Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/11/18 : Une subvention de 50 000 euros a été votée en faveur de l’association « SOS Méditerranée » lors de la commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenue le vendredi 16 novembre à Bordeaux.

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/11/18 | Vienne: 2.9M€ en soutien aux FPF

    Lire

    Les "Fonderies du Poitou Fonte" (FPF) qui font l'objet d'un plan de redressement industriel de 12 M€, vont bénéficier de 2 aides du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine: une subvention d'investissements de 1,2 M€ et un prêt public de 1,7 M€ pour aider à la restructuration financière de l'entreprise. Les dispositifs régionaux de formations sont aussi mobilisés à destination des salariés. Le projet subventionné consiste notamment à consacrer une ligne de production à de nouveaux produits. Une diversification qui vise à sortir de la dépendance aux pièces du véhicule diesel vue la chute rapide des volumes de ce marché.

  • 19/11/18 | A Limoges, « La lavandière et le Tommy »

    Lire

    Le musée de la Résistance de Limoges présente dans le cadre du Centenaire de la Guerre une exposition pédagogique du 19 novembre au 17 février 2019. Au travers d’une quinzaine de panneaux et de nombreux objets d’époque, l’exposition rend hommage aux troupes britanniques. Elle met aussi en avant le devoir de reconnaissance et de mémoire grâce à la construction des monuments aux morts notamment.

  • 19/11/18 | Bordeaux : l'histoire de l'antisémitisme en expo

    Lire

    C'est une première à Bordeaux: l'exposition "L'Antisémitisme du Moyen Âge à nos jours", conçue par la LICRA, présente en 36 panneaux les origines et la montée de l'antisémitisme à travers le temps. Ayant pour but de sensibiliser à la lutte contre l'antisémitisme, cette exposition illustre l'histoire des attitudes hostiles aux juifs et de l'antisémitisme actuel qui durant le XXème siècle a causé la mort de millions de personnes. Une exposition qui permet aussi de mieux appréhender certains faits de l'actualité, en Europe ou au Moyen Orient. A voir jusqu'au 23 novembre dans le hall d'entrée de Bordeaux Métropole.

  • 16/11/18 | Libourne et le dessin...180 ans d’amour

    Lire

    Du 19 au 23 novembre, pour fêter les 180 ans de l’Ecole de Dessin de Libourne, l’école municipale se délocalise au sein de l’Hôtel de Ville pour proposer de nombreuses séances de dessins gratuites et ouvertes à tous : dessin d’observation dans l’Hôtel de Ville, dessin d’après des sculptures au musée, workshop arts graphiques, exposition...Mais attention le nombre de places est limitée. Inscription : 05 57 25 02 58

  • 16/11/18 | Tout ne va pas à l’égout

    Lire

    A l’occasion de la Journée mondiale dédiée aux toilettes et portant sur les enjeux de l’assainissement des eaux usées le 19 novembre, l’Eau de Bordeaux va mener une campagne de sensibilisation « Le geste essentiel : les lingettes dans la poubelle » durant 3 semaines. Celle-civise à rappeler qu’il est primordial de jeter les lingettes dans la poubelle. Cette campagne cible les structures de la petite enfance de Bordeaux Métropole mais aussi le grand public avec un affichage dans les bars et restaurants de Bordeaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | A la rencontre des nouveaux maires de la CUB: épisode 1, le temps des vacances

09/08/2014 | Les vacances, un moyen pour ces nouveaux élus de décompresser et de prendre du recul sur ces premiers mois de mandat très intenses.

Franck Raynal, nouveau maire de Pessac.

Qu'est-ce que Alain Anziani, Anne-Lise Jacquet, Jacques Mangon, Franck Raynal, et Alain Turby ont en commun ? Qu'ils soient UMP, centristes ou socialistes, ils font tous leurs premiers pas en tant que maires de communes de la CUB de plus de 6.000 habitants, depuis leur élection en mars dernier. Aqui les a rencontrés au cours de l'été pour évoquer leurs relations avec les élus d'opposition, leurs surprises ou encore leurs premières mesures. Mais pour ce premier épisode, nous avons interrogé ces cinq nouveaux élus... sur leurs vacances.

L'élu centriste sans étiquette de Carbon-Blanc Alain Turby s'est accordé une semaine de vacances début juillet. « Comme moi, ma femme a vécu ces derniers mois de façon intense et il lui fallait au moins ça pour se reposer. Quand je lui ai annoncé que ce ne serait qu'une semaine, ça lui a fait un peu bizarre. Venant de l'enseignement supérieur privé, je connais un changement de rythme de vie radical aujourd'hui. Mais ça fait partie du jeu, je l'ai accepté ». Pour Franck Raynal, maire UMP de Pessac, le repos est indispensable. « Ma famille et moi avons besoin de nous voir. Je ne l'ai pas beaucoup vue depuis six mois et c'est ce qui me manque le plus. La campagne était déjà dure en termes de disponibilité pour ma famille mais les trois mois de début de mandat ont été encore pires ». 

Une fatigue accumulée depuis les municipalesAlain AnzianiRetrouver sa famille mais aussi une hygiène de vie. « On ne peut bien travailler que si l'on se repose bien. Quelqu'un qui ne prend pas de vacances, pour moi, c'est quelqu'un de suspect », prévient Alain Anziani, maire socialiste de Mérignac et premier vice-président de la CUB. Depuis le début de la campagne municipale dont ils sont sortis vainqueurs, ces nouveaux élus n'ont pas eu un seul moment de répit. « On fait une campagne, on est élu et on a déjà le nez dans les dossiers. Me reposer et dormir me fera du bien parce que ça a été épuisant », affirme la première magistrate centriste d'Artigues-près-Bordeaux, Anne-Lise Jacquet.

Jacques Mangon, le nouvel élu de Saint-Médard-en-Jalles (ex-MoDem), avoue ne pas avoir pris de vacances depuis « une grosse année ». « On a eu un travail assez intense. Comme tout le monde, il faut penser à recharger ses accus. Je vais pouvoir me reposer, avoir un peu de temps pour moi et réfléchir en même temps aux dossiers de la rentrée. Je vais consacrer peu d'énergie aux déplacements et beaucoup au farniente et à la rencontre de mes amis ». Et Franck Raynal de citer un passage de L'Homme pressé de Paul Morand : « le temps ne respecte pas ce qui se fait sans lui ». Le nouvel élu pessacais file la métaphore boulangère : « on a mis le levain, on a mis tous les ingrédients, maintenant on laisse reposer la pâte et puis on va pouvoir vraiment la mettre au four à la rentrée ».

Les destinations des mairesJacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles.Certains maires, à l'instar de Jacques Mangon, ont choisi de rester dans la région. D'autres ont préféré revenir sur leur terre d'origine : l'Aveyron pour Franck Raynal, la Corse pour Alain Anziani. Anne-Lise Jacquet a, elle, opté pour le Var et le réunionnais Alain Turby a déjà passé ses vacances aux Maldives. « Rester à Pessac et ne pas travailler, c'est à peu près impossible », explique Franck Raynal. « Je pars dix jours. D'abord à la mer, avec mes enfants, chez mes beaux-parents. Puis ensuite, je laisse ma famille en vacances et je reviens ici tout seul pour m'assurer que le Reggae Sun Ska se passe bien. Et après, je repars une semaine dans ma famille en Aveyron. Je reviendrai aux alentours du 10-12 août, prêt pour repartir » (N.D.L.R. : l'interview a été réalisée avant le Reggae Sun Ska). « Dans toute la mandature, je pense que je ne dépasserai pas trois semaines de vacances par an », estime Alain Turby.

Et la rentrée dans tout ça ? Le nouveau maire de Carbon-Blanc l'aborde sereinement mais attend de voir ce que donnera le premier conseil municipal de la rentrée. « A la rentrée, on aura des coudées beaucoup plus franches et une vision plus large », se réjouit Anne-Lise Jacquet. « On va voter le budget en décembre 2014. On va enfin agir avec notre propre budget pour faire nos propres investissements et notre propre projet donc c'est assez motivant. Là, ça va être un vrai plaisir ».

Mathieu Presseq
Par Mathieu Presseq

Crédit Photo : Dominique Le Lann

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
5897
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !