aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Alain Rousset : "Mme Calmels reprend les caricatures paléolithiques de la politique politicienne"

02/11/2015 | Alain Rousset a fait le premier état de sa campagne pour l'élection régionale des 6 et 13 décembre non sans pointer "l'arrogance de son adversaire principale"

Alain Rousset dans son local de campagne

Le président du Conseil Régional d'Aquitaine, candidat à l'élection de la présidence de la Grande Région somme de l'Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin, a rencontré la presse régionale, ce 2 novembre, à sa permanence bordelaise. Histoire de faire un premier point de sa campagne, très orientée "terrain" avec un accent particulier, souvent mis sur les départements les plus éloignés de Bordeaux, la Creuse notamment dont il s'est plu, citant Aubusson, à souligner la qualité des ateliers de tissage qu'il a visités mais aussi à calmer les craintes, non seulement en s'y rendant le plus possible, mais aussi en mettant en avant sa volonté de créer cette "Datar" régionale, capable d'accompagner les territoires. Il s'est dit " un peu déçu" par le comportement de son adversaire principale" dont il n' a pas craint d'affirmer: " je n'ai jamais vu quelqu'un venant de l'entreprise reprendre, à ce point, les caricatures paléolithiques de la politique politicienne", faisant référence au récent débat qui a eu lieu au sein de l'IEP de Bordeaux.

Et, au cas où nous n'aurions pas vraiment bien saisi la vigueur de ce propos, Alain Rousset a enfoncé le clou: " la défense du modéle républicain a besoin d'honnêteté intellectuelle; en étant caricatural on ne fait qu'alimenter le Front National." Ne passent,  toujours pas aux yeux du président-candidat les affirmations sur l'endettement de la région - "parmi les trois les moins endettées de France" rappelle-t-il- et sur les embauches à la région qui ne sont que l'héritage de la décentralisation Raffarin, lorsque les personnels techniques ont été transférés par l'Etat. Quant au chômage, singulièrement des jeunes, après s'être félicité que, globalement, le nombre des demandeurs ait diminué de 2,1 % en septembre, il ne fait en réalité, selon lui, que traduire l'attractivité de la région où beaucoup de couples viennent s'installer, sans avoir l'assurance de trouver, ou retrouver, un second emploi.  S'agissant des impôts, la région n'en prélève plus directement auprès des ménages, à l'exception de la modeste taxe sur les cartes grises, issue des lois de décentralisation. Ce qui n'a pas empêché Alain Rousset de sortir un carton jaune, à destination de l'administration des Finances, de Bercy, à propos de cette trop fameuse "demi-part  des  veufs"  supprimée avant l"arrivée de la gauche au pouvoir, et dont le gouvernement, sous pression ces jours-ci, vient de découvrir l'impact considérable qu'elle avait sur les simpôts locaux . Pour faire bonne mesure, sur le mode ironique, à l'adresse de Virginie Calmels qui a donc visité une palombière, en compagnie de son co-listier M. Puyjalon, Alain Rousset a affirmé, au détour d'une phrase, que l'une des figures historiques de CPNT, Jean-Saint Josse, serait à ses côtés dimanche à la palombière à Coimères en Gironde.

Une grande action en faveur de la Santé

Pour autant, même si vigueur du débat politique oblige, Alain Rousset a préféré s'en éloigner pour insister sur quelques une de ses priorités. A commencer par ce qu'il propose pour " casser la précarité " dans laquelle se trouvent les jeunes, notamment par rapport aux besoins de formation, en leur facilitant  la mobilité et donc les déplacements,  ensuite par une "grande action" en direction de la santé qui nécessitera un "partenariat" entre les intercommunalités et la Région, et dans lequel l'objectif d'installer le très haut débit partout, " en louant les bandes passantes aux opérateurs, jouera, aussi, un rôle important.

Interrogé sur la situation du rail et la LGV, Alain Rousset a évoqué une nouvelle fois, fois ce qu'il appelle le "trou noir" de la SNCF rappelant que la région était à ses yeux heureusement "allée au-delà de ses compétences",  en  citant par exemple la liaison avec Saint Jean Pied de Port depuis Bayonne et soulignant la nécessité de poursuivre l'effort entrepris pour améliorer la sécurité ferroviaire, supprimer les passages à niveau et prendre en compte, demain, l'amélioration de la liaison Limoges-Bordeaux et Sarlat-Bordeaux. Pour la LGV, il a, sans surprise, réaffirmé son engagement "d'homme politique responsable" qui ne saurait s'accomoder d'une situation où Bordeaux serait, en quelque sorte, la gare terminus de la grande vitesse alors que l'Europe est prête à financer à hauteur de un milliard un projet qui en coûte 9, que l'Etat doit être capable de les trouver sur la période 2020-2030 et qu'un grand emprunt pouvait y contribuer.

 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1643
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !