvez un animal en détresse, vous pouvez contacter le centre au 05 45 24 81 39. Si vous tombez sur le répondeur, des conseils vous seront donnés en attendant le rappel des soigneurs.

Pour faire un don : https://www.helloasso.com/associations/charente-nature

Retrouvez les vidéos sur le quotidien du centre de sauvegarde de la faune sauvage de Torsac sur la chaîne YouTube Pas Si Secret !

@qui! vous propose de découvrir le dernier épisode de la série sur ce centre de soins

Que deviennent les oiseaux d'un centre de soins ?
Les Secouristes de la faune sauvage #3 [2/2]

Julien Bonnet

Photo: Julien Bonnet

Publié le 02/08/2020

Retour page d'accueil