Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Devenez actionnaire d'aqui.fr
Environnement

Un projet de parc naturel régional en Charente-Maritime

Marais du pays rochefortais

C’est un projet de longue date en passe de se concrétiser. Depuis 2016, les intercommunalités de Royan, Rochefort et Marennes ambitionnent de constituer un parc naturel régional (PNR). Après avoir fait l’objet de longues études, le projet est en passe d’être finalisé. Elles ont notamment permis de délimiter le périmètre du futur PNR, dessiné dans « la trame des marais et la diversité des zones humides ».

Le PNR s’étendrait sur 97 communes du sud ouest de la Charente-Maritime. L’île d’Oléron a également été intégrée, ainsi que la commune d’Yves, à mi-chemin entre Rochefort et La Rochelle, et déjà à la lisière d’une autre réserve naturelle. Avec 33 collectivités supplémentaires intégrées au projet initial, ce serait donc près de 200 000 habitants qui pourraient être concernés par ce PNR. Chaque mairie pourra néanmoins décider au cas par cas si elle souhaite adhérer au dispositif. Ses adhérents n’auront d’ailleurs aucune obligation légale, mais signeront une charte impulsant des orientations. Alors, quel est l’intérêt de faire un PNR ? Les élus espèrent par ce biais avoir leur mot à dire dans le cadre de projets de parcs éoliens ou d’installations conchylicoles. Le statut du PNR permettrait également de décrocher quelques aides financières de l’Etat ou de l’Europe, notamment dans le cadre de la politique agricole commune, qui valorise certains plans agro-écologiques.

Prochaine étape du projet : obtenir la validation de la Région Nouvelle-Aquitaine. Le dossier partirait ensuite aux services de l’Etat. Une réponse positive donnerait le coup d’envoi de la rédaction de la charte et la création d’un syndicat mixte. Objectif : fonder le PNR des marais du littoral charentais d’ici la fin de la décennie. Il rejoindrait alors la liste des 58 parcs naturels régionaux existants actuellement en France.

Anne-Lise Durif

Photo: Archives Anne-Lise Durif

Publié le 25/11/2021

Retour page d'accueil