Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Nuit des musées
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Culture

Un ciné-concert digital pour valoriser les artistes locaux

L'affiche du ciné concert Écoutez ça tourne

Quand cinq étudiantes décident d’unir leurs forces autour d’un projet, ça donne le collectif Burdig’artem. Dans le cadre de leurs études à l’Icart, école de management de la culture et de l’art, les jeunes femmes ont imaginé « écoutez ça tourne », un ciné concert valorisant les artistes locaux. En raison de la fermeture des salles de concert et de cinéma, l’évènement sera diffusé gratuitement en ligne.

Promouvoir la création culturelle, quand tout est fermé. Voici la tâche à laquelle s’attelle le collectif Burdig’artem. Les cinq étudiantes à l’initiative du projet sont en quatrième année à l’Icart Bordeaux. « Dans le cadre de nos cours, nous avions un module qui impliquait la création d’un projet. La musique et le cinéma nous intéressent, alors on a imaginé le ciné concert "écoutez, ça tourne" », raconte Zoé Berg, membre du collectif Burdig’artem. Les étudiantes se sont inspirées des concerts à la bougie qui se déroulaient régulièrement à Bordeaux pour imaginer leur projet.

Vers une deuxième édition en physique pour 2022 ?

Le principe du ciné-concert est simple : un film ou un extrait est diffusé et sa bande originale interprétée en direct. Pour « écoutez ça tourne », le protocole est le même, à ceci près que la musique est en décalage total avec les extraits. « Nous avons trois thèmes de films : érotique, western et thriller. Par exemple, sur une scène romantique, un groupe a composé un son électro qui dénote vraiment avec l’image ». Sur les huit groupes participant à « écoutez ça tourne », les genres musicaux sont éclectiques, « ils avaient une seule contrainte : composer une chanson sans paroles », affine Zoé Berg.

Covid-19 oblige, « écoutez ça tourne » ne pourra pas se dérouler en physique. Les jeunes femmes avaient déjà pris contact avec des salles comme l’UGC à Bordeaux. Pour maintenir l’évènement, l’équipe de Burdig’artem a créé un site web, où tous les contenus sont disponibles gratuitement. « Si l’évènement fonctionne, on aimerait bien le réitérer, mais en physique, dès l’année prochaine », affirme Zoé Berg.
Ainsi, 15 extraits de films, d’une durée de 3 à 7 minutes, seront mis en musique par des groupes bordelais comme Sexy Metro Driver, La Drache ou encore Gael Dejean, par le biais de la plateforme « ecoutezcatourne.fr », en ligne à partir du 23 janvier prochain et pour une durée d’un an. En parallèle du ciné-concert, les étudiantes organisent une levée de fonds au profit de l’association bordelaise Mesh, qui facilite l’accès à la pratique musicale pour les personnes en situation de handicap.

Yoan Denéchau

Photo: Burdig'Artem

Publié le 22/01/2021

Retour page d'accueil

Semaine de l'Agriculture Les spéciaux d'Aqui!
Aérocampus les 10 ans