Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Arbres en Fête
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Métropole

Bordeaux Métropole : "la diversité comme mot-clé, l'égalité comme pillier"

Quinzaine de l'égalité et de la diversité, Jérome Batteux, MAËLYS VIRMAUX, Catherine Brochard, Olivier Escots et Martine Benarous

Du 2 au 16 novembre, Bordeaux Métropole et la Ville de Bordeaux organisent la 8e édition de la Quinzaine de l’égalité et de la diversité. Ce sont, cette année, 16 communes partenaires qui participent et proposent plus de 140 événements autour, entre autres, des discriminations linguistiques, du racisme, du handicap, de la laïcité, du harcèlement, du sexisme, de l’homophobie.

« La quinzaine de l’égalité et de la diversité est devenu un événement métropolitain, avec 16 communes participantes, soit deux de plus qu’en 2020 » explique Olivier Escots, adjoint au maire de Bordeaux chargé du handicap et de la lutte contre toutes les discriminations, « un événement qui a pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre à la défense des droits de toutes et tous et à la promotion des diversités mais aussi de valoriser les actions déployées par l’ensemble des acteurs associatifs en termes de lutte contre toutes les discriminations, de promotion de l'égalité et de la diversité ».

Cette année, l’événement rejoint la nouvelle orientation donnée à la politique municipale, qui selon l’adjoint au maire de Bordeaux chargé du handicap et de la lutte contre toutes les discriminations « tient à prendre en compte et insister sur différents critères de discrimination tels que le handicap, le lieu de résidence, l’état de santé, le genre, l’orientation sexuelle ou encore l’origine… notamment dans les domaines culturels, sportifs, éducatifs ou universitaires ».

C’est grâce à un appel à projets lancé en avril dernier par la Ville de Bordeaux que les associations ont pu candidater. « À l’issue de cet appel à projets, le jury a sélectionné 25 propositions à Bordeaux auxquelles s'ajoutent 7 projets prévus initialement en 2020 » explique Olivier Escots « avec comme accompagnement financier, une enveloppe de 38 000 € soit 2000 € de plus que l’année précédente ». Une aide financière significative à laquelle se rajoutent 7 000 € de Bordeaux Métropole. « Certaines associations dont le travail méritait un accompagnement n’ont pas été sélectionnées cette année car elles présentaient un projet intéressant, mais parfois pas encore abouti ou du moins pas prêt pour la quinzaine » regrette Olivier Escots.

Une manifestation fédératrice et inclusive 

Au très dense programme de cette 8e édition de la Quinzaine de l’égalité et de la diversité, plus de 140 événements sur l’ensemble des communes participantes soit Ambarès-et-Lagrave, Artigues-près-Bordeaux, Bassens, Bègles, Bordeaux, Bruges, Cenon, Eysines, Floirac, Le Bouscat, Lormont, Martignas-sur-Jalle, Mérignac, Pessac, Saint-Médard-en-Jalles et Talence.

Parmi les événements marquants de cette manifestation, la soirée d’ouverture, le mardi 2 novembre à partir de 18 h 30 à la Salle des Fêtes du Grand Parc, dédiée aux enjeux de santé LGBTQI+, verra l'organisation d'une table ronde suivie d'un cocktail et d'un DJ set. Un enjeu que l’adjoint au maire de Bordeaux chargé du handicap et de la lutte contre toutes les discriminations, prend très au sérieux puisqu’il est déjà l’une des thématiques de la commission LGBTQI+ initiée par la nouvelle municipalité. « L’objectif de cette commission est qu’elle soit un lieu de parole et d’échanges entre associations et élus, et que toutes les thématiques puissent être abordées » affirme-t-il.

Le CDOS, comité départemental olympique et sportif, participera à la manifestation en proposant, le mardi 9 novembre de 19h à 21h à Cap Sciences, un débat d’éloquence avec des bénéficiaires d’une protection internationale. L’occasion d’aborder le sujet de l’inclusion grâce au sport et plus largement les bienfaits de la pratique sportive. Pour permettre une meilleure inclusion et accessibilité, « tous les événements bénéficieront, si besoin » précise Olivier Escots « d’un ou d’une interprète en langue des signes ».

Dans un autre registre, mais toujours dans le même objectif, un spectacle destiné à un jeune public et mis en scène par l’association Les Mains pour le Dire. « Ce spectacle est un voyage initiatique sur la différence et le vivre-ensemble, construit autour de la voix, de la musique et de la langue des signes française » explique Martine Benarous, présidente de l’association. « C’est un spectacle crée spécialement pour la quinzaine et qui s’insère dans deux musées de la ville, le musée d’Aquitaine et le Muséum Sciences et Nature de Bordeaux ». Durant le temps de la quinzaine, deux représentations à Bordeaux, l'une le samedi 6 novembre à 16h au Musée d'Aquitaine et l'autre, le dimanche 14 novembre à 11h au Muséum Sciences et Nature. 


Autre événement prometteur, destiné, cette fois, à un public moins jeune, DRAG, un spectacle proposé par la Compagnie des Petites Secousses et porté par Jérome Batteux, interprète dans le spectacle, comme son nom l’indique, d’une drag-queen. Selon Jérome Batteux, « DRAG est un spectacle qui milite pour le droit à être soi-même et qui a pour objectif de chambouler ! ». Trois représentations sont prévues à Bordeaux et dans le cadre de la quinzaine. La première, le lundi 8 novembre à 18h30 dans l’amphithéâtre Gintrac, place de la Victoire, sera suivie d’un bord de scène coanimé par Jerome Batteux et Arnaud Alessandrin, sociologue. La deuxième, le mardi 9 novembre à 19h aura lieu dans la Halle des Douves et sera suivie d’un temps d’échange avec l’association Girofard et les associations LGBTQIA+ de Bordeaux. Enfin, la dernière, le samedi 13 novembre à 21h30 sera accueillie par l’IBOAT, sur l'esplanade du Pertuis, et suivie d’un Dj Set. 

 

Pour découvrir le programme complet : https://www.bordeaux-metropole.fr/Actualites/8e-Quinzaine-de-l-egalite-et-la-diversite

 

Margaux Renaut

Photo: Aqui.fr

Publié le 02/11/2021

Retour page d'accueil