Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/11/19 : Les gendarmes et la Guardia civil sont arrivés en nombre au péage de Biriatou en raison de l'opération escargot lancée par Tsunami Democra-tic, le mouvement indépendantiste catalan, relayé localement par Bizi! et Aitzina bloquant la frontière à 18h30

12/11/19 : Charente : un groupe d’étudiants en BTS SAM de CCI Charente Formation, mène un projet sur la gestion citoyenne des déchets depuis 1 an et organisent une journée environnementale ce mercredi A 15h30 au Campus CCI, à l'ex CIFOP de L’Isle d’Espagnac.

08/11/19 : La liquidation judiciaire de la SNEM, société éditrice du quotidien l'Echo, diffusé sur 5 départements, a été confirmée cet vendredi par le Tribunal de commerce de Limoges. Les 42 salariés du journal recevront prochainement leur lettre de licenciement.

08/11/19 : Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Didier Guillaume se rendra ce samedi au salon de l'agriculture basque, Lurrama qui a ouvert ses portes ce matin. Il y rencontrera ses organisateurs et I. Berhocoirigoin, le président? et les exposants

08/11/19 : Dordogne : Dans le cadre du Grenelle des violences conjugales, la préfecture propose le jeudi 14 novembre, à 17 h h à la mairie de Montrem, une rencontre ouverte à tous sur le thème de la prise en charge des violences conjugales en milieu rural.

07/11/19 : Beynac : Samedi 16 novembre, à 10 heures, un rassemblement citoyen sur les allées de Tourny à Périgueux est organisé pour soutenir l’achèvement des travaux du contournement de Beynac et défendre le monde rural.

06/11/19 : Petr Drulák, ambassadeur de Tchéquie en France, sera présent à la Maison de l'Europe à Bordeaux le 14 novembre à 19h pour une conférence autour de l'après Révolution de Velours. L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

06/11/19 : Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France, sera l’invité de la conférence-débat portant sur les territoires ruraux organisée par Energies Lot-et-Garonne le dimanche 24 novembre à 10h à la salle des fêtes de Caumont-sur-Garonne.

04/11/19 : Deux résidents du CCAS de Poitiers, Bernard et André, âgé respectivement de 95 et 67 ans, ont remporté le challenge de l'association SilverGeek lors de la compétition organisée à la Paris Games Week.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/11/19 | Minicipales : le porte-parole d'EELV en soutien du candidat rochelais

    Lire

    Julien Bayou, porte-parole et candidat au secrétariat national d’Europe Ecologie-Les verts était en visite à La Rochelle ce mardi. La Rochelle ayant été identifiée par le parti comme une ville avec un fort potentiel d'électeurs écologistes, il est venu apporter le soutien officiel du parti à Jean-Marc Soubeste et au collectif Ensemble, osons l’écologie !, qui se présente aux prochaines municipales. Le candidat présentera son programme le 26 novembre à 19h salle de La Trompette à La Rochelle.

  • 12/11/19 | La Cité de la BD d’Angoulême fait sa Nocturne d’Automne

    Lire

    Chaque deuxième mercredi du mois, la Cité de la BD d’Angoulême fait sa Nocturne dès 18h30. Pour sa Nocturne d’Automne ce 13 novembre, elle accueille 2 invités exceptionnels, Hubert Védrine, ancien ministre et auteur, et Philippe Dupuy, dessinateur et scénariste de BD. Le premier animera une conférence à 18h30 à l’occasion de la parution d’Olrik, biographie non autorisée et à partir de 20h, une découverte des nouvelles œuvres de Philippe Dupuy.

  • 12/11/19 | Florence Rialland tête de liste à Villenave d'Ornon

    Lire

    Elle se revendique « citoyenne, apolitique et progressiste ». La liste « Osons changer Villenave » issue d'un mouvement né dans les quartiers de Villenave d'Ornon autour d'une série de rencontres où les thèmes de l'urbanisme, des déplacements, des transports sont au cœur des préoccupations vient de se choisir un porte drapeau. En l'occurrence Florence Rialland, une des anciennes opposantes au maire Patrick Pujol ; une figure de l'équipe socialiste à la Région qui a tourné la page du parti comme d'autres membres de cette liste de 39 personnes qui s'affiche résolument intergénérationnelle.

  • 12/11/19 | Job dating à Mont-de-Marsan

    Lire

    Le 19 novembre prochain à 18h30, le Crédit Agricole d’Aquitaine et Wizbii organisent un job dating pour l’emploi des jeunes. Ce « 1er Stage, 1er Job » regroupera une dizaine d’entreprises du secteur de la banque, de l’aéronautique, de la comptabilité ou de la production industrielle notamment. Les candidats pourront échanger autour d’un buffet sur les différents postes en CDD et CDI proposés. Inscription obligatoire

  • 11/11/19 | L'agglomération rochelaise créatrice d'emplois

    Lire

    393 emplois ont été créés dans le bassin de La Rochelle au 2 semestre 2019, selon l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (ACOSS) vient de publier les chiffres. Ces résultats viennent conforter une évolution installée à La Rochelle depuis janvier 2015 avec la création nette de 5 625 emplois salariés en 4 ans et demi, soit une progression de 9,4 %. En parallèle, le taux de chômage continue de baisser pour atteindre la moyenne nationale de 8,2 % au 4e trimestre 2018, selon l'INSEE.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | A la rencontre des nouveaux maires de la CUB: épisode 2, les toutes premières mesures

09/08/2014 | Pour ces nouveaux élus, ces premières mesures sont souvent l'occasion d'envoyer un signal fort à l'attention de leurs administrés.

Alain Anziani, maire de Mérignac et premier vice-président de la CUB.

Qu'est-ce que Alain Anziani, Anne-Lise Jacquet, Jacques Mangon, Franck Raynal, et Alain Turby ont en commun ? Qu'ils soient UMP, centristes ou socialistes, ils font tous leurs premiers pas en tant que maires de communes de la CUB de plus de 6.000 habitants, depuis leur élection en mars dernier. Aqui les a rencontrés au cours de l'été pour évoquer leurs relations avec les élus d'opposition, leurs surprises ou encore leurs premières mesures, qui font l'objet de ce deuxième épisode.

Pour le nouveau maire UMP de Pessac, Franck Raynal, la première mesure a été de promulguer la création de quatre secteurs avec des maires adjoints et des mairies annexes de secteurs afin de « rapprocher l'échelon politique de l'ensemble des citoyens et des associations ». Quatre secteurs ayant un poids démographique à peu près équivalent, aux alentours de 15.000 habitants pour chacun. Pour ces quatre nouveaux adjoints de secteurs, la parité sera de mise : deux femmes, deux hommes.

Proximité et transparenceAnne-Lise Jacquet, maire d'Artigues-près-Bordeaux.« La composition traditionnelle des mairies c'est un maire et des adjoints thématiques, ce qui est nécessaire. Mais dès lors qu'on arrive à une certaine taille de population et à une telle superficie comme à Pessac, c'est intéressant de ne pas avoir juste cet interlocuteur thématisé, en charge juste d'un sujet. Le maire doit bien sûr avoir cette plénitude de vision de l'ensemble de la coordination mais il est intéressant qu'il puisse être relayé par des maires adjoints de secteurs qui ont cette même vision mais à un niveau plus restreint », explique le maire de Pessac.

Des premières actions ayant souvent pour cadre la municipalité elle-même, c'est aussi le cas chez le maire ex-MoDem de Saint-Médard-en-Jalles, Jacques Mangon. « La première mesure que j'ai prise, immédiatement, c'est de rendre les conseils municipaux accessibles sur Internet. C'est un dû vis-à-vis des citoyens, qui peuvent suivre les débats sans se déplacer », assure-t-il. De même, le nouvel édile socialiste de Mérignac, Alain Anziani, a consacré ses premiers jours de mandat à rencontrer les employés de la mairie. Dans un registre différent, Anne-Lise Jacquet, la nouvelle élue centriste d'Artigues-près-Bordeaux, a choisi, elle, pour sa première mesure, d'embellir sa ville, en rendant la place du centre Bourg plus propre et plus fleurie.

Revenir sur les projets des prédécesseursSeul le centriste Alain Turby, à la tête de Carbon-Blanc, s'est distingué de ces actions très symboliques par une décision plus technique : « on a commandé un audit financier dès notre premier jour de mandat, pour faire un état des lieux de notre situation financière ». Une mesure prise également peu de temps plus tard par Franck Raynal et Anne-Lise Jacquet, qui obtiendront tous deux les résultats de cet audit à la rentrée. Ces premiers mois auront aussi été l'occasion pour ces nouveaux maires de découdre certains projets initiés par leurs prédécesseurs. Pour Franck Raynal, l'abandon du projet de parc animalier et botanique Save, financièrement « abracadabrantesque » selon lui, qui permettrait à la ville de Pessac de récupérer 7 millions d'euros. Pour Alain Turby, la mise en stand-by du projet Château Brignon, dédié à la bande dessinée, un « excellent projet » selon lui mais beaucoup trop coûteux et ambitieux, en plus d'être exposé à la concurrence, à seulement quelques 100 km, du célèbre festival d'Angoulême.

Alain Turby, maire de Carbon-Blanc.Maire, un métier de terrainAlain Anziani a choisi, lui, de mettre en valeur l'environnement de sa ville, en végétalisant la place du centre-ville, jugée trop minérale par beaucoup d'habitants, avec des bacs à arbres. Jacques Mangon s'est attaqué, quant à lui, au dossier de la gestion des déchets. « Depuis quelques années, l'enlèvement des déchets verts des particuliers était devenu payant et ça pénalisait beaucoup les personnes âgées et isolées, qui s'en plaignaient beaucoup. Donc on a rendu ça gratuit, ce qui était une promesse de campagne ». Mais tous les nouveaux élus s'accorderont sur un point : ces premiers mois auront été l'occasion de partir à la rencontre de leurs administrés.

Comme le rappelle Franck Raynal, « être maire, c'est la fonction politique de terrain par excellence ». Jacques Mangon assure que les premières rencontres avec les Saint-Médardais ont été très chaleureuses. « Je crois même qu'une partie de ceux qui n'ont pas voté pour nous n'étaient au fond pas si mécontents que ça que ça change un peu, qu'on trouble un peu le ronron de l'équipe précédente ». Enfin, Alain Anziani confie passer tous les samedis matins sur le marché du centre-ville de Mérignac : « en fait, c'est là ma véritable permanence, pas dans les bureaux ».

Mathieu Presseq
Par Mathieu Presseq

Crédit Photo : Ville de Mérignac

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
3572
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !