Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

18/10/21 : Mardi 19 octobre a lieu la 15ème édition du Forum Emploi de Cenon, de 9h à 14h au Rocher de Palmer. Sécurité, commerces, restauration, logistique, sanitaire & social, hygiène, BTP, Industrie, de nombreux postes et formations seront proposées à tous

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/21 | Une plateforme pour découvrir le Cognac

    Lire

    Les 1 000 membres de la communauté du Cognac viennent de mettre en ligne un nouveau site internet. Fruit de 2 ans de travail, il permet d'aller à la rencontre de la culture du Cognac, du savoir-faire en passant par les modes de consommation. La communauté souhaite d'ici mars 2022 déposer un dossier pour inscrire le Cognac au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. Pour découvrir le site internet

  • 21/10/21 | Anguilles, lamproies : des migrations facilitées dans le Ciron

    Lire

    Le Ciron, long de 97km, est une véritable zone d'attrait pour les poissons et particulièrement les migrateurs comme les anguilles ou les lamproies. Fin 2020, la Région a lancé un appel à projets « Continuités écologiques aquatiques en Nouvelle-Aquitaine » et a retenu la SCI de Graveyron. Le projet consiste notamment en l'aménagement de 2 rampes à rugosité de fond afin d'assurer un franchissement pour l'ensemble des espèces quelque soit le cycle de marée.

  • 21/10/21 | Guéret : l'IRFJS rénové en vue des JO 2024

    Lire

    La Ville de Guéret a été retenue comme un des centres de préparation pour le VTT et le cyclisme sur route en vu des Jeux Olympiques de 2024. Pour répondre au cahiers des charges, la Ville doit rénover l'Institut Régional de Formation Jeunesse et Sports (IRFJS). Outre les divers aspects fonctionnels, d'équipements nouveaux et d'embellissement, la réhabilitation va impliquer une mise en sécurité et accessibilité du bâtiment. Les travaux vont aussi permettre de prendre en compte les préconisations environnementales sur les énergies et de l'eau.

  • 21/10/21 | Ouvre Boîte accompagne les entrepreneurs des quartiers

    Lire

    La 3ème édition d'Ouvre Boîte, le concours de France Active Nouvelle-Aquitaine pour ceux et celles qui veulent créer leur entreprise est lancé à Pau et plus particulièrement dans les quartiers prioritaires. Les lauréats de ce concours se verront attribuer une bourse de 1000€ pour les aider à lancer leur entreprise. Pour participer, il suffit de déposer son projet auprès de l'équipe d'Ouvre Boîte avant le 5 novembre.

  • 20/10/21 | 2022 : 129ème édition du Concours Général Agricole

    Lire

    Après avoir été annulé en 2021, le Concours Général Agricole fait son retour ! Sa finale se tiendra du 26 février au 6 mars 2022 dans le cadre du Salon de l'Agriculture de Paris. Le Concours des Produits est ouvert pour distinguer le meilleur de la production française : eaux de vie, huîtres, produits laitiers, charcuteries, confitures, jus de fruits, bières… A partir du 2 novembre, les inscriptions seront aussi ouvertes pour le Concours Vins et se clôtureront le 13 décembre. Des phases amont du CGA organisée en région par les Chambres d'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | 2019, une année charnière pour Alain Claeys et Poitiers

10/01/2019 | Ce mercredi 9 janvier, Alain Claeys, maire de Poitiers et président de Grand Poitiers a fait ses voeux à la presse locale. L'occasion d'aborder les échéances de 2019

1

Place aux traditionnels voeux. Exercice auquel s’est prêté Alain Claeys. Le maire de Poitiers et président de Grand Poitiers en a profité pour aborder les principaux rendez-vous de l’année. Il a également réagi à l’actualité les gilets jaunes, le référendum. Autre question : sollicitera-t il un nouveau mandat ? Concernant la ville, il est revenu sur plusieurs projets culturels : l’ouverture de la cité judiciaire, l’avenir du palais de justice, les transports et l’économie.

C’est sous forme de questions/réponses posées lors d’un déjeuner que le maire de Poitiers a souhaité ses voeux pour la nouvelle année à la presse locale. Une manière de revenir sur les dates à retenir et de parler de la politique poitevine. Le premier sujet abordé fut bien évidemment l’actualité de ces dernières semaines : les gilets jaunes. La mairie de Poitiers n’a pas encore mis en place - comme certaines communes de la Vienne - de cahier de doléances. « Le rôle d’un maire est d’être un facilitateur. Il ne faut pas céder à la tentation de récupérer ce débat. J’attends la lettre du président de la République concernant les conditions de celui-ci. Je prends l’engagement que nous serons des facilitateurs que ce soit sur le numérique, que ce soit à partir d’une mobilisation que nous pouvons organiser. Je crois qu’en tant que maire et président de l’agglomération, je dois respecter ce temps, c’est-à-dire permettre de recevoir des avis et de les faire remonter, en aucun cas les instrumentaliser ». Alain Claeys a également condamné toutes formes de violence, aussi bien dans les actes que dans les propos. « Je n’accepte pas les propos xénophobes, homophobes, racistes. Ils doivent être condamnés avec la plus grande fermeté. Je n’accepte pas que l’on s’attaque à la personne du président de la République, qu’une permanence de député de la République soit saccagée ». Quant au référendum, il avertit sur les dérives qu’il peut prendre. « Il y a des choses avec lesquelles je ne suis pas d’accord, comme revenir sur des lois et interroger nos concitoyens sur la PMA, le mariage pour tous ou la destitution de députés. Le référendum ne doit pas être utilisé pour retrouver de la légitimité ».

Renforcer Poitiers, capitale de l’éducation

Autres thématiques abordées, sur l’actualité locale : la notoriété, le positionnement de Poitiers au sein de la Nouvelle-Aquitaine. Alain Claeys se bat pour que le rectorat reste dans la capitale romane. Une position déjà connue. « Ma préférence est de maintenir les trois rectorats dans la région Nouvelle-Aquitaine. La loi NOTRre n’a jamais écrit qu’il fallait un seul rectorat. De même que la loi Notre n’a jamais écrit qu’il fallait une seule cour d’appel. Trois rectorats sont utiles parce que l’éducation nationale, c’est une question de proximité, surtout à un moment où on trouve que l’État est lointain. Si ce n’est pas le cas et que le gouvernement décide de ne faire qu’un seul rectorat dans la région, nous revendiquerons le rectorat à Poitiers ». Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a d'ailleurs apporté son soutien et a annoncé à plusieurs reprises que Poitiers était une capitale de l’éducation en soulignant la présence de Canopé, du CNED ou encore le développement edutainment (ludo-éducation). Jean-Pierre Raffarin, Sacha Houlié, et Alain Claeys ont d’ailleurs demandé une audience au Premier ministre. 

Culture rime avec Poitiers

Cette année 2019 sera également une année forte dans le domaine de la culture. Le nouveau palais de justice devrait ouvrir ses portes en avril prochain. Quant à l’ancien, le palais des ducs d’Aquitaine, il va devenir un haut lieu culturel. Le comité de pilotage co-présidé par le maire et Henri Loyrette, ancien président du Musée du Louvre, a pour objectif de révéler et réinventer ce lieu,  d’imaginer un nouveau projet urbain pour l’ensemble du quartier, du Palais à l’église Sainte-Radegonde et de créer des événements qui suscitent ces parcours par une rencontre entre la création contemporaine et le patrimoine.  La manifestation s’appellera Traversées. « Je souhaite que les Poitevins découvrent ou redécouvrent leur ville à travers cette manifestation dans un esprit éducatif et culturel. Tout un programme va s’inscrire dans Traversées. On va utiliser les lieux où les habitants de Poitiers peuvent se rendre facilement et découvrir des oeuvres qu'ils ne connaissent pas et qu’ils n’iraient pas forcément voir dans un musée. » Emma LAVIGNE et Emmanuelle DE MONTGAZON sont les premières directrices artistiques de l’événement artistique associé au Projet du Quartier du Palais, qui débutera en octobre 2019. Sans oublier, l’inauguration de la Villa Bloch les 9 et 10 février prochains. La maison de l’homme de lettres Jean-Richard Bloch servira de résidence d’artistes.

Depuis le 1er janvier, de nouvelles communes de Grand Poitiers (Dissay, Jaunay-Marigny, Saint-Georges-lès-Baillargaux) sont couvertes par le réseau de bus Vitalis, rappelle Alain Claeys. « Cela a coûté 300 000 euros. Notre réseau de bus est l’un des plus importants en nombre de kilomètres pour des agglomérations de cette taille» précise le maire. Pour les communes situées un peu plus loin à l’est, la communauté urbaine réfléchit à remettre en service l’ancienne ligne de chemin de fer de Chauvigny. « C’est à l’étude, nous travaillons sur cette liaison ». Concernant l’aéroport, Alain Claeys soutient le président du département Bruno Belin, qui est également celui de l’aéroport. « Nous avons des négociations importantes à mener avec l’État et la Région. Au sujet de la ligne la Rochelle-PoitiersLyon, là dessus Alain Rousset a pris des engagements. Cette ligne sera maintenue, la Région et l’Etat continueront à la financer. Reste que je souhaite que l’aéroport soit dans le schéma régional ce qui n’est pas le cas. Et là il faut qu’on fasse nos preuves. C’est un élément essentiel économique ».

Vers les municipales de 2020 ?

Autre échéance : les prochaines élections municipales de 2020. Cette question brûle les lèvres des journalistes locaux. Pour l’instant, Alain Claeys ne souhaite pas se prononcer sur sa candidature. Il le fera sans doute au mois d’avril ou de mai. « Il n’est pas trop tôt pour réfléchir. Je confirme :  j’y réfléchis. Selon moi, une campagne municipale dure 9 ou 10 mois. Mais j’ai trois questions à me poser : suis-je capable physiquement de faire un autre mandat ? Est-ce que mes engagements vis-à-vis des électeurs ont été tenus ?  Est-ce que collectivement les choix que nous avons faits préparent Poitiers pour l’avenir  ?». Les municipales vont donc être lancées dans le courant de l’année 2019. 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6160
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !