Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/10/19 : Fermée en septembre 2018 suite à des inondations survenues durant l’été, la médiathèque de Gan (64) rouvre dans des locaux provisoires de 150 m2, rue du Bel Air, près du centre de loisirs, le mardi 22 octobre à 14h.

19/10/19 : Trafic SNCF toujours perturbé en Nouvelle-Aquitaine à la fois sur le service OUIGO et sur les TER à la suite du mouvement national de "droit de retrait" suite à un accident. "un détournement du droit de retrait à l'impact inacceptable" pour E. Philippe

18/10/19 : Ce 18 octobre, environ 250 retraités agricoles ont manifesté devant la préfecture de Dordogne. Le montant moyen des pensions des 25 612 retraités agricoles périgourdins est de 447 euros par mois. Ils revendiquent une retraite à 85% du SMIC.

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/19 | Grève des biologistes: les préconisations de l'Agence Régionale de Santé

    Lire

    Face au mouvement de grève des biologistes prévu les 22, 23 et 24 octobre, qui devrait être assez largement suivi en Nouvelle-Aquitaine, l'ARS préconise au public de ne pas se rendre pendant ces 3 jours dans leur Laboratoire d’analyses biologiques habituel et de reporter à compter du 25 octobre les analyses considérées comme non urgente par leur médecin traitant ou leur infirmière. Les demandes d’analyses biologiques urgentes pourront être prises en charge, dans les laboratoires signalés sur le site de l’ARS. Objectif: éviter d'orienter massivement des patients vers les services des Urgences.

  • 21/10/19 | 85 nouvelles places d’hébergement en Charente

    Lire

    En Charente, les dispositifs d’accompagnement accueillent actuellement 137 réfugiés et 400 demandeurs d’asile. A compter de ce 21 octobre, les communes de Ruffec et Confolens accueilleront 45 réfugiés au sein de 2 centres provisoires d’hébergement alors que les communes de Chasseneuil-sur-Bonnieure, Chabanais et Excideuil vont accueillir 40 réfugiés.

  • 21/10/19 | L'ancien député communiste du Nontronnais, René Hutin est décédé

    Lire

    René Dutin, ancien député communiste du Périgord vert est décédé vendredi 18 octobre à l'âge de 85 ans. Né à Abjat-sur-Bandiat, il a débuté sa carrière politique en tant que maire communiste de Saint-Estèphe en 1965 où il est élu à l'âge de 32 ans. Élu pendant 36 ans, il a également été conseiller général du canton de Nontron de 1979 à 2011. En 1997, il devient député de la troisième circonscription de la Dordogne. Il perd sa députation en 2002 au profit de Frédéric de Saint Sernin.

  • 21/10/19 | France 3 Limousin lance la campagne des municipales

    Lire

    France 3 Limousin a décidé de mettre les municipales en lumière dans son émission Dimanche en politique en recevant les maires des 4 plus grandes villes de l'ex-Limousin : Brive, Tulle, Guéret, Limoges. Bilans, projets, réussites, échecs. Les opposants auront également la parole. Frédéric Soulier maire (LR) de Brive depuis 2014, et officiellement candidat à sa propre succession, a été le premier à se lancer dans la première émission de cette série, ce dimanche 20 octobre.

  • 21/10/19 | "La Tournée" en concerts sur les routes de l'ex Aquitaine

    Lire

    Afin de favoriser la mobilité des groupes émergents en région et leur offrir la possibilité de se produire dans des conditions artistiques professionnelles, des structures culturelles de Nouvelle-Aquitaine se sont associées depuis plusieurs années autour du dispositif bien nommé « La Tournée ». Les 5 groupes qui en bénéficient seront sur la scène de la Rock School Barbey à Bordeaux demain soir, avant de faire étape au Sans Réserve à Périgueux le 23, puis le 24, à Billère à La Route du Son, le 25 à Agen au Florida et enfin, le 26 au CaféMusic’ de Mont-de-Marsan. Infos sur les groupes sans-reserve.org

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Alain Juppé et la cogestion de retour à la CUB

18/04/2014 | C'est le Maire de Bordeaux qui succède à Vincent Feltesse sur le siège de Président de la CUB. Celle-ci continuera de fonctionner selon le principe de la cogestion droite-gauche

Le premier conseil de CUB pour la mandature 2014 2020

C'est sans surprise qu'Alain Juppé a été élu Président de la Cub ce vendredi 18 avril, lors du premier conseil de Cub, post élection municipale. Une élection remportée haut la main (92 voix sur 93 exprimés et 105 conseillers communautaires) par le Maire de Bordeaux face Jacques Colombier, candidat Front national. Ont également été élus ce vendredi matin, les 20 vice-présidents qui siégeront au côté d'Alain Juppé. Parmi eux, 13 sont issus du groupe communauté d'avenir et 7 des groupes minoritaires. Un peu avant cette élection les présidents de groupe du Conseil communautaire avaient signé un accord de coopération, fixant les grandes lignes et objectifs de la mandature qui démarre.

Alain Juppé l'avait répété durant la campagne électorale, la cogestion sera de mise à la Communauté Urbaine de Bordeaux, telle qu'elle l'a toujours été depuis la création de la CUB. Un mode de gestion et de gouvernance, que le nouveau Président a déjà piloté de 1995 à 2004, alors qu'il occupait ce siège de Président. Un «accord de coopération » a donc était signé dans ce sens ce vendredi matin entre Alain Juppé, Alain Anziani, Gérard Chausset et Max Guichard, les présidents respectifs des groupes Communauté d'avenir, PS, EELV et PCF.

Au menu de ce texte la déclinaison de 5 grands principes listés par Alain Juppé, et que les groupes signataires s'accordent à respecter dans leur conduite des affaires communautaires. « Un principe d’équité et de solidarité entre communes, le respect de l’identité de chacune des communes, le renforcement de la participation des habitants, et notamment de la concertation sur les documents d'urbanisme , la préservation des équilibres financiers de l’établissement public et le maintien des taux d'imposition et des taxes, sous réserve du contexte national, et enfin, la prise en compte des impératifs du développement durable et de la transition énergétique.» Un texte qui affirme également quatre grandes priorités pour la CUB, future Métropole : faciliter les transports, maintenir un bassin d'emploi attractif, augmenter l'offre de logement, et maintenir une haute qualité de vie dans l'agglomération.
Un accord pour le moins consensuel, puisque deux réunions entre quelques élus des différents groupes auront suffi à sa discussion et à sa rédaction.

Engagés par pragmatismePour Alain Anziani, Président du groupe PS, Maire de Mérignac et élu Premier vice président à l'issu du Conseil de CUB, c'est « un accord intéressant et constructif tout à fait compatible avec l'accord de 2008 » même s'il reconnaît, qu'il faudra «faire des choix, tout ne pourra pas être réalisé en six ans». Il rappelle également que « si Bordeaux est une grande ville, elle n'est pas toute la métropole», et souligne la nécessité de «ne pas oublier que les deux tiers des habitants de la CUB habitent dans les autres communes.»
Pour Max Guichard, président du groupe communiste, s'il admet lui aussi que « les cinq grands principes ne lui posent aucun problème, il préfère prévenir : «quand nous rentrerons dans la chair de ces principes, nous serons sans doute une voix un peu dissidente au sein de ce Conseil. Ou peut être pas, il peut y avoir des miracles... »
Quant au groupe EELV, présidé par Gérard Chausset, il s'engage « par pragmatisme », soulignant que cet accord «n'est pas un acte naturel». Si l'accord contient selon lui un certain nombre d'actions et de principes satisfaisants, le groupe a refusé de s'engager sur deux sujets contenus dans le texte : la LGV et les études concernant la réalisation de barreaux autoroutiers, «remake, à l'est, du grand contournement», selon Gérard Chausset. Une signature, partielle de l'accord pour une mandature tout au long de laquelle «il assure que le groupe restera critique mais constructif sur les dossiers.»

Signature du traité de cogestion entre Gérard Chausset, Alain Anziani, Alain Juppé, et Max Guichard

Cela dit, le plus critique de tous lors de cette matinée a été Pierre Hurmic, élu vert, qui a décidé de ne pas prendre part au vote sur un traité de cogestion qu'il estime «contestable dans son principe, dans son esprit, dans son contenu». «C'est, regrette-il, un déni de démocratie par lequel le débat politique est relégué à la simple approbation convenue d’un accord fomenté en coulisses». Au-delà de la forme, il dénonce sur le contenu même de cet accord, «un consensus mou: on pioche, beaucoup à droite, assez peu à gauche, encore moins chez les écologistes ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
3391
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !