aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Ce livre de Cécile Duflot qui fait grand bruit et avive les divisions

22/08/2014 | Tensions et divisions au menu des Journées d'été des écolos où le nouveau livre de Cécile Duflot a fait grand bruit

livreDuflot

Qu'il est loin le temps béni des écologistes aux européennes de 2009 quand ils rivalisaient avec le Parti socialiste au-dessus des 16%, emmenés par un Daniel Cohn-Bendit au mieux de sa forme. Aujourd'hui « Dany » a déserté les rangs d'Europe Ecologie-Les Verts. Tout comme Nicolas Hulot, candidat malheureux à la primaire battu par une Eva Joly contestée qui plongera à 2,3 % à la présidentielle 2012. Le parti est en mal de leader charismatique, « personne ne fait rêver » comme le dit Yves Cochet, un des fondateurs des Verts.

Avec deux ministres au gouvernement il y a encore cinq mois, les Journées d'été 2014 s'annonçaient pourtant festives, marquant les 40 ans de l'écologie politique via la candidature de René Dumont à la présidentielle, et les 30 ans des Verts. Au lieu de cela, tensions et divisions sont au menu bordelais, dans un climat plutôt morose.

Car sur le campus de la faculté Montaigne-Montesquieu à Pessac, un fossé se creuse entre cadres et parlementaires, partisans et opposants à la participation gouvernementale, les militants, eux , ayant à l'époque acté majoritairement la sortie du gouvernement.

Un fossé symbolisé par la rupture entre Cécile Duflot et Jean-Vincent Placé. Les deux larrons qui ont depuis des années piloté ensemble le mouvement, passent au duel. «Un vrai ring de boxe, Cécile d'un côté et Jean-Vincent de l'autre », confie un cadre.

Arguant du « devoir de sincérité », l'ex-ministre du Logement du gouvernement Ayrault qui vient de créer un club de réflexion européen « Imagine » , a lancé une violente charge contre François Hollande (« le président de personne » qui « passe son temps à fixer des objectifs qu'il ne peut pas tenir »), dans son livre De l'intérieur. Voyage au pays de la désillusion (Fayard).

Une primaire? Un jugement qualifié d'« extrêmement sévère » par M. Placé qui déplore des « commentaires excessifs et stigmatisants ». Et le chef des sénateurs EELV de dénoncer plus globalement, avec d'autres partisans de la participation gouvernementale comme les députés François de Rugy ou Denis Baupin, « cette fuite devant les responsabilités, ce syndrome de Peter Pan (refus de grandir et d'affronter le réel) qui entrave les écologistes ».

Derrière cet affrontement, une différence dans l'approche de la stratégie à venir. Alors que Cécile Duflot songe à la présidentielle 2017 en espérant fédérer les déçus du hollandisme, eux verraient mieux une primaire de toute la gauche, voire incluant des centristes en cas de retour de Nicolas Sarkozy, pour éviter un risque FN. D'ailleurs Jean-Vincent Placé va rencontrer dans les prochaines semaines Jean-Louis Borloo et François Bayrou pour parler proportionnelle, réforme institutionnelle...Pas question pour Eva Joly qui milite, elle, pour une "primaire de l'autre gauche" ouverte seulement au Front de gauche et aux "frondeurs" du PS... Rien que "la petite gauche", tacle M. Placé.

En attendant, il s'agit de travailler aux amendements de la loi sur la transition énergétique car si elle est réussie, cela peut changer les choses, veulent croire certains. « Par exemple, si la centrale de Fessenheim ferme, ça peut crédibiliser l'engagement pour le mandat d'après », estime Denis Baupin, vice-président de l'Assemblée nationale.

Une primaire large à gauche, permettrait aussi sans doute de réussir à conserver un nombre important de députés écologistes, voire le groupe EELV à l'Assemblée acquis pour la première fois en 2012 grâce à l'accord arraché au PS.

 

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
632
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !