aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitane

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | A Biarritz, radioscopie d'une "excommunication"

07/05/2015 | Le maire de Biarritz, Michel Veunac vient de retirer deux délégations à François Amigorena, son septième adjoint.

François Amigorena

Nous l'avions écrit la semaine dernière, Michel Veunac,le maire de Biarritz envisageait, entre autre sur recommandation de son premier adjoint Guy Lafite(PRG) de supprimer les délégations de François Amigorena. Il lui en a retiré deux comme le confirmait un communiqué dans lequel "tout est dit". Avec un sens de la subtilité qui appartient au maire de Biarritz maître dans l'art de la communication et médiateur reconnu dans sa vie professionnelle précédente. François Amigorena l'aura appris à ses dépends en accumulant -naïvement?- quelques erreurs dont il vient de recevoir la facture.

Depuis les dernières élections départementales, c'était silence radio du côté de Biarritz, mais indiscutablement, elles avaient fait des dégats du côté de la majorité municipale. Particulièrement dans le coeur de Guy Lafite (PRG) qui a ressenti comme une trahison et une blessure, le camouflet que lui avait infligé François Amigorena en se présentant, nous nous en étions fait écho, contre sa stratégie. C'est à dire en refusant d'être candidat, comme il le souhaitait avec Ghis Hayes. Amigorena, son ancien directeur de campagne aux municipales avait gagné avec lui, il se devait de partir pour une nouvelle échéance avec lui. Michel Veunac avait d'ailleurs convoqué le 3 avril le jeune loup doué et ambitieux, pour lui faire savoir qu'il n'avait pas donné là un signe de cohérence de la nouvelle majorité municipale, bleu blanc rose et verte. En vain.

En réalité, entre le maire et François Amigorena, le torchon a commencé à sentir le roussi lors d'une réunion de la Socomix qui gère l'icone biarrote, l'Hotel du Palais. L'exemple vient de très haut: les communicants d'aujourd'hui font dans l'info instantanée. Leur arme, les tweet. Or entre deux séances de cette réunion qui se voulait confidentielle, François Amigorena a eu la mauvaise inspiration de "balancer" par tweet que la Ville s'orientait vers la recherche d'un grand groupe international pour permettre au palace auxt cinq étoiles de les conserver et de développer son aura internationale. Ce qui eu l'heur de provoquer la colère du maire. Le Palais est en effet au premier magistrat de la Ville ce qu'est la politique internationale au président de la République: un domaine réservé. De Bernard Marie à Didier Borotra, tous ont pris la demeure de Napoléon III pour leur petit Palais de l'Elysée. Un petit détail n'a pas échappé à la presse le lundi 9 mars lors de la présentation par le maire du nouveau directeur provisoire du Palais, Jean-Luc Cousty. Michel Veunac n'était pas accompagné de son adjoint au tourisme et à l'économie, mais seulement du directeur de Biarritz Tourisme, Olivier Lepine, ce qui en soi était cohérent pour l'image mais faisait un peu désordre en matière de cohérence de politique municipale.

"J'espère repartir avec lui sur de nouvelles bases"Dans le communiqué de Michel Veunac, faut-il lire entre les lignes? « J’ai pris la décision de retirer à François Amigorena deux de ses délégations d’adjoint au maire, celles du Tourisme et de l’Economie, ne lui maintenant que celle du développement numérique. Cette décision fait suite à une série de propos et de comportements de sa part peu respectueux de l’esprit d’équipe qui doit animer les membres d’une majorité, dont je suis le garant. J’ai informé les élus de la majorité municipale de cette décision, qu’ils ont approuvée."
En prenant l'initiative d'envoyer ce tweet, François Amigorena n'avait-t-il pas commencé à se brûler les ailes?

Pourquoi ne pas lui avoir retiré carrément les trois délégations? En réalité, cette déçision aurait conduit l'adjoint à s'expliquer publiquement avant que l'on procède à un vote à bulletins secrets lors d'une séance publique du Conseil municipal. Sait-on jamais? François Amigorena, seul chef d'entreprise reconnu et crédible à l'étranger de cette assemblée dispose, chacun le reconnait d'une estime certaine de la part de la majorité de ses membres. Y compris dans l'opposition. Benédicte Darrigade, avant de se lancer dans la bataille l'avait contacté -nous l'avions écrit- avant de constituer son équipe pour les Départementales. D'autres auraient été tenté d'envoyer un petit avertissement à Michel Veunac par la même occasion. Toutefois le premier magistrat, habile stratège en communication avertit dans le même communiqué: "Je tiens à préçiser que l'engagement de François Amigorena dans les éléctions départementales, ce qui était parfaitement son  droit, n'est pour rien dans la décision que j'ai prise".

Voilà qui est rassurant. D'abord pour Louis Vial, un de ses conseillers municipaux de la majorité qui, lors de ce rendez-vous électoral, était parti avec Benédicte Darrigade, conseillère municipale d'opposition. Mais aussi pour lui même. Une façon d'obtenir le pardon de son adjoint et "ami" Guy Lafite (PRG) après sa prise de position officielle pour... Max Brisson (UMP). Mais c'était au nom de la consigne d'entente départementale.

Michel Veunac conclut toutefois en "espérant, après cette mise au point, repartir sur de nouvelles base avec François Amigorena. Et en lui laissant donc la délégation des techniques nouvelles. Une bonne idée. Il vaut mieux en matière de technologies nouvelles faire confiance à quelqu'un qui fabrique des logiciels de sécurité pour le FBI. Cela évitera que des confidences fuitent depuis l'hôtel de ville...Par exemple le nom de ceux qui auront l'attribution des délégations retirées à François Amigorena.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D

Partager sur Facebook
Vu par vous
9271
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
thetaz | 08/05/2015

A mon age cela me dépasse,je ne suis pas habituer à ces polemiques

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !