Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

13/09/19 : Region : le projet Viti de la Région a été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel projet territoire d'innovation de grande ambition (TIGA). Ce programme concerne tous les vignobles et plus de 130 partenaires. Objectif : la sortie des pesticides.

13/09/19 : Charente : Le festival de photographie Barrobjectif, à Barro, fête sa 20e édition du 14 au 22 septembre. L'invité d'honneur est le photographe italien Paolo Pellegrin, multiprimé pour son travail, notamment sur les conflits dans le monde. Gratuit.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/09/19 | Deux réacteurs de la centrale du Blayais concernés par des malfaçons

    Lire

    EDF a confirmé ce mercredi que six des 58 réacteurs nucléaires français présentaient des "problèmes de conformité" et de fabrication de certains composants. Parmi ces réacteurs, on retrouve les numéro trois et quatre de la centrale du Blayais, qui comporte des malfaçons au niveau de ses générateurs de vapeur, pourtant remplacés entre 2014 et 2015. Au travers d'un communiqué, EDF a estimé que "les écarts constatés ne remettent pas en cause l’aptitude au service des matériels et ne nécessitent pas de traitement immédiat".

  • 18/09/19 | EDUCNUM : un salon pour répondre aux énigmes du numérique à Poitiers

    Lire

    Les journées EDUCNUM sont organisées à Poitiers du 20 au 22 septembre par la CNIL, le groupe VYV et l’An@é. L’objectif est de sensibiliser enfants, parents et enseignants aux défis du numérique. Un espace ludique de 130m2 a été imaginé pour les enfants, les adolescents et leurs familles. Un escape game inédit et gratuit va être proposé pour sensibiliser aux enjeux du numérique. Le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer sera présent à Poitiers ce 20 septembre pour inaugurer ce salon.

  • 18/09/19 | Tourisme : "bilan très positif" pour Charentes Tourisme cet été

    Lire

    Le tourisme dans les Charentes se porte bien, selon le bilan estival de Charentes Tourisme. Si l'avant saison et juillet sont mitigés, avec 58% des professionnels satisfaits, le mois d'août fut en revanche exceptionnel, avec des records de fréquentation. Si elle a d'abord profité à l’intérieur des terres en début de saison, la tendance s'est inversée au profit du littoral en août. L'office note une diminution de la clientèle britannique et une progression de la clientèle belge et allemande.

  • 18/09/19 | 1ere Journée du Patrimoine coordonnée par l'Office de Tourisme du Val de l'Eyre !

    Lire

    C'est la première fois que les cinq communes du Val de l'Eyre (BelinBeliet, Le Barp, Lugos, Saint-Magne et Salles) s'unissent sous une même bannière pour participer ensemble aux Journées Européennes du Patrimoine. Ainsi, une palette d’animations sera proposée - visites patrimoniales et culturelles, expositions dynamiques et reconstitutions -, le 21 septembre prochain sur tout le territoire.

  • 18/09/19 | Une plongée dans les Espaces Naturels Sensibles de la Vallée de l'Eau Blanche

    Lire

    Dans le cadre de son Agenda 21, Villenave d'Ornon propose des animations gratuites autour du développement durable et notamment une nouvelle visite des Espaces Naturels Sensibles de la Vallée de l'Eau Blanche le samedi 21 septembre, de 9h à 12h. Son but : découvrir le milieu des gravières et des anciennes cressonnières. Les participants pourront parcourir une partie du futur cheminement qui sera ouvert à la fin de l'année. Inscriptions au pôle développement durable : 05.56.75.69.85

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | A Saint-Astier, 50 ans au service de la formation de la gendarmerie nationale

15/03/2019 | Christophe Castaner, et le secrétaire d’État Laurent Nunez ont assisté au 50e anniversaire du Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG).

Le ministre de l'Intérieur a pu assister à un exercice de maintien de l'ordre

Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur est arrivé ce vendredi à 10 heures au Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie de Saint Astier. Sa venue marque les cérémonies du 50e anniversaire de ce site, où chaque élève gendarme, officier ou sous officier passe au moins une fois dans sa carrière. Ce centre a été créé au lendemain des événements de mai 68. Son histoire est intimement lié à cette petite ville de 5000 habitants. Le ministre s'est ensuite rendu au commissariat de Bergerac pour un temps d'échanges sur le thème de la police de sécurité du quotidien.

Depuis un demi siècle, Saint Astier, petite bourgade de 5000 habitants de la vallée de l'Isle, accueille sur le plateau Le Centre national d'entraînement des forces de la Gendarmerie Nationale, une cité dans la ville qui a son fonctionnement propre, avec ses personnels, civils et miitaires. Depuis 50 ans, c'est depuis ce site particulier, que l'on organise en France, les méthodes, les techniques, les innovations en matière de maintien de l'ordre au service de la République. "Depuis 1969, notre ville est liée à histoire du centre national d'entraînement des forces de gendarmerie. Les 200 officiers et leurs familles, et les 120 personnels civils qui y travaillent, tout particulièrement pour les activités de blanchisserie, de restauration, cuisine et service, contribuent à la notoriété de notre commune, au dynamisme de nos associations, de la vie locale, souligne la maire Elisabeth Marty. 

Chaque année, le centre accueille entre 13 0000 et 15 000 stagiaires. Saint Astier, c'est la maison mère des 109 escadrons de gendarmes mobiles. Elève, gendarme, sous officier, officier, il est extrêment rare qu'au cours de sa carrière, un gendarme n'y réalise pas un ou plusieurs stages, pour des formations ou du perfectionnement.  Ce centre a été créé au lendemain des événements de mai 1968, qui ont mis en lumière une grande disparité dans la préparation opérationnelle des unités de gendarmes mobiles. L'objectif est de permettre "aux unités de parfaire leur instruction et d'acquérir la cohésion nécessaire à l'exécution des missions de maintien de l'ordre." Au fil des années, le CNEFG a acquis un savoir-faire dans les techniques  de maintien et le rétablissement de l'ordre public, pour faire face à tous les types de trouble, et il est devenu un centre d'excellence de renommée internationale : le site accueille des gendarmes d'autres pays d'Europe, Suisse, Espagne, représentés à l'occasion de la cérémonie du 50e anniversaire de ce 15 mars. Le site fait office de laboratoire ; tous les matériels y sont testés avant que ne soit prise la décision d'équiper les unités. 

Programme chargé pour Christophe Castaner

Christophe Castaner, le ministre de l'intérieur s'est rendu à Saint-Astier le 15 mars, dans le cadre du 50e anniversaire du CNEFG de Saint AstierCette cérémonie des 50 ans a eu lieu ce vendredi 15 mars, où Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur avait un programme chargé :  accueil par la garde républicaine,  cérémonie militaire avec revue des troupes, remise de décorations et remise de brevets. "De Saint Astier, je veux retenir l'exigence, car chaque formation impose la plus grande concentration, une remise en question permanente, un effort physique et mental constant. Ici, c'est une histoire qui ne cesse de s'écrire. Du haut de cette place d'armes, 50 ans d’histoire nous observent. Dans ce centre, de nouvelles méthodes, techniques se sont développées, puis transmises au service du maintien de l'ordre et de la République.
Le ministre de l'intérieur accompagné de son secrétaire d'état Laurent Nunez, et des 5 parlementaires de la Dordogne ( les 4 députés et le sénateur Bernard Cazeau), ont assisté à une mise en situation d'un exercice de rétablissement de l'ordre avant un discours à l'attention des gendarmes. Devant les gendarmes, les compagnies républicaines de sécurité, après avoir rendu hommage à ses hommes et ses femmes mobilisés depuis de nombreuses semaines dans la crise des gilets jaunes. "Héros du quotidien, vous êtes ceux qui permettaient aux Français d'exprimer sereinement leur colère, et leurs revendications, et aux grands événements de se tenir."  Dans ses propos, il a aussi réaffirmé l'utilité du LBD comme "arme de défense ". Le Ministre a aussi défendu la loi anti casseurs devant les gendarmes : " une loi qui a fait couler beaucoup d'encre." ", soulignant que les exercices que nous avons vus ce matin c'est la violence que nous vivons depuis de trop longues semaines".
Christophe Castaner n'a pas  oublié le risque terroriste qui reste maximal dans  notre pays en réagissant aux attentats de la nuit passée en Nouvelle-Zélande : il  indique avoir renforcé  la sécurité autour des lieux de culte en France. Le ministre a aussi abordé le nouveau schéma national de maintien de l'ordre en cours d'élaboration, pour faire face aux évolutions des missions, dans lequel Saint-Astier, aura un rôle central et crucial. Ce schéma "devra répondre aux nouvelles formes de violence, porter des changements profonds dans la communication autour des manifestations, faire évoluer nos tactiques et modes d'actions. Il s'appuiera aussi sur l'innovation et les progrès technologiques", a précisé le ministre.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3221
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !