aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Alain Juppé dévoile en partie son projet pour la mandature 2014-2020

29/10/2013 | Le maire de Bordeaux veut que sa ville soit plus accueillante pour les entreprises

Alain Juppé

Devenue l'une des personnalités politiques préférées des Français, Alain Juppé ne semble guère avoir d'inquiétude quant à sa réélection comme maire de Bordeaux. S'il se garde bien de pêcher par excès de confiance, le fondateur de l'UMP est, à l'évidence, concentré sur le Bordeaux de demain, bien plus que sur la campagne de son adversaire socialiste, Vincent Feltesse. Ce lundi 29 octobre, à l'occasion d'un déjeuner avec quelques journalistes, Alain Juppé a esquissé les pistes pour faire grandir Bordeaux.

"Je veux faire de Bordeaux une grande ville", a lancé le maire de Bordeaux. En l'occurence une métropole européenne, mais à taille humaine. Alain Juppé l'a dit et répété. L'objectif est que la Communauté urbaine de Bordeaux atteigne le million d'habitants d'ici 2030. Mais, pour cela "il faudra trouver un emploi aussi au conjoint muté dans la région". L'économie, c'est l'un des chevaux de bataille du premier magistrat de la ville pour sa prochaine mandature. Il a posé des jalons, ces derniers mois, en lançant sa marque territoriale "Osez Bordeaux" avec des chefs d'entreprises, comme "ambassadeurs de la ville". Même si l'économie est de la compétence de la Région et, dans une moindre mesure, de la CUB, Alain Juppé a fixé le cap. "Il faut que Bordeaux soit accueillante aux entreprises, ce qui suppose un foncier accessible, des filières de formation plus en adéquation avec les besoins locaux, mais aussi de développer nos points forts, le commerce, premier employeur de la ville, le tertiaire supérieur, le tourisme, le numérique ou encore l'économie sociale et solidaire. Le maire de Bordeaux a été bien plus loin, en évoquant la nécessité de renforcer les filières d'excellence de la région, le laser, le bois, l'aéronautique... 

Alain Juppé, persuadé que la CUB peut basculer à droitePour cela, Alain Juppé espère bien reprendre la présidence de la CUB. "Je suis convaincu qu'elle peut basculer à droite. La gauche est inquiète sur la rive droite, à Ambès, Ambarès et Artigues-près-Bordeaux", a-t-il rapporté. A cela, il faut ajouter un contexte national défavorable aux candidats socialistes, au regard de l'impopularité du président de la République et du gouvernement. D'ailleurs, Alain Juppé ne pense pas qu'aux municipales, même s'il ne le dit pas. L'ex Premier ministre est désormais considéré comme la personnalité politique la plus populaire du pays avec Manuel Valls. S'il est distancé, dans les sondages, par Nicolas Sarkozy (58% des sondés) dans le coeur des sympathisants UMP, il apparaît comme le deuxième choix (19% des sondés), devançant François Fillon, d'après une enquête BVA publiée dimanche par Le Parisien. Contrairement à 2012, il y aura cette fois une primaire au sein de l'UMP pour élire le candidat à la présidentielle. Et, s'il se garde bien de répondre à la question, il semblerait que le maire de Bordeaux soit prêt à poser sa candidature même si Nicolas Sarkozy revient. D'ailleurs, dimanche soir, sur RTL, le maire de Bordeaux a même émis l'idée d'avancer  le calendrier des primaires à "début 2016, plutôt que fin 2016". Un calendrier, qui ne ferait pas forcément les affaires de l'ancien président de la République...

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : NC

Elections municipales - 2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
402
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !