Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
La plateforme des solidarités nouvelles

Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
L'Edito de Joël Aubert Joël Aubert - Rédacteur en chef d'Aqui.fr

Juppé : une démission lourde de sens

Il a tourné la page entre émotion et lassitude...Emotion lorsque la voix s'est brisée à l'évocation du couple qu'il formait avec la ville, lassitude lorsqu'il a esquissé les raisons de fond qui l'ont décidé à ne pas briguer un mandat supplémentaire, le « mandat de trop » que l'on n'allait pas tarder à lui jeter à la figure. Oui, ce qui nous a semblé le plus révélateur du choix d'Alain Juppé de renoncer à se représenter et à accepter, en 24 heures, la proposition qu'on lui a faite, c'est ce sentiment que le combat n'en valait plus forcément la peine, en tout cas pas sur la place publique, dans un contexte où, il l'a souligné, l'esprit public « est devenu délétère ». Et de pointer la haine, la violence, les mensonges qui envahissent les réseaux sociaux et ces affirmations péremptoires sur le mode « élus tous pourris et élites stigmatisées »... D'aucuns railleront ces propos et, déjà, sans sourciller égrènent les moments les plus rudes d'un parcours politique, longtemps dévoué à Jacques Chirac. C'est tout juste s'il ne faudrait pas s'excuser, aujourd'hui, d'accorder un peu d'attention aux propos d'un homme de droite qui n'a jamais placé ses désaccords au-dessus des valeurs de la République. Un républicain qui a claqué la porte d'un parti qui n'a plus rien à voir, sous Wauquiez, avec ce qui fut naguère l'UMP, l'Union pour un mouvement populaire. Désormais tenu à un vrai devoir de réserve, dans quelques semaines, au sein du Conseil constitutionnel, il exprimera des points de vue dont on peut penser qu'ils ne seront pas inutiles à un président qui va devoir, justement, ouvrir le chantier des réformes institutionnelles.

Lire la suite

Politique

Les Bordelais nombreux au grand rassemblement contre l’antisémitisme

Manifestation contre l'antisémitisme Bordeaux

La place de la République était noire de monde ce 19 février. Comme partout en France, Bordeaux s’était donné rendez-vous à 19 heures, pour dénoncer les actes antisémites et leur récente recrudescence. Plusieurs milliers de Bordelais étaient réunis pour, ensemble, dire « ça suffit ! », mot d’ordre national face à l’antisémitisme.

Lire la suite

Mais aussi

Culture

Jason Steinhauer, l'histoire contre les "fake news"

Jason Steinhauer

Le 13 février, l’historien américain Jason Steinhauer était présent à Sciences Po Bordeaux dans le cadre d’une conférence sur les « fake news » et la « fake history », l’histoire erronée. Directeur du centre de recherche Lepage en Pennsylvanie, il cherche à comprendre ce qui amène à la multiplication de ces fausses nouvelles et leur impact sur l’histoire.

Lire la suite

Mais aussi

Saveur

Bordeaux fête le chocolat au Jardin botanique

Sculptures en Chocolat réalisées par Caroline

Jusqu’au 17 février, Bordeaux célèbre le chocolat au Jardin botanique de Bordeaux Bastide. Un concours de sculptures en chocolat avec pour thème les légumes du potager, des démonstrations et des ateliers pour enfants et adultes y sont organisés en collaboration avec la Fédération Autonome des Métiers Gourmands (FAMG).

Lire la suite

Mais aussi

Economie

La Porcelaine de Limoges homologuée « IG » et ses 900 emplois

Porcelaine de Limoges

C’est un « ouf » de soulagement qu’ont poussé tous les amoureux et passionnés de notre patrimoine artisanal et industriel en mars 2014 lorsque la loi consommation dite « Loi Hamon » a été votée, élargissant ainsi les indications géographiques aux produits manufacturés. Auparavant, seuls les produits agricoles et viticoles pouvaient bénéficier d’indications géographiques. Depuis, sept produits artisanaux ou industriels ont été homologués « IG », « indication géographique », par l’INPI, l’Institut national de la propriété industrielle, parmi lesquels la « Porcelaine de Limoges » le 1er décembre 2017… Retour sur une reconnaissance à la source de développement.

Lire la suite

Mais aussi

Société

Ouverture de Poppy pour accompagner les personnes en situation de prostitution

Naïma Charaï, coordinatrice de Poppy et Véronique Latour, directrice générale chez Poppy.

L’association La Case a inauguré Poppy, le jeudi 14 février, au 12 rue de la Tour de Gassies à Bordeaux. Ce dispositif intervient auprès de toute personne en situation de prostitution dans la métropole bordelaise. Le but est d'aller à leur rencontre pour les informer et les accueillir afin de leur permettre un accès aux droits fondamentaux et aux soins. Véronique Latour, directrice générale et Naïma Charaï, coordinatrice du dispositif et élue à la Région l'ont présenté lors de l'inauguration.

Lire la suite

Mais aussi

Environnement

Le Parc Marin lance une campagne d'observation aérienne

Les trois scientifiques de Pelagis et leur pilote

C’est une des premières actions concrètes figurant au plan de gestion du Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des pertuis, acté en juin dernier. Le Parc s’est associé à l’observatoire Pelagis (CNRS/Université de La Rochelle) pour mener une campagne de survol aérien permettant à la fois de recenser les oiseaux et les mammifères marins mais aussi le trafic maritime et les macro-déchets flottant au large.

Lire la suite

Mais aussi

Agriculture

Installation agricole. Les Pyrénées-Atlantiques gardent la dynamique

La filière ovine continue d'attirer les jeunes agriculteurs puisqu'en 2018, elle compte encore une fois le plus grand nombre d'installations dans les Pyrénées-Atlantiques

Ce début février, le comité d’orientation transmission installation de la chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques a donné les grandes tendances de l’installation agricole sur 2018. Avec 102 dossiers de demandes d’aides publiques à l’installation examinés par la DDTM, les Pyrénées-Atlantiques restent cette année encore sur le podium des départements qui installent le plus d’agriculteurs. Focus sur les chiffres de 2018.

Lire la suite

Mais aussi

Métropole

Les jeunes Mérignacais à l’heure de l’orientation

Forum des Métiers des Jeunes Mérignacais

Ils étaient près de 600 jeunes Mérignacais réunis le 12 février au Pin Galant pour discuter orientation auprès de professionnels. Dans le cadre du Forum des Métiers des Jeunes Mérignacais (FMJM), ils ont pu rencontrer des personnes aux parcours divers parmi tous les corps de métiers. À l’heure de la réforme du lycée, où la plupart est un peu perdue, ce forum était l’occasion de découvrir des métiers parfois méconnus à cet âge.

Lire la suite

Mais aussi


En Bref...

Le 20/02/19 | P-A : attention maximale au ski
Le 20/02/19 | Convention entre les Deux-Sèvres et Ciments Calcia SAS
Le 20/02/19 | EDF simplifie la vie
Le 20/02/19 | BMQ : deux porte-paroles nommés
Le 20/02/19 | 2ème édition du mois de la reliure à Pau