aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alain Rousset:"je l'ai demandée depuis longtemps" après l'annonce de M.Valls qu'à compter du 1er janvier 2018, les régions au lieu de la DGF bénéficieront d'une "fraction de TVA dont l’effet dynamique garantira et pérennisera leurs moyens d’actions"

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | A Anglet, l'opposition a déjà fait sécession

11/11/2014 | Quatre conseillers municipaux d'opposition sur les huit élus lors des dernières municipales ont décidé de créer un nouveau groupe "les citoyens d'abord" contre "l'hégémonie" du PS

Faridha Hadidi Doyheart Getten Porché Anglet

Il y en a certains qui vont rire jaune jeudi, sur les coups de 18 heures au moment où le maire, Claude Olive, le maire ouvrira les débats du Conseil municipal. D'autres sous cape, quand les huit conseillers municipaux de l'opposition s'installeront sur l’aile gauche de la salle des délibérations. En effet, quatre d'entre eux viennent de créer un groupe autonome: Jean-Jacques Doyhenart et Marie-José Rivas (PC), l'avocate Faridha Hadidi, non inscrite se réclamant de "la grande famille de gauche" et Claudine Getten-Porché qui se revendique sociale, comme quand elle avait rejoint Jean Espilondo l'ancien maire PS qui en fit une de ses adjointes.

A la faveur d'une conférence de presse, à laquelle Marie-José Rivas n'a pu participer, ils ont donc annoncé qu'ils créaient un nouveau groupe: "les Citoyens d'abord". C'est à dire qu'ils font, en quelque sorte, bande à part des trois élus PS, Sandrine Derville, Guy Mondorge, ancien adjoint à la culture et avocat éloquent de la salle  Quintaou, Pierre Duhau- Laurent et l'élu d'EELV, Georges Daubagna. Le feu couvait déjà sous la cendre quand lors d'un Conseil municipal, Claudine Getten-Porché n'avait pas suivi le groupe.

Avant d'annoncer cette scission, Jean-Jacques Doyenart rappelait, si besoin était, que le quatuor se situait bien dans l'opposition en démontant en préambule les deux chevaux de bataille du maire, le logement social et la politique culturelle. Quasiment un copié-collé des aspirations socialistes. Mais voilà, ces élus estiment que le Parti socialiste local,  "n'a pas retenu la leçon des municipales et européennes et reste hélas hégémonique. C'est en vain que l'on attend ses prises de position sur les mesures jugées socialement injustes du gouvernement." Derrière la facade nationale, en réalité le groupe nouvellement constitué reproche surtout aux collègues socialistes de ne pas tenir compte de leur diversité. "Diversité qui enrichit notre réflexion politique, précise Faridha Hadidi. Nous avons travaillé pendant six ans aux côtés de Jean Espilondo avec des élus de sensibilités différentes en parfaite harmonie. Nous avons la volonté de traduire aujourd'hui sur la scène locale la diversité qui était celle de notre liste..."

Une réflexion que partage 5 sur 5, Claudine Getten-Porché qui rappelle que le général de Gaulle dont elle se réclame, "tenait essentiellement à l'intérêt général et à la solidarité nationale quant il s'était allié aux communistes " ajoutant que Jean-Jaques Doyhenart était un homme très ouvert... Oui, oui mais... Qui, cette forme cette rupture qui ne dit pas son nom, vise-t-elle? L'échec de Jean Espilondo pour un deuxième mandat a été mal vécu par ses colistiers qui n'ont pas compris l'ampleur du naufrage. Comme ils regretteront l'absence  de son analyse avec l'ensemble des colisitiers. Pour un des premiers Conseils municipaux, l'ordre du jour prévoit l'adoption d'une rallonge de subvention pour la salle de spectacle de Quintaou, oeuvre de la précédente municipalité. Une patate chaude: la salle de spectacle est passée de gestion municipale à gestion confiée à la Scène nationale sise à Bayonne, dont l'adjoint à la culture Jean-Michel Barate était le président.  De quoi envoyer son prédécesseur, Guy Mondorge, à l'abordage. De façon véhémente. Qui donnait même l'impression lors de la séance suivante que l'homme également conseiller général de la ville s'était "octroyé" le titre de leader de la nouvelle opposition. D'un revers de la main, Faridha Hadidi et ses coéquipiers balaient cette suspicion. "Il n'y a rien de personnel, aucun règlement de compte personnel. Il n'y pas chez nous de volonté de division. Nos camarades du Parti socialiste sont informés de notre démarche." Soit...

Des regrets mais la volonté de poursuivre le travail entrepris en 2008Sanrine Derville, Pierre Duhau-Laurent (notre photo avec Faridha Hadidi lors du premier Conseil) et Guy Mondorge ont quand même pris pris de plein fouet l'officialisation de sécession par conférence de presse. Aussi, "afin de ne pas ajouter de l'huile sur le feu" ils ont choisi de répondre, de façon commune, par un communiqué de presse. "Nous sommes surpris et regrettons la décision de nos quatre collègues de l’opposition municipale de constituer un groupe. Nous en prenons acte, expriment-ils. "Et nous tenons à réaffirmer notre volonté de poursuivre le travail accompli depuis 2008, d’abord autour de la liste « Servir Anglet avec Jean Espilondo », puis avec la liste « Anglet, l’Avenir Avec Vous ». C’est de cette liste et du vote des Angloys que nous tenons notre légitimité. Mars 2008, notre équipe a toujours travaillé pour Anglet, afin de réaliser les projets pour lesquels les Angloys nous avaient fait confiance et nous avaient élus.

Sandrine Derville, Pierre Duhaut Laurent Faridha Anglet

En mars 2014, notre liste « Anglet, l’Avenir avec vous » rassemblait des personnes de tous horizons politiques, encartées ou non, toutes représentantes de la société civile et de la vie associative angloye, et qui partageaient les mêmes valeurs de solidarité, d'humanisme, de progrès social et écologique, dans le but de construire une ville toujours plus solidaire, humaine, dynamique et belle. Mais, dans un contexte national difficile, et troublés par l’avalanche d’arguments de campagne simplistes et caricaturaux, les électeurs ont fait un autre choix. Nous en avons pris acte, et notre rôle est aujourd’hui de représenter dignement les électeurs qui nous ont fait confiance, nos colistiers, et plus largement l’ensemble de nos concitoyens." Il ne s’agit désormais plus, pendant 6 ans, que de nous comporter en opposition constructive. « Opposition » car il n’est pas possible pour nous d’accepter de voir détruire ou arrêter des dynamiques essentielles, touchant au logement social, à la culture, à la jeunesse, aux transports en commun, à l’environnement, au vivre ensemble, sans nous exprimer et pointer du doigt ce que nous considérons être des erreurs et des postures dogmatiques du nouveau maire et de son équipe. La liberté d’expression et de débat a toujours été au cœur de notre culture politique, dans nos partis et dans les listes présente et passées. Le débat local doit se différencier du débat national."

Les  commentaires de l'opposition sur les orientations budgétaires du Conseil municipal de ce jeudi se feront-elles à l'unisson ou ressembleront-elles vraiment à une redistribution des cartes avec deux nouveaux groupes? Les débats risquent de s'étendre un peu dans le temps au Conseil municipal d'Anglet. Faudra-t-il en tenir compte désormais lors de l'établissement des prochains ordres du jour?

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photos F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
5071
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !