Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

01/04/20 : Covid-19 : le nombre de malades est établi ce mercredi soir à 1845 cas depuis le début de l'épidémie, selon l'ARS. 700 personnes sont hospitalisées; 215 en soins intensifs; 414 sont sorties guéries de l'hôpital. 82 décès sont à déplorer.

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

31/03/20 : La ville de La Rochelle a déposé une plainte lundi suite à un grave cambriolage de l’un de ses équipements de services publics. Du matériel d'entretien et de l’alimentation destinées aux écoles ont été volés. La Police national enquête.

30/03/20 : Transport. Suite à l'interpellation du Conseil Régional par la FNAUT Nouvelle Aquitaine, les prélèvement bancaires des abonnements TER annuels sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

30/03/20 : Covid-19. 19 professionnels de santé de NA répartis en 2 équipes - 9 et 10 personnes - sont partis en mission de 4 jours au CHR de Metz-Thionville et au CHU de Nancy en lien avec la SNCF et la Mairie de Paris qui coordonnent leur transport.

30/03/20 : L'Université de Bordeaux et la RoboCup Federation, au nom du comité local d'organisation, annoncent le report de la 24ème édition de la RoboCup en France du 22 au 28 juin 2021. L'évènement est donc décalé d'une année.

27/03/20 : Confinement prolongé jusqu'au 15 avril annonce Edouard Philippe: "Avec l'accord du président de la République, j'annonce aujourd'hui le renouvellement de la période de confinement pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi prochain"

27/03/20 : En raison de l’accueil prévu ce week-end de 6 patients des hôpitaux du Grand Est au service de réanimation du Centre Hospitalier de Bayonne, le niveau 1 du plan blanc système de santé pour répondre aux situations sanitaires exceptionnelles a été déclenché

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/04/20 | Niort : 10 places d'hébergement supplémentaires pour les sans-abris

    Lire

    Depuis le 18 mars, la Ville de Niort a mis à disposition des sans-abris 10 places d'hébergement d'urgence en lien avec la Croix-Rouge afin de lutter contre la propagation du Covid-19 et de protéger les plus vulnérables. Ce soir la ville va ouvrir 10 places supplémentaires dans un second lieu accompagnées cette fois par la Protection civile. Pour toute nécessité d’hébergement il est demandé de passer par le numéro du SAMU social au 115.

  • 01/04/20 | Ile de Ré : un faux arrêté préfectoral contre les résidents secondaires

    Lire

    Un faux arrêté circule ces jours-ci sur l’île de Ré, demandant aux personnes non résidentes permanentes de justifier de la nécessité de leur séjour, et les exhortant à rejoindre leur habitation principale. Il s'agit d'un faux, prévient la préfecture, qui n'a jamais pris un tel arrêté. "Ceux qui ont choisi de se confiner dans leur résidence secondaire doivent y rester jusqu’à la fin du confinement, et sans nécessité de se justifier", rappelle le préfet, qui a saisi la gendarmerie et le procureur.

  • 01/04/20 | Musiques actuelles : les délais des contrats de filière reportés

    Lire

    Les partenaires du Contrat de filière que sont la Région Nouvelle-Aquitaine, le CNM, l'État et le RIM ont décidé de maintenir leurs appels à projet sur le développement des coopérations professionnelles, le soutien aux projets culturels de proximité et la transition énergétique des festivals. La date limite de candidature a été portée au 15 juin. Le critères de jugement ont aussi été revus, privilégiant les projets de "reprise d’activités, de recherche de nouvelles solidarités et coopérations".

  • 01/04/20 | Les Clowns Stéthoscopes présents virtuellement

    Lire

    Depuis le 10 mars, Les Clowns Stéthoscopes -association qui aide les enfants à surmonter l’épreuve de la maladie par le rire et une présence bienveillante - sont absents de l'hôpital des enfants du CHU de Bordeaux et de 4 EHPAD de la Métropole dans lesquels ils interviennent quotidiennement. Mais, "pour les enfants, le personnel de santé, les parents, les résidents, toutes celles et ceux qui prennent des risques pour nous, nous sommes heureux, joyeux et émotionnés de vous annoncer le lancement mondial de notre chaîne YOUTUBE". https://www.youtube.com/channel/UCL1RxJyV5bd70Wanen96D7A?view_as=subscriber.

  • 01/04/20 | Covid-19. Bordeaux encourage la production de masques barrières

    Lire

    Le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, incite chaque citoyen de bonne volonté ou association, à fabriquer artisanalement ou en série, des « masques barrières » en tissu, suivant le modèle agréé par l’AFNOR. La plateforme jeparticipe.bordeaux.fr mettra en relation des producteurs et des demandeurs.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | À Bordeaux, "Afrique-France" aura son contre-sommet

10/12/2019 | Un collectif composé d'associations et de partis politiques souhaite lancer un contre-sommet pour répondre au sommet Afrique-France, organisé à Bordeaux du 4 au 6 juin prochain.

contre-sommet Afrique-France

Il y avait le sommet Afrique-France, organisé à Bordeaux du 4 au 6 juin. Il faudra désormais compter sur un contre-sommet. Annoncé ce mercredi et porté par un collectif de plusieurs associations et partis politiques d'extrême-gauche (NPA, PC, France Insoumise, Ensemble), ce contre-sommet "Françafrique" compte "exprimer la solidarité de lutte entre les peuples de France et d'Afrique". Même si cela passe par la dénonciation d'un évènement jugé comme une "réunion de complaisance". À la veille du prochain G5 Sahel qui se tiendra à Pau le 16 décembre, tour d'horizon des principales motivations de cette contre-manifestation.

C'est un contre-sommet qui ne ressemble pour l'instant à pas grand-chose de précis, mais qui s'annonce tout de même. Ce mardi 10 décembre, un collectif composé pour l'instant de 22 associations, mouvements et parti politiques (pour l'instant tous issus de l'extrême-gauche) a évoqué au travers d'une première conférence de presse leur souhait d'organiser un contre-sommet Françafrique du 2 au 8 juin 2020. Ce n'est évidemment pas un hasard, puisque c'est au Parc des Expositions de Bordeaux que se tiendra, du 4 au 6 juin, la 28ème édition du sommet Afrique-France, qui a prévu de convoquer 54 chefs d'États africains et de nombreuses entreprises pour faire découvrir les innovations d'entreprises françaises et africaines, notamment au travers du "village des solutions", centré autour du thème des "villes durables". "Une rencontre qui n'est pas sans rappeler les expositions et foires coloniales que Bordeaux a connues", écrivent les signataires d'un collectif voué à s'élargir. 

"Considérations matérielles"

Ses porte-paroles n'hésitent d'ailleurs pas à évoquer une version du néocolonialisme repeinte en vert", notamment en évoquant les trois premiers partenaires stratégiques du sommet : Méridiam, Colas et Veolia. "Cet évènement vise à montrer que Bordeaux est aux portes de l'Afrique et de montrer que l'Afrique et la France sont à égalité, comme si un seul état pouvait décider d'en convoquer 54. Faire ce sommet à Bordeaux n'est pas anodin : Bordeaux est l'une des villes qui a le plus profité de l'empire colonial en France", professe ainsi Karfa Diallo, de l'association bordelaise Mémoires et Partages. Les soutiens à qui ce dernier a donné la parole ne sont pas plus tendres : "C'est une réunion de complaisance, superficielle et non-approfondie. La France se retire peu à peu de problématiques centrales qui concernent les pays africains pour se rapprocher de considérations uniquement matérielles. Le G5 de Pau est l'exemple même de ce déséquilibre" affirme Moulaye El Hassan, militant de l'association "Pour une Mauritanie laïque", qui lutte contre l'instauration d'une religion d'État dans le pays. Avant même sa tenue à Pau, le G5 Sahel fait couler beaucoup d'encre, et les récentes déclarations d'Emmanuel Macron sur le "mouvement anti-français en Afrique" ne rassure guère. Ce qui fait rire (jaune) les organisateurs de ce contre-sommet, qui évoquent aussi le G7 de Biarritz et se demandent "pourquoi notre région déclenche autant de méthodes et se retrouve au cœur des enjeux géopolitiques internationaux de l'Afrique".

La sociologue Valentine Loukombo-Senga, elle, dénonce : "Est-ce vraiment une rencontre qui permettra de traiter des problèmes réels en tant que partenaires ? Ce sera davantage un lieu où les gens se connaissent, on les mêmes pratiques, une assemblée de sorciers qui se réunissent pour ne pas faire avancer les choses. Peut-on vraiment aider une population qu'on dépouille ?". Pour autant, le collectif ne se revendique pas dans une "opposition bête et méchante, qui ressasserait de vieilles haines anticoloniales. Nous comptons faire des propositions et apporter des solutions aux problèmes que nous dénonçons". Ainsi, si on ne sait pas encore quelle forme réelle prendra ce contre-sommet (conférences ? expositions ? rencontres ?), les associations et membres signataires parlent de faire intervenir des experts des relations entre la France et le continent africain, "pour donner la parole à toute cette diaspora africaine et permettre de nous effacer" précise la militante associative Donatienne Aubry. Le collectif se donne entre cinq et six mois pour avoir une réelle programmation. Trois groupes de travail sont déjà à l'œuvre depuis le mois d'octobre pour se pencher sur la programmation, la communication et (détail important) les finances qui seront accordées à ce contre-sommet, qui "sera ouvert à tous" même aux éventuels participants du sommet Afrique-France qui seraient intéressés et ne trouveraient pas de réponse dans un "village des solutions aux places très chères duquel nous seront exclus d'emblée", poursuit Karfa Diallo.

"Ni exclusion ni exclusivité"

Au moment d'évoquer un lieu dans lequel pourrait se dérouler cette manifestation, Darwin revient pointer le bout de son nez. Il faut dire que le décolonialisme était l'un des thèmes centraux du dernier festival Climax. Et qu'on ne dise pas à Moulaye El Hassan que le sommet Afrique-France pourrait constituer une manne économique pour les entrepreneurs africains : "On leur propose le moyen de communiquer, mais en réalité c'est eux qui vont acheter. C'est déjà une arnaque économique, ça ne tient pas. Si ça ne l'était pas, le sommet aurait dû se faire en Afrique". "Nous souhaitons innover dans nos propositions, créer de nouveaux lieux, espaces et façons de faire, même dans notre discours", termine le fondateur de Mémoires et Partages. Pour boucler le tout, tout reste encore à faire. L'intention va, dès le 15 janvier, passer par l'organisation d'un évènement : la diffusion, au sein du cinéma Utopia, du documentaire "Système K" qui raconte la réalité des habitants de Kinshasa. Une manière, par un évènement culturel, d'annoncer le ton qui, même s'il ne revendiquera "ni exclusion ni exclusivité", sera tout de même largement tranché. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
5842
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Parlement européen Politique | 01/04/2020

Tribune libre - Jean-Michel Arrivé: Crise sanitaire : pour une plus grande solidarité européenne

Anglet marché vignette Politique | 01/04/2020

Anglet: la Ville aux sept villages renforce ses liens face au Covid-19

SNCF 2017 Politique | 31/03/2020

La Région Nouvelle-Aquitaine au chevet de la ligne Limoges-Brive

Jean Luc Gleyze, président du département de la Gironde Politique | 26/03/2020

Gironde: Jean-Luc Gleyze, le président du Département demande aux citoyens une mobilisation collective pour "résister" au Covid-19

Fronton de la mairie de Saint-Macaire, en Gironde Politique | 18/03/2020

MAJ DU 20/03/20 - 30 000 conseils municipaux s'apprêtent malgré tout à élire leur maire (ou pas)

Macron 16 mars 2020 Politique | 16/03/2020

Coronavirus : l'essentiel des annonces

Mairie Agen Politique | 16/03/2020

1er tour en Lot-et-Garonne : Jean Dionis réélu haut la main à Agen, Patrick Cassany et Daniel Benquet en ballotage défavorable à Villeneuve/Lot et Marmande

municipales Gironde Politique | 16/03/2020

Municipales en Gironde : Bordeaux divisée, premier bilan contrasté et forte abstention

illustration élections municipales Politique | 16/03/2020

Pyrénées-Atlantiques : Du suspens et des surprises à l'issue du premier tour des municipales

La Rochelle Politique | 16/03/2020

Charente-Maritime : vers une triangulaire ou un duel serré à La Rochelle

Carte électorale Politique | 16/03/2020

Angoulême reste à droite, 2nd tour serré ailleurs

aaaa Politique | 16/03/2020

Municipales dans la Vienne. Une triangulaire à Poitiers et Abelin élu dès le 1er tour

Election à Limoges Politique | 16/03/2020

L’abstention grand vainqueur en Haute-Vienne avec 57,27%

Politique | 16/03/2020

Landes : Dax repasse à droite, Dayot rempile à Mont-de-Marsan

Jean-Mars Soubeste lors de son dernier meeting la semaine du 10 mars Politique | 14/03/2020

Municipales : à La Rochelle, EELV a son candidat