aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

11/07/17 : Dans le cadre de sa programmation des aides pour la pêche et l'aquaculture, la Nouvelle-Aquitaine a retenu, pour le département de la Charente-Maritime, neuf dossiers pour un montant d'aide de 540.728,06 €.

10/07/17 : Mickaël Delage, le coureur périgourdin de la FDJ, ne sera pas au départ de la 10e étape entre Périgueux et Bergerac, qui a lieu demain. Il est arrivé hors délais avec son leader Arnaud Demare à Chambéry. Il est donc éliminé du Tour de France.

27/06/17 : Charente-Maritime : la commune de Brouage a été nommée "village préféré des Français". Il est le 3e dans le département.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

  • 13/07/17 | Aérocampus: fier de ses étudiants

    Lire

    Encore une fois les promotions issues d’Aérocampus Aquitaine affichent un taux de réussite proche de 100% aux examens du BAC professionnel et du BTS. sur 98% de reçus, 78% d’entre eux ont eu une mention dont 40% de mentions Bien et Très Bien. Des résultats qui confortent la structure dans sa dynamique et "démontrent à nouveau, selon l'équipe dirigeante, l’efficacité de ce nouveau modèle de campus".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Gironde: Alain David seul élu PS, un "Insoumis" et dix "En Marche"

19/06/2017 | 10 députés sur 12 pour En Marche et une regain de mobilisation à gauche qui n'a pas suffi à sauver le siège de députés PS tels que M.Récalde, G.Savary ou P.Got.

Alain David,

Il s'appelle Alain David et c'est un de ces maires chevronnés qui ne lâche rien. Au vu des résultats du premier tour, le maire de Cenon ne semblait guère avoir de chance de refaire son retard sur le candidat d'En Marche, Aziz Skami Bouazzia. Et pourtant il l'emporte d'une tête, 558 voix dans cette quatrième circonscription fortement marquée par l'effet d'une politique audacieuse de rénovation urbaine. Et l'impact du Grand Projet de Ville qui, rappelons-le, réunit Cenon, Lormont, Floirac et Bassens.

 

C'est d'ailleurs dans ces villes-là qu'Alain David fait la différence, comme il s'est plus à nous le rappeler et de souligner, notamment, les 63% en sa faveur du vote cenonais et les 54% du vote lormontais. "Depuis le premier tour je sentais que quelque chose allait se passer mais je ne préjugeais pas de la proportion des électeurs votant communiste, insoumis ou vert qui me soutiendrait..." A gauche on s'est, d'une manière générale, mobilisé assez fortement ce qui n'a pas suffi pour sauver le mandat des députés sortants encore en course.

De Marie Récalde l'adjointe au maire de Mérignac sur la 6°, de Pascale Got la députée du Médoc battue dans un mouchoir sur la 5°, de Gilles Savary qui n'a pu refaire la totalité de son retard sur la 9°. Un Savary qui constatait: " Je n'ai pu inverser le très fort courant de premier tour qui me plaçait 6600 voix derrière la candidate Modem"

La mobilisation à gauche a pourtant, en dehors de celle qui a permis l'élection d'Alain David, porté sur la plus haute marche du podium, dans la circonscription jusque là détenue par Noël Mamère, le candidat de la "France Insoumise " Loïc Prud'homme venu coiffer sur le poteau l'adjoint au maire de Bordeaux Marik Fetouh qui, au vu du premier tour, semblait bien parti sous les couleurs d'En Marche. Il est vrai qu'après son éviction, au premier tour, la socialiste Naïma Charaï que suppléait Noël Mamère, avait appelé à soutenir le candidat de la France Insoumise qui l'emporte de 131 voix au terme d'un suspense, en manière de vérification.

Dix sur douze

Exception faite de ces deux circonscriptions, "En Marche" l'emporte dans les dix autres circoscriptions girondines. Avec tout en haut du palmarès, le député PS sortant Florent Boudié qui avait de bonne heure rejoint le mouvement ( 67,90% contre 32,1% à la candidate FN), suivi de Catherine Fabre qui confirme son score du premier tour, face à Anne Walryck, dans cette deuxième circonscription, au coeur de Bordeaux qui avait fait un score de maréchal à Emmanuel Macron.

Quant au Front National qui éspérait décrocher la 11° circonscription, celle du Blayais-libournais où Marine le Pen avait fait des scores tès élevés, elle a certes voté à 42,98% Edwige Diaz mais cela n'a pas suffi pour la jeune conseillère régionale, nettement battue par Véronique Hammerer ( 57,02%). Les Républicains n'ont pas pu sauver leur unique siège, celui du Bassin d'Arcachon détenu par Yves Foulon qui est battu par Sophie Panonacle.

Les réactions

Gilles Savary (PS) : « Je remercie d’autant plus chaleureusement les 47 % d’électrices et d’électeurs qui m’ont manifesté leur confiance au second tour, qu’il s’agissait d’une « élection impossible » pour un candidat socialiste assumé, au sein d’une Gauche fratricide ! Nous venons d’assister à une élection législative « plébiscitaire », qui donne au Président de la République une très forte majorité, mais relativisée par le niveau remarquable de l’abstention et surtout des votes blancs et nuls. Je quitte ce mandat avec le sentiment du devoir accompli et un profond attachement à la richesse humaine de cette circonscription. Je félicite notre nouvelle députée et lui souhaite pleine réussite à l’Assemblée nationale pour elle-même et pour nos territoires. »

Marie Récalde (PS) : "Je réaffirme ma volonté de travailler à la refondation de notre famille politique afin de se tourner pleinement vers l'avenir et répondre aux défits sociaux et démocratiques."

Pierre Hurmic (EELV) : "Ce résultat national donne au pouvoir de très importantes responsabilités... au cas où Emmanuel Macron oublierait ses propos de campagne, il va falloir introduire une dose de proportionnelles dans la loi électorale."

Loïc Prud'homme (Insoumis): 'En attendant la VIème République que nous appelons de nos voeux, je serai à l’Assemblée Nationale le porteur de nos convictions, opposant farouche à l’ubérisation de notre société programmée par le gouvernement Macron. Je serai un opposant résolu aux mesures de destruction du code du travail et de précarisation généralisée de nos vies au profit d’une oligarchie insatiable ! Je m’opposerai aux lois de dérégulation économique, lois du plus fort, préjudiciables à notre société, aux salariés, aux chômeurs, aux retraités, aux artisans et aux entrepreneurs des TPE et PME. Elles sont également mortifères pour l’écosystème terrestre dans son ensemble."

Les résultats

1ère circonscription : Dominique David (EM) : 59.59 % ; Nicolas Florian (LR) : 41.41 %

2ème circonscription : Catherine Fabre (EM) : 63.79 % ; Anne Walryck (LR) : 36.21 %

3ème circonscription : Loïc Prud'Homme (FI) 50.20 % ; Marik Fetouh (LREM) : 49.80 %

4ème circonscription : Alain David (PS) : 50.91 % ; Aziz S'kalli-Bouaziza (LREM) : 49.09 %

5ème circonscription : Benoit Simian (LREM) : 50.46 % ; Pascale Got (PS) : 49.54 %

6ème circonscription : Eric Pouillat (LREM) : 58.81 % ; Marie Récalde (PS) : 41.19 %

7ème circonscription : Bérangère Couillard (LREM) : 55.70 % ; Bernard Garrigou (PS) : 44.30 %

8ème circonscription : Sophie Panonacle (LREM) : 59.75 % ; Yves Foulon (LR) : 40.25 %

9ème circonscription : Sophie Mette (Modem-EM) : 53.54 % ; Gilles Savary (PS) : 46.46 %

10ème circonscription : Florent Boudié (LREM) : 67.90 % ; Sandrine Chadourne (FN) : 32.10 %

11ème circonscription : Véronique Hammerer (LREM) : 57.02 % ; Edwige Diaz (FN) : 32.10 %

12ème circonscription : Christelle Dubos (LREM) : 56.71 % ; Christophe Miqueu (FI) : 43.29 %

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Armelle Hervieu Aquipresse

Partager sur Facebook
Vu par vous
3450
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !