Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Politique

Gironde : le Domaine départemental de Nodris se dévoile pas à pas

Fanny Le Dauphin, éleveuse de caprins au Domaine de Nodris

Racheté depuis près de deux ans par le Département, le Domaine de Nodris, à Vertheuil dans le Médoc, poursuit sa mutation. Le projet de domaine départemental agricole et culturel attaque la dernière ligne droite : les agriculteurs qui intégreront le Domaine ont été choisi et les derniers coup de pioche des espaces culturels sont attendus pour au minimum la fin d’année 2021. On fait le point.

« Ça s’est fait vite, entre le rachat en 2019, les travaux et l’installation des agriculteurs l’été prochain », glisse une collaboratrice du Conseil Départemental de Gironde. En effet, le Reggae Sun Ska partagera les 43 hectares du Domaine de Nodris, à Vertheuil, avec des volailles, des chèvres et des abeilles dès l’été 2021.

Après les visites du domaine, l’été dernier, avec les candidats, le Département a choisi les trois agriculteurs qui s’installeront : Olivier Geffie, éleveur de volailles, Florian Serreuille et Fanny Le Dauphin, respectivement maraîcher et éleveuse de chèvres. Nous avions déjà rencontré cette dernière en juillet 2020. Le moins qu’on puisse dire c’est que depuis sa sélection, l’institutrice de formation trépigne d’impatience. « J’ai hâte que ça commence. Nous avions postulé à deux avec mon compagnon – Florian Serreuille – et nous avons été tous les deux retenus. Ça faisait déjà plusieurs mois que nous cherchions des terres, le foncier est très compliqué à trouver quand vous n’êtes pas du milieu, c’est l’intérêt de ce projet pour nous, outre le partage et la rencontre ».

Outre Fanny, Florian et Olivier, le volet agricole du Domaine de Nodris comportera à terme un rucher, une grainothèque, un point de vente AMAP et plusieurs ateliers pédagogiques. « Nous réfléchissons même, dans le cadre de Gironde Alimen’terre, à proposer les produits des agriculteurs dans les cantines des collèges du Médoc », affirme Jean-Luc Gleyze, Président du Département de la Gironde. Ce dernier annonce d’ailleurs que d’autres projets comme celui du Domaine départemental de Nodris pourraient voir le jour ailleurs en Gironde dans les mois et années qui viennent, reste à savoir où...

« On délocalise nos services publics culturels »

Parce que l’agriculture n’est pas le seul volet du domaine médocain. En effet, la culture pose également ses valises durablement sur le site. Ainsi, entre les pâturages et les étables, plusieurs espaces vont être aménagés pour des manifestations culturelles en extérieur, le Reggae Sun Ska par exemple, mais pas que. Dans les bâtiments déjà existants du Domaine de Nodris, le Département a déjà installé des ateliers du projet DEMOS (éducation musicale par l’orchestre à vocation sociale) et des salles pour accueillir des artistes en résidence ou du spectacle vivant.

Le Département prévoit également de créer deux antennes culturelles sur le Domaine de Nodris. Ainsi un parc de matériel de l’agence culturelle de la Gironde (IDDAC) va être installé dans un des bâtiments, un autre abritera un relais de biblio.gironde. Ce dernier permettra à la trentaine de bibliothèques du Médoc de venir s’approvisionner sans se rendre à Bordeaux. « On a besoin de délocaliser nos services culturels, pour les rendre plus accessibles à nos habitants, notamment dans le Médoc », affirme Mélisande Barraud, responsable de projets immobiliers au Département.
Outre le volet culturel, le Département veut également donner une dimension sociale au Domaine de Nodris, au travers d’espaces de médiation ou de collaborations avec notamment l’Association des parents et amis des personnes handicapées mentales (ADAPEI). « Les projets se mettront en place au fur et à mesure », ajoute Mélisande Barraud.

Yoan Denéchau

Photo: YD

Publié le 05/02/2021

Retour page d'accueil