aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/04/17 : La Préfète se rendra au commissariat de police de Périgueux, le 25 avril à 11 h pour une minute de silence en hommage à Xavier Jugelé, assassiné le 20 avril. La minute de silence sera observée à la même heure dans la Cour d'honneur de la Préfecture.

24/04/17 : A La Rochelle, Macron arrive en tête avec 29,09%, devant Mélenchon (24,33%), Fillon (18,80%) et Le Pen (12%). Sur 50 905 inscrits, 73,86% se sont exprimés

24/04/17 : Résultats définitifs Villenave d'Ornon : EM 28,10%; JLM 26,63%; MLP 15,53; FF 12,04%; BH 8,30%; NDA 4,34%

24/04/17 : Résultats complets à Lormont : JLM 29,58%; EM 22,90%; MLP 19,36%; BH 10,14%; FF 9,46%; NDA 3,27%; PP 1,93%; FA 1,34%; JL 1,32%; NA 0,55%; JC 0,15%

24/04/17 : Résultats définitifs Mérignac : EM 31,03%; JLM 23,39%; FF 15,31%; MLP 12,89%; BH 9,21%; NDA 3,94%; JL 1,46%; PP 1,33%; FA 0,94%; NA 0,45%; JC 0,17%

24/04/17 : Résultats définitifs Saint-Médard-en-Jalles :EM 30,81%; JLM 20,28%; FF 16,35%; MLP 15,34%; BH 7,91%, NDA 4,73%

24/04/17 : A Bayonne, Emmanuel Macron, 25,69%, Jean-Luc Melenchon, 23,11%, François Fillon, 18,03%, Marine Le Pen, 13,50%; Benoît Hamon, 9,42%; Jean Lassale, 3,83%; Nicolas Dupont-Aignan, 3,29%; Philippe Poutou, 1;62%; François Asselineau, 0,94%

24/04/17 : Résultats complets Libourne : EM 24,69%; JLM 20,50%; MLP 20,27%; FF 17,98%; BH 7,88%; NDA 3,97%; JL 1,76%

24/04/17 : A Anglet, dont le maire Claude Olive était soutien de François Fillon, Emmanuel Macron est arrivé en tête 28,50% des voix devant François Fillon, 25% et Jean-Luc Mélenchon avec 18,55%. Marie Le Pen est quatrième avec 18,55%.

24/04/17 : Résultats définitifs Cenon : JLM 31,58%; EM 24,65%; MLP 16,13%; BH 10,28%; FF 8,93%

24/04/17 : Résultats définitifs Pessac : EM : 31.19 % ; JLM : 24.59 % ; FF : 14.81 % ; MLP : 11.45 % ; BH : 9.74 %

24/04/17 : Résultats définitifs Talence : EM : 31.43 % ; JLM : 26.29 % ; FF : 15.00 % ; MLP : 8.70 % ; BH : 11.43 %

24/04/17 : Résultats définitifs Pau : Votants 76,05%. Macron 29,95%, Mélenchon 21,95% , Fillon 17,96%, Le Pen 12,01 % , Hamon 8,98%, Lassalle 3,57%, Dupont-Aignan 3,01%, Poutou 1,13%, Asselineau 0,83%, Arthaud 0,44%, Cheminade 0,17%.

24/04/17 : Résultats définitifs Floirac : JLM 30,41%; EM 23,64%; MLP 17,22; BH 10,73%; FF 9,34%

24/04/17 : Résultats définitives Carbon-Blanc : EM 26,77%; JLM 23,60%; MLP 18,75%; FF 11,85%; BH 9,36%; NDA 4,74%; PP 1,89%; JL 1,71%; FA 0,71%; NA 0,41%; JC 0,21%

24/04/17 : Résultats complets à Bègles : JLM 33,63%; EM 26,02%; MLP 12,58%; BH 10,85%; FF8,90%; NDA 2,96%; JL 1,76%; PP 1,63%; FA 0,91%; NA 0,54%; JC 0,22%

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/04/17 | Gironde: un millier d'hectares pourraient être affectés par le gel

    Lire

    Ce chiffre a été évoqué avec les précautions d'usage lors de l'assemblée générale du CIVB ce lundi à Bordeaux. Le gel a en tout cas touché à des degrés divers le bas sauternais, des secteurs du Blayais et de l'entre deux mers et particulièrement dans la nuit du 20 avril. Une certaine inquiétude persiste puisque des températures très basses sont attendues ce milieu et cette fin de semaine alors que la vigne sous l'effet des fortes chaleurs de ce mois d'avril a accéléré son débourrement.

  • 24/04/17 | 'Isabelle Vetois: En Marche en Charente-Maritime

    Lire

    Face aux résultats obtenus par Emmanuel Macron, Isabelle Vétois s'est dit "absolument enthousiaste". "Les Français veulent moderniser la France, on va vers de l'espoir [...] C'est le seul qui peut rassembler une majorité plurielle". Elle a conscience qu'il faudra encore convaincre la vingtaine de pourcentage ayant voté Le Pen dans le département (en particulier dans les petites communes rurales) et préfère retenir le recul du FN dans les quartiers populaires de La Rochelle.

  • 24/04/17 | P-Atlantiques : un front républicain se dessine face au FN

    Lire

    A gauche comme à droite, les voix se succèdent pour faire barrage au second tour au Front National dans les Pyrénées-Atlantiques. Qu'il s'agisse de la sénatrice Frédérique Espagnac, porte-parole de Benoit Hamon, comme des députés PS Martine Lignières-Cassou et David Habib. Une même position est adoptée par Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF. Même si celui-ci entend combattre les mesures d'Emmanuel Macron qui porteraient atteinte aux travailleurs. Nicolas Patriarche, secrétaire départemental LR, soutiendra pour sa part Macron, en souhaitant que ce dernier... s'en souvienne.

  • 24/04/17 | Réaction d'Olivier Falorni, député de la circonscription La Rochelle-Ré

    Lire

    Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime s'est montré satisfait des résultats : "Si je devais résumer cette élection en un mot, je dirais : neuf. La vie politique ne sera plus la même.La gauche et la droite ont implosé. Les Français ont montré une volonté de tout mettre en l'air,de bazarder les anciennes pratiques. Macron comme Le Pen sont trangressifs en ce sens qu'ils refusent d'être de droite ou de gauche[...] Les Français ne veulent plus d'une politique de clivages périmés"

  • 23/04/17 | Pyrénées-Atlantiques : le Modem évoque une "belle espérance"

    Lire

    Comme l'a fait François Bayrou, qui estime que la clé du second tour réside dans le rassemblement, le président Modem du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Jacques Lasserre, qualifie de "belle espérance" le résultat obtenu par Emmanuel Macron sur le plan national. Il salue également un projet qui associe "la recherche d'une économie compétitive et un équilibre social sans lequel rien ne peut se construire".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | A Libourne, de nombreux projets à concrétiser

14/01/2016 | Le maire de Libourne a fait le point sur les dossiers qui devraient être relancés cette année. Il veut croire que la bastide peut attirer des investisseurs.

A Libourne, les casernes devraient donner lieu à une reconversion ambitieuse

Au cours de ses voeux à la presse, le maire de Libourne, Philippe Buisson, a fait le point sur les chantiers qui devraient être engagés et poursuivis cette année, dans le cadre notamment du projet urbain. D'autres projets sont tout simplement arrêtés : comme l'idée de créer un musée Pompidou au sein de la caserne Lamarque, propriété de la ville et de l'agglomération. Quant à la résidence avec services pour séniors, elle se fera et les travaux doivent débuter cet été pour une ouverture en 2017. Pour la galerie Montesquieu et le projet de bowling, il faudra attendre.

Le maire de Libourne et président de la communauté d'agglomération du Libournais, Philippe Buisson a de l'ambition pour sa ville. Persuadé que celle-ci, en tant que porte d'entrée de la métropole Bordelaise, possède d'indéniables atouts pour participer aux enjeux de demain sur les plan économique, touristique, écologique, il a initié un nouveau projet urbain qui doit voir le jour àl'horizon 2025. Cet ambitieux projet doit notamment contribuer à redynamiser l'attractivité du centre ville et moderniser l'habitat ancien. En début de semaine, Philippe Buisson, qui accueille au sein de la direction de la communication de la cité Joséphine Delpeyrat, a fait le point sur les grands projets de la bastide stoppés et ceux, toujours d'actualité. 

 Les chantiers en stand by Parmi les chantiers en stand by, la galerie Montesquieu est devenue au fil de temps une friche commerciale. Les commerçants, au fil des années, ayant déserté les lieux. Les bâtiments appartiennent à un riche propriétaire, qui n'est pas vraiment pressé de le vendre. "Il y a des pistes sérieuses avec un possible repreneur, mais l'aboutissement du dossier dépend des intentions de l'actuel propriétaire. La ville pourrait prendre la main mais je n'arrive pas depuis plus d'un an à obtenir un rendez vous avec lui, confirme Philippe Buisson.  Second chantier au point mort, le bowling qui devait s'installer aux Dagueys. "Les porteurs de projet ne sont pas parvenus à trouver un accord avec les banques." Le plus gros dossier en attente concerne celui de la reconversion des casernes Lamarque ( propriété de la ville et de Cali) et Proteau (propriété de l'Etat). Des investisseurs souhaitent venir à Libourne, alors je veux y croire. Et il y a urgence à reconvertir."  Mais Phillppe Buisson se montre très prudent en précisant : nous avons un bon alignement des comètes. Les choses sont plutôt de notre côté." La place d'armes resterait de toute façon dans le domaine public.

Pas de musée Pompidou mais une grande expositionPhilippe Buisson souhaite un musée Pompidou à Libourne, suite à l'exposition temporaire. L'idée est abandonnée car "le nouveau président ne souhaite pas poursuivre la mise en place de musées provisoires décentralisés. C'est pas seulement le cas à Libourne, il n'y en aura nulle part en France." Par contre, le maire promet pour 2017 une exposition prestigieuse d'art contemporain dans le cadre du 40e anniversaire de la création du musée Pompidou. 

Les dossiers qui aboutiront Le dossier de la résidence pour personnes agées avec services se fera. Elle prendra place dans l'ancienne caserne des Pompiers. Le permis de construire a été déposé et accepté en septembre 2014. Le retard dans sa réalisation est du aux difficultés personnelles de l'investisseur. Le projet a été repris par de nouveaux promoteurs et il est proche du dossier initial soit la  prévision de construire 85 logements dont 76 en résidence services séniors. Les travaux doivent débuter cet été, après la validation du projet. L'ouverture est annoncée pour 2017, après l'aval de l'agence régionale de santé. 

En tant que président de la communauté d'agglomération du Libournais, Philippe Buisson a aussi évoqué l'intercommunalité. La Cali devrait fusionner avec la communauté de communes du Sud Libournais. "Mon souhait est de se mettre le plus rapidement au travail". En février, la Cali et la Ville vont signer une convention de coopération avec la Caisse des Dépôts et Consignation. Cette convention sur 3 ans devrait amener du financement direct, des emprunts à des taux très bas, et des conseils en matière d'ingénierie financière, pour faire aboutir les projets pour la bastide et l'agglomération, notamment le stade nautique programmé pour 2019 dont le coût est estimé à 18 millions d'euros, l'aménagement du Coeur des bastides. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Steve Le Clech

Partager sur Facebook
Vu par vous
14600
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
françois sublett | 11/02/2016

normalement c'est pour 2015 le bowling au dagueys je veux ce projet du bowling
Ces aménagements qui peinent à se concrétiser
Quelquefois, cela ne tient à rien. Un pépin de santé ou un changement de patron peuvent ainsi entraîner un lourd retard, voire une annulation, dans des projets qui apparaissaient pourtant bien ficelés. « Sud Ouest » fait le point sur ces desseins qui sont complètement tombés à l'eau ou qui tardent, décidément, à pointer le bout de leur nez.Résidence seniors : en chantier cet été,Évidemment, on n'est pas à l'abri d'un contretemps de dernière minute. Mais, a priori, la résidence de services dédiée aux seniors, dont on parle depuis plus de deux ans, doit bien s'installer en lieu et place de l'ancienne caserne des pompiers, cours Tourny, tout prochainement. Alors que le permis de construire a été attribué en septembre 2014, le retard dans sa construction est dû particulièrement aux problèmes de santé de son investisseur.,De nouveaux promoteurs sont sur le coup. Le nouveau projet, qui ne différera pas vraiment de l'initial (autour de 80 logements ainsi que des services à la personne), sera acté d'ici début mars. Et les travaux doivent débuter cet été.Galerie et bowling : il faudra patienter:La galerie Montesquieu restera une friche pour encore quelque temps. La « faute » à un propriétaire qui ne semble pas vraiment désireux de la céder et qui ne se montre apparemment pas très communicatif sur le sujet. « Cela fait un an que j'essaie de décrocher un rendez-vous, impossible de rentrer en contact avec lui », indique le maire, Philippe Buisson. Un investisseur aurait pourtant un projet commercial sur la galerie reliant les rues Gambetta et Montesquieu. Malgré cette « piste toujours vivace,L'installation, plutôt séduisante, d'un bowling aux Dagueys paraît également compromise. Les porteurs du projet, le couple Bédenes, lâchés par un groupe d'investisseurs, dont l'acteur Christophe Lambert, n'ont pas eu l'accord des banques. Selon le maire, de nouvelles personnes, intéressées, se seraient manifestées il y a quelques semaines. Mais pour l'heure, rien de concluant…Musée Pompidou : le rêve prend finC'était l'un des doux rêves de Philippe Buisson et de Thierry Saumier, conservateur du musée des Beaux-Arts de Libourne. Mais l'entrevue entre Philippe Buisson et Serge Lasvignes s'est soldée par l'abandon du projet d'un musée Pompidou au sein de la caserne Lamarque. « Le nouveau président ne souhaite pas poursuivre la mise en place de musées provisoires décentralisés, explique le maire. Ce n'est pas propre à Libourne, il n'y en aura nulle part… »Une bonne nouvelle pour les amateurs d'art contemporain tout de même. Pour le 40e anniversaire du centre Pompidou, une exposition « très prestigieuse » devrait s'installer à Libourne. Ce sera au cours de l'année 2017.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !