Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/06/21 : L'ancien vice-président du Conseil départemental de la Dordogne en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Saint-Amand est décédé lundi à l'âge de 71 ans. Il a été conseiller départemental du canton de Vergt de 1992 à 2015.

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/06/21 | 5000 € de dons remis au Téléthon Gironde

    Lire

    Les salariés d'EDF Commerce sud ouest, qui participent régulièrement aux courses du Téléthon, se sont adaptés au contexte sanitaire en participant à un challenge à distance via une application de loisir qui permet de cumuler des points en pratiquant l’activité physique de son choix. En 15 jours, du 30 novembre au 13 décembre 2020, les 260 participants ont réussi à récolter la somme de 5 000 €, qui servira "à soutenir la recherche et la mise en œuvre des premiers médicaments pour des maladies rares et génétiques", précise Christian Capdeville coordinateur du Téléthon en Gironde. Le don a été remis à l'association ce 22 juin.

  • 23/06/21 | Une nouvelle bâtonnière pour l'Ordre des avocats de Bordeaux

    Lire

    Les élections du Bâtonnat de Bordeaux se sont déroulées ce mardi 22 juin. A l'issue des votes, c'est Christine Maze qui a été élue Bâtonnière du Barreau de Bordeaux. Avocate depuis 1992, elle collabore à l'Association des avocats pénalistes de France. Elle prendra ses fonctions, à la suite de Christophe Bayle, le 1er janvier 2022, avec à ses côtés, Monsieur Pierre Fonrouge, vice Bâtonnier, lui même successeur de Caroline Laveissière. Ils sont élus pour 2 ans.

  • 22/06/21 | Maïsadour cède son pôle Charcuterie à la Fipso

    Lire

    Le groupe Fipso (Filière Porc du Sud-Ouest), fondé en 1965, vient d’acquérir, afin de poursuivre sa croissance, l’activité salaisons sèches de la coopérative landaise Maïsadour. Cette acquisition, réalisée grâce à l'intervention des 4 caisses régionales du Crédit Agricole, va permettre à la Fipso de récupérer 5 sites de production (en plus de se 3 usines) et de se positionner en leader du Jambon de Bayonne. Maïsadour, de son côté, va ainsi se recentrer sur l'activité Foie gras et vise à retrouver la voie de la croissance d'ici à 2023.

  • 22/06/21 | Le bassin de la Midouze se restaure

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets initié par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Institution Adour en partenariat avec l’Association de protection de l’environnement du Gers ainsi que les syndicats mixtes du Midou et de la Douze, et celui du bassin versant de la Midouze ont déposé un projet de restauration et d’aménagement de 8 périmètres de zones humides sur le bassin de la Midouze.

  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Gironde: Alain David seul élu PS, un "Insoumis" et dix "En Marche"

19/06/2017 | 10 députés sur 12 pour En Marche et une regain de mobilisation à gauche qui n'a pas suffi à sauver le siège de députés PS tels que M.Récalde, G.Savary ou P.Got.

Alain David,

Il s'appelle Alain David et c'est un de ces maires chevronnés qui ne lâche rien. Au vu des résultats du premier tour, le maire de Cenon ne semblait guère avoir de chance de refaire son retard sur le candidat d'En Marche, Aziz Skami Bouazzia. Et pourtant il l'emporte d'une tête, 558 voix dans cette quatrième circonscription fortement marquée par l'effet d'une politique audacieuse de rénovation urbaine. Et l'impact du Grand Projet de Ville qui, rappelons-le, réunit Cenon, Lormont, Floirac et Bassens.

 

C'est d'ailleurs dans ces villes-là qu'Alain David fait la différence, comme il s'est plus à nous le rappeler et de souligner, notamment, les 63% en sa faveur du vote cenonais et les 54% du vote lormontais. "Depuis le premier tour je sentais que quelque chose allait se passer mais je ne préjugeais pas de la proportion des électeurs votant communiste, insoumis ou vert qui me soutiendrait..." A gauche on s'est, d'une manière générale, mobilisé assez fortement ce qui n'a pas suffi pour sauver le mandat des députés sortants encore en course.

De Marie Récalde l'adjointe au maire de Mérignac sur la 6°, de Pascale Got la députée du Médoc battue dans un mouchoir sur la 5°, de Gilles Savary qui n'a pu refaire la totalité de son retard sur la 9°. Un Savary qui constatait: " Je n'ai pu inverser le très fort courant de premier tour qui me plaçait 6600 voix derrière la candidate Modem"

La mobilisation à gauche a pourtant, en dehors de celle qui a permis l'élection d'Alain David, porté sur la plus haute marche du podium, dans la circonscription jusque là détenue par Noël Mamère, le candidat de la "France Insoumise " Loïc Prud'homme venu coiffer sur le poteau l'adjoint au maire de Bordeaux Marik Fetouh qui, au vu du premier tour, semblait bien parti sous les couleurs d'En Marche. Il est vrai qu'après son éviction, au premier tour, la socialiste Naïma Charaï que suppléait Noël Mamère, avait appelé à soutenir le candidat de la France Insoumise qui l'emporte de 131 voix au terme d'un suspense, en manière de vérification.

Dix sur douze

Exception faite de ces deux circonscriptions, "En Marche" l'emporte dans les dix autres circoscriptions girondines. Avec tout en haut du palmarès, le député PS sortant Florent Boudié qui avait de bonne heure rejoint le mouvement ( 67,90% contre 32,1% à la candidate FN), suivi de Catherine Fabre qui confirme son score du premier tour, face à Anne Walryck, dans cette deuxième circonscription, au coeur de Bordeaux qui avait fait un score de maréchal à Emmanuel Macron.

Quant au Front National qui éspérait décrocher la 11° circonscription, celle du Blayais-libournais où Marine le Pen avait fait des scores tès élevés, elle a certes voté à 42,98% Edwige Diaz mais cela n'a pas suffi pour la jeune conseillère régionale, nettement battue par Véronique Hammerer ( 57,02%). Les Républicains n'ont pas pu sauver leur unique siège, celui du Bassin d'Arcachon détenu par Yves Foulon qui est battu par Sophie Panonacle.

Les réactions

Gilles Savary (PS) : « Je remercie d’autant plus chaleureusement les 47 % d’électrices et d’électeurs qui m’ont manifesté leur confiance au second tour, qu’il s’agissait d’une « élection impossible » pour un candidat socialiste assumé, au sein d’une Gauche fratricide ! Nous venons d’assister à une élection législative « plébiscitaire », qui donne au Président de la République une très forte majorité, mais relativisée par le niveau remarquable de l’abstention et surtout des votes blancs et nuls. Je quitte ce mandat avec le sentiment du devoir accompli et un profond attachement à la richesse humaine de cette circonscription. Je félicite notre nouvelle députée et lui souhaite pleine réussite à l’Assemblée nationale pour elle-même et pour nos territoires. »

Marie Récalde (PS) : "Je réaffirme ma volonté de travailler à la refondation de notre famille politique afin de se tourner pleinement vers l'avenir et répondre aux défits sociaux et démocratiques."

Pierre Hurmic (EELV) : "Ce résultat national donne au pouvoir de très importantes responsabilités... au cas où Emmanuel Macron oublierait ses propos de campagne, il va falloir introduire une dose de proportionnelles dans la loi électorale."

Loïc Prud'homme (Insoumis): 'En attendant la VIème République que nous appelons de nos voeux, je serai à l’Assemblée Nationale le porteur de nos convictions, opposant farouche à l’ubérisation de notre société programmée par le gouvernement Macron. Je serai un opposant résolu aux mesures de destruction du code du travail et de précarisation généralisée de nos vies au profit d’une oligarchie insatiable ! Je m’opposerai aux lois de dérégulation économique, lois du plus fort, préjudiciables à notre société, aux salariés, aux chômeurs, aux retraités, aux artisans et aux entrepreneurs des TPE et PME. Elles sont également mortifères pour l’écosystème terrestre dans son ensemble."

Les résultats

1ère circonscription : Dominique David (EM) : 59.59 % ; Nicolas Florian (LR) : 41.41 %

2ème circonscription : Catherine Fabre (EM) : 63.79 % ; Anne Walryck (LR) : 36.21 %

3ème circonscription : Loïc Prud'Homme (FI) 50.20 % ; Marik Fetouh (LREM) : 49.80 %

4ème circonscription : Alain David (PS) : 50.91 % ; Aziz S'kalli-Bouaziza (LREM) : 49.09 %

5ème circonscription : Benoit Simian (LREM) : 50.46 % ; Pascale Got (PS) : 49.54 %

6ème circonscription : Eric Pouillat (LREM) : 58.81 % ; Marie Récalde (PS) : 41.19 %

7ème circonscription : Bérangère Couillard (LREM) : 55.70 % ; Bernard Garrigou (PS) : 44.30 %

8ème circonscription : Sophie Panonacle (LREM) : 59.75 % ; Yves Foulon (LR) : 40.25 %

9ème circonscription : Sophie Mette (Modem-EM) : 53.54 % ; Gilles Savary (PS) : 46.46 %

10ème circonscription : Florent Boudié (LREM) : 67.90 % ; Sandrine Chadourne (FN) : 32.10 %

11ème circonscription : Véronique Hammerer (LREM) : 57.02 % ; Edwige Diaz (FN) : 32.10 %

12ème circonscription : Christelle Dubos (LREM) : 56.71 % ; Christophe Miqueu (FI) : 43.29 %

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Armelle Hervieu Aquipresse

Partager sur Facebook
Vu par vous
8164
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Photo d'illustration urne vote élection Politique | 22/06/2021

Elections régionales : Ni accord, ni fusion de listes en vue du second tour

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 21/06/2021

Régionales : Rousset en tête, EELV avance, le RN recule, droite et centre s'évitent... Demain quelles alliances ?

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 21/06/2021

Départementales dans les Pyrénées-Atlantiques : entre abstention, prime aux sortants et progression d'EH Bai

Les conseillers départementaux de la Gironde dans l'hémicycle Politique | 21/06/2021

Départementales en Gironde : les sortants plébiscités, Jean-Luc Gleyze réélu au premier tour

Il faut un sursaut de participation dimanche prochain Politique | 21/06/2021

Départementales en Dordogne : la prime aux sortants

Le premier tour des élections départementales a eu lieu ce dimanche 20 juin 2021 Politique | 21/06/2021

Élections départementales dans la Vienne : la majorité départementale en ballottage favorable

Carte électorale Politique | 21/06/2021

Aucun candidat élu aux Départementales en Haute-Vienne, abstention record

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 16/06/2021

Elections régionales: Quels candidats pour quelles compétences ?

La gauche espère conserver la majorité à l'assemblée départementales Politique | 15/06/2021

Départementales en Dordogne : la gauche espère conserver la majorité

Illustration urne Politique | 15/06/2021

Elections départementales en Charente : la droite mise sur ses têtes d'affiche

Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois

Présentation du nouveau site internet de Limoges Métropole Politique | 03/06/2021

Limoges Métropole se dote d'un nouveau site Internet