Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/02/20 : Les producteurs des Pyrénées-Atlantiques reviennent chargés de médailles du Salon International de l'Agriculture : 95 au total, dont 19 médailles d'or, 41 médailles d'argent et 35 de bronze, produits et vins confondus.

27/02/20 : Lac de Caussade. La préfète de Lot-et-Garonne vient de faire savoir qu'elle "engage une procédure à l'encontre de la Chambre d'agriculture visant à accomplir des travaux d'office afin d'effectuer la vidange de la retenue".

27/02/20 : « Rien n’est décidé sur l’intervention des forces de l’ordre, tout est encore à l’arbitrage du Premier ministre ». Voici ce qu’a dit le ministre de l’agriculture Didier Guillaume au président de la Chambre d’agriculture 47 ce matin au SIA.

27/02/20 : Elisabeth Borne, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, se rendra ce vendredi à Bordeaux pour soutenir le candidat LaRem Thomas Cazenave aux prochaines élections municipales.

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/02/20 | Gironde: 17 830 candidats aux municipales

    Lire

    Municipales: Dans les 535 communes de Gironde, ce sont 17 830 candidats qui se sont déclarés pour 8 887 sièges à pourvoir. Dans toutes les communes du département au moins une liste a été déposée. Dans les 231 communes de plus de 1 000 habitants, 496 listes ont été déposées soit 13 102 candidats (52% d’hommes et 47% de femmes) pour 5183 sièges à pourvoir. Bordeaux compte le plus grand nombre de listes, 10 listes déposées suivi de Mérignac avec 9 listes.

  • 28/02/20 | Municipales: 6 communes sans candidats dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Dans les 546 communes des Pyrénées-Atlantiques, 11 088 candidats se sont déclarés pour 7392 sièges à pourvoir. A Arrien, Urost, Higuères Souye, Pardies Pietat, Etsaut et Escout aucun candidat ne s'est présenté. Aucune élection ne pourra être organisée pour ce 1er tour. De nouveaux candidats pourront se déclarer entre les 2 tours et les élections pourront ainsi se tenir au 2nd tour. Si aucune candidature n’intervient pour le 2nd tour. Le préfet de département nomme alors une délégation spéciale chargée de gérer les affaires courantes de la commune et d’organiser de nouvelles élections dans un délai de 3 mois.

  • 28/02/20 | Création d'un nouveau label "Les Sentinelles du Goût"

    Lire

    « Les Sentinelles du Goût ». Tel est le nom du nouveau label créé de concert par l’Institut du Goût Nouvelle-Aquitaine et trois étudiantes de Licence Pro "Valorisation, Animation et Médiation des Territoires Ruraux" de l’Université Bordeaux Montaigne. Ce label a pour but de protéger et de valoriser les savoir–faire et les goûts des produits traditionnels de la région.

  • 28/02/20 | Pour l'Arche en Charente, transformation numérique rime avec inclusion

    Lire

    L'association l'Arche en Charente encadre les activités de plusieurs établissements médico-sociaux, dont 3 ESAT pleinement insérés dans le tissu économique local à de multiples étapes de la filière du Cognac, de la production à l'expédition. L'association, lancée dans une profonde transformation numérique, vient d'obtenir une aide de 88 330 € de la Région (50% du budget prévisionnel). Et pour cause, le projet se double d'une démarche d'inclusion numérique au profit de ses employés en situation de handicap mental. Un atout majeur pour leur réinsertion professionnelle en milieu « ordinaire ».

  • 28/02/20 | Exposition "Espace Nature" à Rochefort Océan (17)

    Lire

    Du 25 février au 28 mars 2020, l’Expo Espace Nature aura lieu à Rochefort Océan, pour le plaisir des visiteurs qui découvriront au fil des photographies un périple de 18 mois sur le thème de l’écohabitat. L’occasion de découvrir d’autres modes et matériaux de construction en accord avec l’environnement. A travers ces images, l’exposition tend à ouvrir le champ des possibles dans l’esprit des visiteurs, en encourageant l’émergence de nouvelles pratiques.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Alain Rousset plaide pour une Maison du dessin de presse à Limoges et Saint-Just-le-Martel

07/02/2020 |

Alain Rousset, président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine

C'est à l'occasion d'une conférence de presse, hier, à Limoges qu'Alain Rousset a dévoilé sa position concernant le projet de Maison du dessin de presse lancé par le Ministre de la culture Franck Riester. Il souhaite qu'elle s'implante à Limoges tandis que Saint-Just-le-Martel conserverait une place centrale. Ce fut aussi l'occasion d'aborder d'autres thèmes d'actualité comme la 2x2 voies Limoges-Poitiers, les travaux sur les petites lignes ferroviaires et la présence du loup en Limousin.

Pour Alain Rousset, il est hors de question que Saint-Just-le-Martel ne soit pas partie prenante dans le projet de Maison du dessin de presse annoncé, voilà un mois, par le Ministre de la Culture lors de la commémoration de l'attaque contre Charlie Hebdo. Il lui a fait part de sa position, la semaine dernière, lors de sa visite au Festival de la BD d'Angoulême. « Saint-Just doit rester le centre de gravité de ce projet affirme Alain Rousset, il faudra sûrement que l'on ait aussi une présence à Limoges car, si cela devient un EPCC (établissement public de coopération culturelle) il faudra de d'accueil, de la formation tout au long de l'année, des expositions et que ce soit également un lieu de collecte et de conservation. Et ce futur centre pourrait accueillir des dessinateurs poursuivis dans leur pays.» Une structure en binôme complémentaire serait donc la solution idéale. « Il est hors de question que cela nous échappe d'autant plus que l'Etat n'a pas mis un seul centime dans la création du centre international de Saint-Just. »

Et Alain Rousset a déjà une idée de l'endroit où pourrait s'implanter cette Maison, en l'occurrence, dans les locaux de l'Institut en soins infirmiers de Limoges (IFSI) disponibles à la rentrée. Après un premier courrier au Ministère de la Culture, il s'apprête à en envoyer un second avec le maire de Saint-Just-le-Martel et, un autre si besoin cosigné par les prochains maire de Limoges et président de la Communauté Urbaine. Le Président de la Région a rencontré, le 5 février, le maire de Saint-Just-le-Martel et l'équipe qui organise le Salon international de la caricature, du dessin de presse et d'humour. « Ils ont parfaitement conscience que Saint-Just ne se suffit pas admet-il, la Région va donc avancer avec la commune en envoyant un courrier bien charpenté au Ministre de la Culture et nous allons engager la réflexion sur ce que doit être ce lieu. »

32 millions pour la 2x2 voies Limoges-Poitiers

Pour la future 2x2 voies Limoges Poitiers, 32 millions d'euros ont été débloqués, le mois dernier, par la Région, le Département et la Communauté Urbaine Limoges Métropole sur les 92 nécessaires au lancement des travaux de cette déviation de 6,5 km située au nord ouest de Limoges, prémices du projet d'autoroute concédée A 147 appelé de ses voeux par Pierre Massy, président de la CCI de la Haute-Vienne. La mise à 2x2 voies est inscrite au Contrat de Plan Etat Région (2015-2020) mais le financement reste à trouver pour les 90 km manquants entre Nieul et Poitiers. « Il n'y a pas d'argent lâche-t-il, la Région a abattu ses cartes avec le Département et l'Agglo pour démarrer ces travaux. L'Etat a fait l'enquête d'utilité publique, il faut maintenant que la préfète prenne la déclaration. »

41 millions pour la ligne Limoges Brive

Concernant les travaux de réfection de lignes ferroviaires régionales, le sujet est également prégnant entre la Région et SNCF Réseau. Plusieurs petites lignes dont celle de Limoges Brive par Saint-Yrieix-la-Perche sont actuellement fermées. Alain Rousset a insisté sur l'effort financier consenti par la Région. « Nous avons décidé de mettre 41 millions pour financer les travaux urgents, il n'y a que la Région qui finance mais où est l'Etat ? Je rappelle que la Région a la compétence pour faire rouler les trains mais aucune sur les infrastructures. » Il n'a pas manqué de signaler que sa collectivité a financé l'actuel Contrat de Plan à hauteur de 86%. Autre sujet de qui préoccupe l'élu, la présence présumée du loup sur notre territoire. « Nous avons la preuve de la présence du loup en Limousin grâce au réseau de détection que nous avons installé constate-t-il, des cheptels de moutons ont été visés en Corrèze et dans le Cantal. Nous avons proposé d'importer un dispositif du Wyoming pour effaroucher les loups. Ils sont attrapés de manière non létale pour les effaroucher et s'ils reviennent on les tire. » Une solution qui devrait encore alimenter le débat entre pro et anti-loups.

Corinne Merigaud
Par Corinne Merigaud

Crédit Photo : Corinne Mérigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
2088
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !