Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/01/21 | 11 centres de vaccinations autorisés dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Afin d'assurer le déploiement de la campagne de vaccination contre la COVID-19, les Pyrénées-Atlantiques comptent 11 centres de vaccination. Dans l’arrondissement de Pau sont concernées les communes de Pau, Lescar et Arzacq, dans l’arrondissement d’Oloron-Sainte-Marie: celles Mauléon et Arudy et dans l’arrondissement de Bayonne, celles de Bayonne, Biarritz, Anglet, Cambo-les-bains, Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Jean-de-Luz. Réservations vaccinales, via le numéro vert national 0 800 009 110 ou sur les plateformes internet de Doctolib Vaccination, KelDoc de NEHS et Maiia et la plateforme nationale www.sante.fr,

  • 18/01/21 | Démarrage des vaccinations à La Rochelle

    Lire

    Plusieurs communes de l’Agglomération se sont portées volontaires pour accompagner les vaccinations en créant des centres grand public. Un premier sera ouvert du 18 au 22 janvier au centre municipal de vaccination de La Rochelle, 2 rue de l’Abreuvoir. A partir du 25 janvier, deux centres seront installés à l’Espace Encan à La Rochelle et à l’hippodrome de Châtelaillon-Plage, 9 rue des Sulkys. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur rendez-vous.

  • 18/01/21 | Langues régionales : la Région épingle Jean-Michel Blanquer

    Lire

    Le 10 décembre, le ministre de l'Éducation Nationale affirmait que le système éducatif français "n'est pas hostile aux langues régionales". La Région Nouvelle-Aquitaine s'appuyant sur les chiffres du rectorat conteste : "La réforme des lycées a brutalement dévalorisé l'attractivité du basque et de l'occitan en option." Sur les rentrées 2019 et 2020, les effectifs en occitan ont fondu dans les académies de Bordeaux (-32%) et Limoges (-44%). Pour le basque la baisse est de 48%. Charline Claveau, élue en charge des langues régionales, appelle à ce qu'un amendement soit apporté à la réforme du baccalauréat "dès maintenant".

  • 18/01/21 | Couvre-feu : à La Rochelle, Jean-François Fountaine appelle à être raisonnable

    Lire

    "Depuis l'annonce du gouvernement, on me demande pourquoi on ne proteste pas contre ce couvre-feu, puisque la situation est meilleure chez nous. Il faut être responsable ! Notre situation s'est dégradée et notre hôpital est sous-tension, notamment à cause des déprogrammation du printemps", a relaté le maire lors d'une conférence de presse vendredi. Si les horaires de transports restent inchangés par le couvre-feu, ceux de la médiathèque et des déchèteries seront avancés d'une heure.

  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | À Bordeaux, on veut du vert dans les écoles

10/12/2019 | Le maire de Bordeaux et plusieurs adjoints ont annoncé des travaux futurs et des expérimentations pour "réduire la chaleur" dans les cours d'écoles de la ville.

Lutte chaleur écoles Bordeaux

Mettre les écoles au vert. C'était l'objectif clairement affiché ce lundi à Bordeaux lors de la présentation, dans une école du quartier Bordeaux Maritime, d'un plan de plusieurs actions participant à végétaliser et rafraîchir les cours d'écoles pour en réduire la part minérale. Le maire de Bordeaux et plusieurs adjoints ont ainsi annoncé des travaux à venir dans plusieurs établissements et une expérimentation d'un dispositif de récupération des eaux de pluie installé en février par une filiale de Véolia. Une manière pour le maire sortant de répondre, par des annonces concrètes, aux propositions de l'un de ses principaux concurrents dans le fauteuil de maire ? Détails.

Souvenez-vous... Il y a quelques jours, lorsque nous avions interrogé Camille Choplin, écolo bordelaise en bonne place dans la liste du candidat EELV Pierre Hurmic pour les prochaines municipales, sur la manière dont elle participerait aux propositions concrètes du programme du candidat et de nous citer une idée qu'elle mettrait sur le métier, elle avait répondu spontanément "débitumer les cours d'école, pour reconnecter les enfants avec la nature". L'initiative qui verra le jour en février dans la cour de l'école Sousa-Mendez (implantée au sein du quartier Bordeaux Maritime) et le diagnostic prévu par la mairie de Bordeaux (annoncé ce lundi par le maire Nicolas Florian et plusieurs de ces adjoints) tente, sans qu'aucun écho électoral ne se soit invité à la fête mais dans une continuité de l'action municipale qui parle d'elle-même, de répondre au problème. 

Une expérimentation "pilote"

L'école a en effet été choisie comme "site pilote" pour expérimenter dans la cour de l'école, sur 200 mètres carrés, un dispositif de rafraîchissement urbain. Hélène Habarou, responsable du projet, nous explique comment ça marche : C'est un dispositif qui va permettre de récupérer l'eau de pluie présente sur toitures et dans la cour de l'école. Elle va être traitée dans un avaloir dépolluant, même si on a fait le choix volontaire de se baser sur les eaux de pluie qui ruissellent dans l'école et pas à l'extérieur. Une mini-station météo sera implantée sur la zone pavée, elle déclenchera l'humidification des pavés par un réseau de tuyaux goutte-à-goutte (type réseau d'irrigation) qui sera disposée sous la zone pavée. L'évaporation de l'eau contenue dans les pavés remontera par capillarité". Cette "station" calculera la température radiante, la vitesse du vent, la température de l'air et celle du sol. Le résultat, c'est une "sensation de fraîcheur", et en moyenne ressentie, sept degrés de moins au sol. Le dispositif, d'un coût total de 200 000 euros, sera également équipé à une cuve de stockage des eaux de pluie pour "pouvoir en disposer dès les premières chaleurs", continue la responsable. Les dispositifs de récupérateurs d'eau de pluie, sophistiqués ou artisanaux, ne sont pas une nouveauté. En revanche, le fait d'en intégrer un dans une cour d'école et de coupler ça à l'implantation de nouveaux arbres, voilà donc la nouveauté.

Déjà testé dans un nouveau quartier de Toulouse et autour d'une station de tramway à Nice, ce dispositif est financé dans le cadre d'un Fonds Développement Durable du service assainissement et mis en place par la SABOM (Sociéré d'Assainissement de Bordeaux Métropole), filiale de Véolia à qui la métropole a attribué en janvier 2019 "l’exploitation du service public de l’assainissement collectif des eaux usées sur le territoire métropolitain, à l’exception de la commune de Martignas-sur-Jalle, et de gestion des eaux pluviales sur la totalité du territoire métropolitain dans le cadre d'un contrat d'affermage". Le contrat remporté par Véolia en juillet 2018 représentait 352 millions d'euros sur sept ans. Comme le précise Didier Brunet, directeur général de la SABOM, si en théorie cet aménagement de récupération des eaux de pluie pour rafraîchir les cours d'écoles ou les lieux publics est déployable partout, deux critères (validés dans une étude individuelle à chaque projet) sont essentiels pour sa mise en place : "la faisabilité technique et l'efficacité dans l'environnement". Autrement dit : chaque cour d'école devra faire l'objet d'une étude différente. Pour l'école concernée, les 200 mètres carrés nécessaires à l'installation verront le jour en février, et il aura fallu huit mois effectifs entre la réalisation de l'étude et la fin des travaux.

Objectif végétal

Mais comme l'ont détaillé plusieurs adjoints municipaux, la ville de Bordeaux a d'autres projets en cours pour renforcer cette politique de réduction de chaleur dans les écoles. Au sein de la maternelle Thiers (quartier Bastide), on compte planter neuf arbres et du "sol naturel" sur 30% de la surface de la cour pour permettre aux enfants de réaliser différentes activités : tricycle, jeux de balles activités ludiques). Dans l'école élémentaire Barbey (Bordeaux Sud), une "clôture végétale" verra le jour en février 2020, suivie de jardins pédagogiques et d'ajouts d'arbres supplémentaires. La crèche Carl Verlet, elle, va mettre en place des sols ludiques et végétalisés. On peut noter aussi les brumisateurs, plantes grimpantes et jardins pédagogiques de l'école Paul Bert (centre-ville),  un jardin pour les groupes scolaires du quartier Achard (Bordeaux Maritime) et des travaux similaires autour des "îlots de fraîcheur" et de la végétalisation dans de nombreuses autres écoles et crèches de la ville (groupes scolaires Scwheitzer au Grand Parc, La Benauge à Bastide et Vaclav Havel à Bordeaux Maritime, crèche Malbec à Nansouty, espace famille Noviciat à Bordeaux Sud). Les nouveaux arbres plantés font d'ailleurs parti d'un plus large "plan Canopée" adopté en juillet dernier, et qui prévoit la plantation de 3000 nouveaux arbres par an (contre 1000 actuellement). Une chose est sûre : entre cette envie de végétal scolaire, le plan zéro plastiques et la lutte contre le gaspillage alimentaire, le maire de Bordeaux met un sérieux coup de collier sur le verdissement de la municipalité. Et la mairie ne compte visiblement pas s'arrêter là : en novembre dernier, elle a désigné un chef de projet au sein de sa direction des espaces verts pour piloter un "diagnostic complet des cours d'écoles et crèches", conduisant lui-même à la mise en place d'un futur "schéma directeur de verdissement et de rafraîchissement", à échéance de cinq ou dix ans (un ou deux mandats de plus, donc...). 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
5062
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Remise des clés de la voiture par Jean-Luc Gleyze à GEIQ Industrie Politique | 15/01/2021

La Gironde cède 13 véhicules aux associations d'insertion

Pierre Hurmic lors de sa cérémonie de vœux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : en 2021, priorité au social et à l’emploi

L'emplacement de la future école de la XVI à Limoges Politique | 15/01/2021

À Limoges, la caserne Marceau vitrine pour Action Cœur de Ville

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement lors de sa visite à Bordeaux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : Gabriel Attal au chevet des étudiants

Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine a présenté ses voeux à la presse mardi 13 janvier Politique | 15/01/2021

"Travailler encore plus sur le monde d'après ", une nécessité pour Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine

Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers, lors des voeux 2021 à la presse Politique | 14/01/2021

Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers : « Je fais de la politique pour Poitiers et les Poitevins ».

Décrochage scolaire, un dispositif expérimental dans les Pyrénées-Atlantiques Politique | 12/01/2021

Décrochage scolaire : Un dispositif expérimental dans les Pyrénées-Atlantiques

François Bayrou a présenté ses voeux 2021 en visio conférence Politique | 09/01/2021

Pau: Les vœux 2021 « en résistance et en reconquête » de François Bayrou

L'Habitat à Pau Politique | 08/01/2021

Habitat: L'agglo de Pau poursuit et élargit son programme de renouvellement urbain

Jean-Luc Gleyze, président du Département de la Gironde Politique | 07/01/2021

« Jamais le Département de la Gironde n’aura autant investi qu’en 2021 », Jean-Luc Gleyze, président du Département de la Gironde

 Philippe Buisson président de la Communauté d'agglomération du Libournais Politique | 06/01/2021

Crise sanitaire, innovation, alimentation : les grands chantiers du Libournais pour 2021

Le Lot-et-Garonne, terre de projets Politique | 06/01/2021

Des vœux lot-et-garonnais sur fond de crise sanitaire

Le président du Département signe le contrat de la pose de la première pierre du collège Ginko Politique | 05/01/2021

Bordeaux : pose de la première pierre du collège Ginko

La Charte Département Alzheimer a été signée ce 5 janvier entre Germinal Peiro, président du département de la Dordogne et Geneviève Demoures présidente départementale de France Alzheimer sous le regard du président national Joël Jaouen Politique | 05/01/2021

La Dordogne au côté de France Alzheimer pour l'inclusion des malades et des aidants

Corrèze 100% fibre 2021 Politique | 28/12/2020

Corrèze 100% fibre 2021: "On va être dans les temps", Pascal Coste, président du Département