Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Saveur

Les produits néo-aquitains en vedette à Paris

Produits de Nouvelle-Aquitaine

C'est une habitude à laquelle les producteurs de Nouvelle-Aquitaine et les instances qui travaillent au développement de la notoriété des produits régionaux ne veulent pas faire exception cette année. Covid ou pas. Certes le Salon international de l'agriculture de Paris ne se tiendra pas en 2021, mais l'agriculture néo-aquitaine, montera tout de même cette année encore à la capitale. Bien sûr, en s'adaptant aux injonctions sanitaires qui pourront avoir cours, mais avec cet avantage que qu'elles que soient les circonstances, « l'alimentation est un produit dit essentiel et donc avec des déplacements autorisés », note Anne Palczewski, directrice de l'Agence de l'alimentation Nouvelle-Aquitaine (AANA). A travers plusieurs opérations parisiennes, physiques et digitales, l'agriculture régionale tient à être au rendez-vous des consommateurs et clients professionnels parisiens.

Par temps d'épidémie mondiale, pas facile a priori d'assumer sa mission quand on est une agence de promotion qui, pour ce faire, travaille beaucoup avec les Salons nationaux et internationaux. Pour autant « des actions concrètes peuvent encore être mises en place », pour Anne Palczewski.
A travers la création du « Mois de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaie », toute une série d'évènements, mi-physique mi-digitaux (avec un curseur dépendant des conditions sanitaires au jour J... ) a été préparée par les équipes de l'AANA, de la Région Nouvelle-Aquitaine et de la Chambre régionale d'agriculture pour continuer à promouvoir les produits néo-aquitains auprès des acteurs parisiens, qu'ils soient consommateurs ou professionnels. Le tout avec la complicité appuyée de la Maison de la Nouvelle-Aquitaine. L'enjeu principal : maintenir une notoriété et une clientèle parisienne pour les producteurs locaux. Sauf que cette année, les portes du parc d'exposition des Portes de Versailles devant rester fermées, c'est principalement à la Maison de la Nouvelle-Aquitaine que le rendez-vous est donné.

Boutique éphémère et Marché de producteurs plein air à Paris
En véritable ambassade de la Région à Paris, elle reçoit du 1er février au 31 mars, une belle et savoureuse boutique de produits régionaux de qualité. Du Beurre Charente-Poitou aux Kiwis de l'Adour en passant par les nombreuses charcuteries locales ou les Châtaignes du Limousin, ce sont 72 spécialités gastronomiques des 12 départements de Nouvelle-Aquitaine qui sont référencées... sans oublier les 140 références de vins et spiritueux de toutes les appellations de la région. Une belle liste de provisions, qui pourront être achetées, sur place, rue des pyramides à Paris, ou sur le site de la Maison de la Nouvelle-Aquitaine, via un système de « cliquer-collecter », désormais bien connu des consommateurs.
Autre rendez-vous gourmand de la Maison de la Nouvelle-Aquitaine, sur cette même période : Nicolas Serreau, le chef des lieux, propose des menus à emporter, « à prix abordables », promet-on. Au menu bien sûr, des produits de notre région, dans un esprit de « street-food créative »...

Enfin toujours à destination du grand public, les 19 et 20 février « les producteurs de Nouvelle-Aquitaine prennent la Bastille ! », annonce Luc Servant, Président de la Chambre régionale d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine. Une opération pacifique bien sûr, et évidemment gourmande, puisque sur ces deux jours, plus de 80 producteurs néo-aquitains, habitués du SIA, viendront installer leurs stands et tréteaux, boulevard Richard Lenoir, dans le 11ème arrondissement de Paris, pour un grand marché de producteurs XXL. L'occasion pour eux d'échanger avec les parisiens et de retrouver quelques «  habitués » du Salon international de Paris et ainsi maintenir le lien, toujours précieux dans le commerce.
Un lien que le Mois de l'agriculture se propose aussi de faire fructifier entre producteurs et clients professionnels à travers l'organisation de rencontres « en B tot B » dans le cadre de l'organisation d'un show room virtuel, hébergé à partir du 22 février, sur le site internet de l’AANA. Cibles principales ici : les épiceries fines et cavistes parisiens, ainsi que des professionnels de la restauration hors domicile, épiceries fines, comités d’entreprises de Nouvelle-Aquitaine.

Solène Méric

Photo: AANA

Publié le 02/02/2021

Retour page d'accueil