Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Alain Rousset à Pessac: "le fonctionnement c'est des lycées, des trains qui roulent..."

28/11/2015 | A Pessac sur des terres bien connues Alain Rousset a souligné les enjeux de l'élection des 6 et 13 décembre

Alain Rousset en réunion publique dans son fief pessacais

C'est dans une ambiance à la fois studieuse et conviviale qu'Alain Rousset a, hier soir, rencontré le public pessacais. Dans la salle, de nombreuses connaissances et quelques compagnons de route, visiblement heureux de voir celui qui fut maire de la ville durant 12 ans, effectuer ce retour aux sources. Un retour sur ses anciennes terres qui, malgré la chaleur de l'accueil, n'a pas fait oublier à l'ancien édile le contexte dans lequel se trouve actuellement le pays et son éventuel impact sur les Régionales.

C'est donc par un appel à se mobiliser encore et toujours contre la Droite -et plus particulièrement en cette période post-attentats où ses arguments sécuritaires risquent de séduire nombre d'électeurs-, qu'Alain Rousset a débuté cette rencontre sur ses anciennes terres pessacaises. Face à un FN qui lui « mange des voix » et à une candidate LR qui « monte vite », la dernière ligne droite avant le premier tour s'annonce plus agitée que ne le laissaient, il y a peu, présumer les sondages. Principale adversaire du Président sortant, Virginie Calmels est, bien sûr, la première à en essuyer les critiques. A commencer par son « business plan » et son objectif de consacrer 60% du budget de la Région àl'investissement (contre 40%, aujourd'hui).

Une "façon sectaire de faire de la politique"Un point sur lequel Alain Rousset a souhaité revenir, précisant que le fonctionnement de la Région (60% du budget actuellement), c'est avant tout « des lycées, des trains qui roulent, des chômeurs qui sont formés et des actions en faveur des associations et des droits des femmes ». Un choix politique qu'il assume dénonçant, à son tour, le risque, si elle est élue, de voir détruit par une façon archaïque et sectaire de faire de la politique, tout ce qui fait (notre) modèle social.

Autre sujet d’inquiétude du candidat socialiste : la montée du Front National, attisée par les récents événements. Face à ce constat, le Président sortant se pose en médiateur, repoussant la haine et précisant que les premières victimes du terrorisme, ce sont les musulmans. Il se veut cependant intraitable avec les terroristes et notant au passage que, beaucoup ayant commencé comme simples petits délinquants, il faut remettre de l'ordre dans les cités. Une action qui passe par la lutte contre l'échec scolaire, notamment grâce à des étudiants en Master qui pourraient aider des jeunes en difficulté et la présence d'une police de proximité dans les banlieues et cités afin d'enrayer les trafics. La priorité étant de remettre en route l'ascenseur social.

Alain Rousset

Un bilan et de grands projetsRappelant que l'Aquitaine est parvenue, sous la gestion socialiste, à devenir une des premières Régions de France en matière d'attractivité, de création d'emploi industriel, d'universités ou encore de technologie, il entrevoit pour elle de grands projets :

-l'espace (domaine dans lequel la Région est déjà partie prenante)
-le cerveau et la santé (inauguration l'an prochain du Neuro-Campus financé par la Région)

Parallèlement, la création de Maisons de Santé afin d'assurer des « permanences » en milieu rural et l'installation de la fibre optique sur tout le territoire pour permettre à des médecins de traiter leurs patients en liaison avec un spécialiste du milieu hospitalier, fait partie des avancées souhaitées.

-l'océan (avec plus de 700 km de côtes, la future grande Région pourrait puiser dans le domaine maritime les éléments nécessaires à de nouveaux médicaments, l'énergie hydrolienne, des ressources halieutiques avec les fermes marines et un développement du tourisme)

La transition énergétique est également à l'ordre du jour avec l'inauguration future à Cestas de la plus grande centrale photovoltaïque d'Europe.

Quant à la formation professionnelle, elle n'est pas en reste avec le projet d’extension à la grande Région, du Service Public Numérique de l'Emploi créé par l'Aquitaine et la société Jobijoba ; un outil mis au service de tous les apprentis, demandeurs d'emploi en formation et élèves de l'enseignement professionnel afin de les aider à trouver du travail.

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4389
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
RECARTE Pierre | 01/12/2015

Il ne parle plus de la LGV? Bizarre, vous avez dit bizarre?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !