Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

16/04/19 : Emmanuel Macron au 20 heures ce 16 avril: "Je vous le dis ce soir avec force : nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Nous rebâtirons Notre-Dame plus belle encore. Je veux que ce soit achevé d'ici cinq années"

16/04/19 : Patrick Bobet, président de Bordeaux métropole, frappé par la tragédie qui touche Paris et les français va demander au Conseil de métropole de participer, par le versement d’une subvention, à l’effort de reconstruction de la cathédrale Notre Dame.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

  • 19/04/19 | Bordeaux : du mouvement à la MÉCA

    Lire

    La Maison de l'Économie Créative en Nouvelle-Aquitaine sera inaugurée le 28 juin prochain. En attendant cette échéance, le site béglais de l'ALCA (Agence Livre, Cinéma et Audiovisuel) Nouvelle-Aquitaine, s'installe à la MÉCA à partir de fin avril. Les équipes de l'ALCA - site de Bègles conservent leurs lignes téléphoniques le temps du déménagement. Les professionnels du livre et de l'audiovisuel pourront s'y rendre sur rendez-vous uniquement.

  • 19/04/19 | Pau : 10 ans de logement solidaire !

    Lire

    L'association paloise Presse Purée fête cette année son dixième anniversaire. Une décennie d'alternatives à la crise du logement des jeunes et de lutte contre l'isolement des personnes âgées. En effet, Presse Purée compose des "duos" ou "trios" de jeunes et de séniors. Ces derniers proposent un hébergement gratuit à des jeunes en échange de services du quotidien (acheter le pain, etc.) et d'une présence rassurante, notamment le soir. En dix ans, Presse Purée a accompagné 350 personnes.

  • 19/04/19 | Le Tour de France des Hôpitaux en Charente-Maritime

    Lire

    Les hôpitaux de La Rochelle et Rochefort seront mis à l'honneur. Dans le cadre du "Tour de France des Hôpitaux" lancé par la promotion Albert Camus de l'École de Directeur ou directrice d'Hôpital, les centre hospitaliers de Rochefort et La Rochelle-Ré-Aunis sont mis en vidéo par des étudiants stagiaires. Ces clips de 140 secondes font partie d'un documentaire réalisé à partir des différents tournages, dévoilé à la fin du Tour de France des Hôpitaux.

  • 19/04/19 | Les Landes s'engagent auprès des agriculteurs

    Lire

    Le département des Landes se classe en 2019 parmi les départements ayant le plus de productions sous signes officiels de qualité. Il va donc, avec Agrilocal40, consacrer 1.7M€ à la préservation des exploitations agricoles familiales et 2.3M€ pour inciter les agriculteurs à des pratiques plus respectueuses de l'environnement, tout en développant l'ancrage territorial de l'alimentation, entre espaces tests agricoles et circuits-courts.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | A Biarritz Fillon persiste et signe

25/03/2017 | L'affluence de ce meeting sur la Côte basque pouvait sembler conforter l'élan de la primaire mais une forme de déception s'est opérée dans le relationnel basque

François Fillon à Biarritz

Si l'on en juge par l'accueil que le maire d'Anglet, Claude Olive, un de ses premiers et fidèles soutiens sur la Côte basque lui a réservé vendredi en milieu d'après-midi à la Chambre d'Amour et les quelque 4000 militants qui lui ont fait une ovation à la halle Iraty de Biarritz dans la foulée, on se serait presque crû dans la suite logique de cette réunion des primaires de droite en l'Espace Bellevue au résutat inattendu des grands spécialistes des sondages. La montée triomphale de la Rhûne d'hier ressemble plutôt aujourd'hui à l'ascension du Golgotha, le Mont du Calvaire. Et le concert de casseroles interprété par une quarantaine de militants de gauche et. d'allergiques au feuilleton des affaires dans cette présidentielle ont apporté quelques fausses notes au traditionnel "Ongi Etorri" (Bienvenu en euskara)

Il n'y avait que l'air vivifiant et tonique de la Côte basque, pour apporter en ce week-end un peu de répit et de tonus à un candidat qui semble avoir fait des océans  tempétueux la ligne directrice de sa campagne. La fidélité n'étant pas la moindre des qualités du maire d'Anglet, Claude Olive, ce dernier l'a convié à venir se changer les idées à la Chambre d'Amour  -vaste programme disait le général- pour s'oxygéner avant ce meeting de Biarritz au Pays basque de son père. Les médias parisiens venus en meute agglutinés sur le parapet de la plage du Centre -mais oui-  auront quelque peu réduit l'espace temps. Mais comme le chantait Barbara, "Si la photo est bonne..." Ensuite une petite session tourisme était organisée en l'espace de l'Océan voisin avec le président biarrot de l'Union des métiers de l'industrie et de l'hôtellerie (UMIH) Roland Heguy, des professionnels du tourisme avec en préambule, un exposé de Max Brisson, le vice-président du Conseil départemental Les Républicains, un Juppéiste de conviction qui a regagné le bercail. Mais visiblement François Fillon qui consulte de temps à autre son portable, n'est pas venu faire du tourisme....Direction la halle Iraty.

Ongi  Ettori en version casserolesLes abords de ce haut lieu du défunt Big Festival de Biarritz, sont cernés de voitures. Jusqu'à l'aéroport et dans les deux parking du Leclerc en contrebas. La remontée pedibus vers l'entrée de cette  halle aux trois étages est accompagné de bruits qui ne sont pas sans rappeler les Joaldunak (ceux qui portent les sonnailles), ces bergers navarrais qui participent aux carnavals basques et dont les épaules sont recouvertes de peaux de moutons. Arrivés à destination, les militants et observateurs sont accueillis en fait par un concert de casseroles dirigés par des militants de gauche mais aussi des personnes qui expriment  leur réprobation sur les affaires qui émaillent la campagne du candidat.

Virginie Calmels en chauffeuse de salleLa salle est bondée -près de 4000 personnes- et agitée de drapeaux tricolores quand François Fillon gagne le pied de l'estrade. Claude Olive et Virginie Calmels  chaufferont la salle qui attend le discours du candidat. Avec un certain courage pour cette dernière quelque peu chahutée par des militants qui ont un peu en travers de la gorge, son ralliement à Alain Juppé....
Puis c'était au tour de François Fillon, en présence de son père,  de développer un discours offensif de trente minutes. Dans le registre qu'il s'est désormais assigné, une forme de victimisation, assaisonné de la reconnaissance de certaines "erreurs", sans pour autant en ajouter des couches et des éléments supplémentaires sur le cabinet noir du président....Avec la répétition d' un programme auquel il s'arrime depuis la campagne des primaires.

Des oeufs sans jambon à CamboCe samedi, François Fillon se rendait à la rencontre de producteurs de piments à Cambo avec un accueil de concert de participants similaire à la veille et en prime des jets d’œufs de la part de militants basques qui avaient ajouté le chapitre de "la liberté pour les militants basques". Mais il est vrai que la veille François Fillon ne s'était pas exprimé sur ce sujet.
Conclusion de ce bref séjour: les péripéties qui ont accompagné le candidat depuis sa brillante élection aux primaires de la droite ont créé une fêlure dans l'image qu'il pouvait inspirer. Ces concerts de casseroles sont de manifestations de dépit. Toutefois, l'affluence de militants en la halle Iraty a étonné plus d'un observateur et démontre qu'il y a existence d'un socle de la droite filloniste. Reste à en connaître la longueur, la largeur et la profondeur. Les grands spécialistes des sondages l'auront déjà estimé. Seules les urnes en connaissent la consistance..

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Aqui !

Partager sur Facebook
Vu par vous
11087
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
TEILLERIE | 27/03/2017

je voudrais préciser que le père de françois Fillon, n'est pas basque il posséde une résidence secondaire à Ascain, il est né en vendée, sa mère aussi mais qui était d'origine basque.
Lorsque vous indiquez le pays de son père, c'est faux !
D'après les dires des ascandars, l'on voit très peu F.Fillon ici..

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !