Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/06/21 : L'ancien vice-président du Conseil départemental de la Dordogne en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Saint-Amand est décédé lundi à l'âge de 71 ans. Il a été conseiller départemental du canton de Vergt de 1992 à 2015.

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/06/21 | "La Maison d'à côté" : coworking, formation et convivialité

    Lire

    La Maison d'à côté est un lieu convivial à La Souterraine, où sont proposées de multiples activités, ouvertes à toute la population dans sa diversité. C'est un espace de travail, mais aussi de détente et de loisirs. Elle accueille professionnels bénévoles et clients dans 3 domaines d'activité : location d'espace, restauration et animation. Son projet désormais est d'offrir des espaces propices au coworking pour des télétravailleurs ou travailleurs nomades, et l'animation d'un espace numérique ouvert à tous et d'ateliers de formation aux bases du numérique.

  • 25/06/21 | Limoges : PCM Trucks se diversifie dans le transport des médicaments

    Lire

    Afin d'assurer sa pérennité et son développement l'entreprise de transport routier de marchandises, PCM Trucks, s'oriente vers le marché de transports de médicaments. Une nouvelle activité qui nécessite des investissements matériels spécifiques dont la réfection complète du sol de l'entrepôt, l'acquisition d'une station de lavage pour nettoyer et désinfecter les véhicules, l'installation de chambres froides pour le stockage des médicaments ainsi que de conteneurs isothermes pour assurer la livraison à une température maîtrisée. Pour relever le défi, la société va bénéficier du soutien de l'Europe.

  • 24/06/21 | Arte Flamenco : El Granaíno remplacé pour la soirée du 2 juillet

    Lire

    Positif à la Covid-19, le chanteur Pedro El Granaíno ne pourra pas se produire sur la scène du festival Arte Flamenco, le vendredi 2 juillet à Mont-de-Marsan. Il sera remplacé par Jesús Méndez, héritier de la dynastie gitane de la famille de la “Paquera de Jerez", et l’un des plus grands noms du cante actuel. Jesús Méndez se produira donc aux côtés d’El Pele avec, en artiste invité, le danseur Farruquito.

  • 24/06/21 | Lot-et-Garonne : un incubateur pour l'ESS

    Lire

    Par le développement d'un incubateur dédié à l'ESS et l'innovation sociale, ATIS propose un accompagnement à la construction de réponses nouvelles à des besoins sociaux peu ou mal couverts. Nomade, il s'appuie sur les lieux ressources dans les territoires ruraux, et multi-partenariaux, en intégrant les acteurs existants de la chaîne. Parmi ses objectifs: susciter la création d'entreprises et activités d'utilité sociale, développer l'envie d'entreprendre, contribuer à résoudre des problématiques sociales et environnementales et proposer un maillage efficient d'accompagnement de porteurs de projet sur le département.

  • 24/06/21 | Lestiac-sur-Garonne, petit Dublin pour un soir

    Lire

    La commune de Lestiac-sur-Garonne (33) accueille, le 3 juillet prochain le Julien Loko Irish Band. Un concert gratuit en plein air à partir de 21 h et une ambiance 100% folk celtique assurée dans le cadre bucolique du village des bords de Garonne. Julien Loko et son quintet proposent standards irish et compositions originales pour une musique dansante et nerveuse, qui transporte dans l'atmosphère enfiévrée des pubs de Dublin! Possibilité de pique-niquer dès 19 heures ou de se restaurer auprès de food-trucks.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | À Anglet, polices municipale et nationale mutualisent leurs locaux

09/06/2019 | Première en Nouvelle Aquitaine: la ville de 40 000 habitants d'entre Bayonne et Biarritz, joue la complémentarité et la proximité en matière d'infrastructure

Inauguration commissariat d'Anglet

Drôle de signe du destin, c'est suite à un attentat du groupe nationaliste basque français Iparretarak il y a 25 ans contre le poste de police d'Anglet situé à l’époque avenue de Bayonne que le maire de l’époque, Michel Bonnet avait mis à disposition de la police nationale ce bâtiment de la rue du 8 mai, à proximité du bureau de poste. Sans imaginer une seconde qu'un jour la police municipale partagerait la petite maison aux volets verts de la police nationale. Une initiative en Nouvelle Aquitaine - un bureau commun police municipale et nationale a été ouvert début mai à Lormont en Gironde- suffisamment rarissime en France pour que le préfet des Pyrénées-Atlantiques Éric Spitz accompagne l'événement.

Les touristes qui se rendront cet été à la poste d'Anglet, écarquilleront les yeux en regardant la signalétique de la maison de style basque voisine au crépi blanc et volets verts avec deux panneaux: Police municipale Police nationale. Et pourtant! Depuis le 8 avril , police nationale et police municipale cohabitent à la même adresse rue du 8-Mai.

Propriété de la Ville, le bâtiment accueillait jusqu’à présent cinq fonctionnaires de la police nationale. En 2017, le bail arrivant à échéance, le maire Claude Olive proposait de regrouper au sein d’une structure unique les services de sécurité nationaux et municipaux pour permettre un meilleur accueil du public et favoriser le travail en partenariat. En filigrane, le projet permet aux agents municipaux et nationaux de se regrouper sur un seul site. La suggestion recevait un avis favorable de la Police nationale et du ministère de l’Intérieur. Et c'est ainsi que vendredi le préfet des Pyrénées Atlantiques Éric Spitz a inauguré le bâtiment en présence d'un copieux aréopage de personnalités et d'élus.

"Au jeu du chat et de la souris, le matou étatique mange la petite rongeuse"

"Sans vouloir abuser de qualificatifs éculés, cette inauguration constitue un moment particulièrement privilégié dans notre politique de proximité avec la population et un besoin de sécurité a souligné le maire Claude Olive. Cela faisait des années qu'Anglet a cherché un commissariat de plein exercice sur son territoire dont la population de 40 000 habitants aujourd'hui a triplé en 50 ans. Monsieur le préfet ce moment n'est pas à l'autosatisfaction ou aux louanges excessifs, mais à quelques constatations simples.  Je veux souligner l'impérieuse nécessité du dialogue entre les collectivités et l’État. Les pleurs et les jérémiades ne mènent à rien, les affrontements stériles non plus. Au jeu du chat et de la souris, on sait bien que c'est toujours le matou étatique qui croque la petite rongeuse. Or dans cette affaire, la Ville d'Anglet a trouvé des interlocuteurs ouverts et attentifs à partir d'un constat objectif partagé par les deux parties. Ainsi,nous sommes des précurseurs et souhaitons être suivis. Cette réalisation est à la fois dans l'air du temps où la mutualisation des moyens devrait être une ardente obligation et elle répond aux besoins de sécurité de notre population.. En s'associant sous un même toit à Anglet, les forces de police nationale ou municipale manifestent une volonté politique forte et cohérente."

Une convention de coordination entre la police nationale et la police municipale avec la mairie dont s'est réjoui, le préfet Éric Spitz. "Outre qu'elle va améliorer notre efficacité commune et je suis heureux qu'elle soit porteuse de trois symboles: le premier c'est la réaffirmation de l'autorité de la puissance publique. Vous l'avez dit, depuis janvier 2015, nous sommes confrontés à des évènements qui ont mis sous pression nos forces de sécurité intérieure qui ont perdu des hommes et des femmes au cours de ces événements. Depuis quatre ans, la police, la gendarmerie et l'armée veillent en permanence sur la sécurité des Français. Au cours de ces six derniers mois, un certain nombre de manifestations ont eu lieu et là encore, et notamment dans le courant du mois de décembre, j'ai le souvenir très net que ce sont nos forces de sécurité intérieures qui ont permis au pays de tenir debout malgré un ensemble d'événements à un moment où l'on aurait pu se faire un certain nombre de soucis sur la stabilité de nos institutions. J'aimerais  à cet égard à leur réaffirmer mon soutien face à un certain nombre de polémiques, je trouve assez déplacées. Deuxième symbole, la sécurité c'est l'affaire de tous. Évidemment l’État conserve son rôle, entre guillemets de numéro Un. Le matou étatique, essaye non pas de ne pas croquer les autres mais doit conserver son rôle de leader en matière de sécurité, c'est une évidence indiscutable et il n'est pas question de déléguer cette responsabilité  d'autres personnes. Mais la sécurité est l'affaire de tous, des maires, de la police municipale. Et c'est aussi celle des citoyens et cette convention que nous avons signée ce matin,  avec des référents qui sont d'accord pour surveiller de toutes les manières le domicile de leurs voisins quand ils partent en vacances  ". Enfin, troisième symbole, la stratégie, les efforts que vous avez déployés, Monsieur le maire, ont abouti à des résultats  spectaculaires: 222 faits de délinquance en moins, en 2018 par rapport à 2017 et au premier trimestre 2019, moins 87. Les résultats sont là."

Ainsi désormais, avenue du 8 mai à Anglet, il y a complémentarité en matière d'accueil, des moments partagés dans la salle commune, de quoi créer des liens et évidemment une fluidité dans la transmission du renseignement. Le président du tribunal de Bayonne comme le procureur adjoint étaient présents à cette inauguration. En se demandant si l'exemple angloy à ce jour unique en Nouvelle Aquitaine, rarissime, dans l'Hexagone ferait jurisprudence. En attendant il n'y en a pas de meilleur en matière de police...de proximité.

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : photos Félix dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
5503
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Le taux de participation sera un élément déterminant dimanche prochain Politique | 24/06/2021

Départementales en Dordogne : Un deuxième tour gagnant pour les sortants ?

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 22/06/2021

Elections régionales : Ni accord, ni fusion de listes en vue du second tour

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 21/06/2021

Régionales : Rousset en tête, EELV avance, le RN recule, droite et centre s'évitent... Demain quelles alliances ?

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 21/06/2021

Départementales dans les Pyrénées-Atlantiques : entre abstention, prime aux sortants et progression d'EH Bai

Les conseillers départementaux de la Gironde dans l'hémicycle Politique | 21/06/2021

Départementales en Gironde : les sortants plébiscités, Jean-Luc Gleyze réélu au premier tour

Il faut un sursaut de participation dimanche prochain Politique | 21/06/2021

Départementales en Dordogne : la prime aux sortants

Le premier tour des élections départementales a eu lieu ce dimanche 20 juin 2021 Politique | 21/06/2021

Élections départementales dans la Vienne : la majorité départementale en ballottage favorable

Carte électorale Politique | 21/06/2021

Aucun candidat élu aux Départementales en Haute-Vienne, abstention record

Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 16/06/2021

Elections régionales: Quels candidats pour quelles compétences ?

La gauche espère conserver la majorité à l'assemblée départementales Politique | 15/06/2021

Départementales en Dordogne : la gauche espère conserver la majorité

Illustration urne Politique | 15/06/2021

Elections départementales en Charente : la droite mise sur ses têtes d'affiche

Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois