Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Environnement

Marais poitevin : une aide salvatrice pour replanter les arbres

Le Marais poitevin s'étend sur 980 000 hectares entre 3 départements

La trame arborée du Marais poitevin est en péril : depuis plusieurs années ses vieux frênes sont victimes de la chalarose, une maladie entraînant leur dépérissement. Depuis quatre ans, le Parc naturel régional (PNR) anticipe le renouvellement de ce paysage unique en replantant de nouvelles essences diversifiées. « Elles formeront les alignements d’arbres têtards de demain et permettront de maintenir notre architecture végétale si singulière », estime le Parc. La fondation du patrimoine vient de décider de financer le programme à hauteur de 200 000 euros.

Cette  "Dotation impact"de la fondation soutient les projets exemplaires ou qualitatifs en matière d’impact écologique et de préservation du patrimoine, d’après une liste dressée par le réseau des délégations régionales et départementales de la Fondation. Le projet du Parc figure parmi les cinq retenus à l’échelle nationale. Cette aide permettra de « doubler les plantations », se réjouit l’administration du parc. 15 000 arbres seront replantés d’ici trois ans : des frênes, bien sûr, mais également d’autres essences locales qui permettront d’assurer une diversité arboricole et de freiner la propagation des maladies. Cette campagne va s’étendre sur tout le périmètre du marais poitevin, entre Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vendée, sur des milliers de kilomètres de voies d’eau.

Le projet a notamment été retenu pour son aspect conservation d’un patrimoine environnemental, avec ses paysages, sa biodiversité, ses espaces naturels et agricoles. Pour le Parc, sa sauvegarde participe également à la "relance économique durable". «Dans le contexte actuel de crise économique et sanitaire, elle donne du travail aux entreprises locales du patrimoine et forme à des métiers non délocalisables ».

Depuis 2017, 45 000 euros d’aides ont déjà été accordées à ce projet grâce au programme Patrimoine naturel de la Fondation du patrimoine soutenu par Primagaz. Une collecte de dons auprès des particuliers et des entreprises est en cours : 25 euros de dons = 1 arbre planté. 5 350 euros ont déjà été récoltés auprès de 57 donateurs.

Anne-Lise Durif

Photo: Picasa - Christophe Vigneron

Publié le 16/02/2021

Retour page d'accueil