Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : Pour fêter le retour en salle, le Cinéma de Contis propose ce 19 mai une journée spéciale avec une programmation pour petits et grands au tarif unique de 5 € la séance: Petit vampire (J. Sfar), Adieu les Cons (A. Dupontel), et Drunk (T. Vinterberg)+ d'info

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/21 | Prochain voyage de L'Hermione au printemps 2022

    Lire

    L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce 17 mai l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg). L’événement coïncidera avec la présidence française de l’Union Européenne et permettra à L’Hermione de faire escale dans plusieurs ports français. En attendant, la frégate quittera Rochefort le 25 mai à 16h pour un entretien au port de La Pallice.

  • 18/05/21 | La Ferme de la Biratelle et son parcours de storytelling

    Lire

    Depuis 4 générations, La Ferme de Biratelle en Corrèze élève des bovins de race limousine. Depuis 2006, elle propose de nombreux projets, comme la création d’un sentier de découverte ou des balades à dos d’âne, afin de faire découvrir le monde agricole au grand public. Elle souhaite désormais proposer un parcours de « storytelling » qui met le visiteur au coeur d’une histoire. Situé en forêt, il sera bien intégré dans son milieu et les installations impacteront au minimum l'environnement grâce à son écoconception entre le choix de structures bois ou l'usage de l'énergie solaire.

  • 17/05/21 | Grand Poitiers consulte sur le climat

    Lire

    Dans le cadre de son programme d’amélioration de la politique climat-air-énergie, Grand Poitiers invite les habitants à s’exprimer en proposant des idées autour de la coordination du développement des énergies renouvelables, l’exploitation des données pour économiser l’énergie ou encore le développement du tourisme local. La consultation est ouverte jusqu’au 31 mai 2021 sur le site internet de Grand Poitiers.

  • 17/05/21 | En Vienne, les Bières de Montmorillon grandissent

    Lire

    Monsieur Guillon fabrique depuis 2016 des bières et limonades artisanales bio, Les Bières de Montmorillon. Afin de poursuivre son développement croissant, la société va s’agrandir par la création d’un bar dans le centre de Montmorillon mais aussi la création d’une ligne d’embouteillage, d’enfutage et des équipements de brassage. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'allouer une subvention de 252 172 euros à l entreprise pour la realisation de son projet.

  • 17/05/21 | Le Printemps se fête à la Ferme en Lot-et-Garonne

    Lire

    Tous les week-ends du 29 mai au 19 juin, le Lot-et-Garonne sera dédié à l’agriculture et à la ruralité. Durant ces 3 week-ends, les fermes vont ouvrir leurs portes au public avec des visites, des dégustations, des repas mais aussi des animations. Au total, 87 fermes vous attendent ! Ce Printemps se clôturera le 19 juin avec la Journée de l’élevage à Gavaudun. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de Chambre d'Agriculture 47.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | "Travailler encore plus sur le monde d'après ", une nécessité pour Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine

15/01/2021 | Le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a présenté ses voeux à la presse pour 2021

Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine a présenté ses voeux à la presse mardi 13 janvier

Ce mercredi 13 janvier à Bordeaux, le président de la région Nouvelle-Aquitaine a présenté ses vœux à la presse pour 2021. Les derniers de cette mandature. Cela dit Alain Rousset reconnaît, sans non plus trop en dire, vouloir être à nouveau présent en janvier 2022 pour ce même rendez-vous traditionnel... Et c'est bien dans une perspective de long terme qu'il a placé son intervention soulignant, au regard d'un contexte de crise sanitaire et économique inédit, la nécessité de « penser plus loin, plus juste et plus efficace ».

Si « évidemment » son premier vœu est « celui de la sortie de la crise sanitaire », Alain Rousset l'affirme, celle-ci doit amener à « travailler encore plus sur le monde d'après », à « penser plus loin, plus juste et plus efficace ».

"Penser plus loin, plus juste, plus efficace"
Plus loin, dans le domaine de l'emploi notamment, en se « préoccupant des conséquences des plans de licenciement en cours ou à venir » et en travaillant « à la nécessaire relocalisation d'activités dont la perte coûte à notre souveraineté ». Et le président de Région de citer l'électronique ou encore la santé, souhaitant faire de la Nouvelle-Aquitaine, autour de l'université de Limoges, « la région la plus en pointe » sur le concept « One Health », une seule médecine faisant les ponts entre santé végétale, animale et humaine. Santé aussi avec le souhait de donner à la Région la capacité industrielle de « bio-sourcer les bases des médicaments », citant en exemple prometteur, l'entreprise DRT dans les Landes. Penser plus loin, c'est aussi pour lui, réussir le pari de « diversifier les activités de nos entreprises ».

A travers le souhait d'un monde de demain « plus juste », c'est la vision d'« une société apaisée » qu'Alain Rousset exprime, avec « une meilleure répartition des richesses », « un ascenseur social à revoir au niveau de l'éducation » sans oublier de se préoccuper  des territoires, des personnes âgées et du grand âge. « Cette crise doit amplifier notre souci du soin, amplifier la politique dite du care ». Et ce au sens le plus large, en prenant aussi attention au personnel de santé lui-même. « Il faut avoir une réflexion sur les statuts de ces personnels et notamment des auxiliaires en santé », affirme-t-il.

Quant à l'efficacité de l'action publique, elle doit se lire dans « la régularité de nos trains, l'action économique, l'administration »... Et le décentralisateur et « ami des entreprises » qu'il est, n'hésite pas à l'affirmer, en matière d'efficacité « le modèle d'accompagnement économique des régions est un modèle vertueux, car on cible les entreprises qui innovent, se développent, et intègrent la transition énergétique. » Une affirmation face à son l'inquiétude de voir l'Etat s'inscrire dans des opérations de simple « sous-poudrage » de l'aide européenne obtenue dans le cadre de la relance. La répartition de cette aide, « c'est un travail qui doit être mené en région », estime celui qui la préside, « dans une relation qui doit être plus serrée entre les services déconcentrés et les services décentralisés. Si tout part de Paris via des appels à projet, on ne pourra pas être sur du long terme, or la réindustrialisation et la transition écologique se jouent sur du moyen et long terme. »

Bientôt un Naval Campus
Sur la crise sanitaire proprement dite, le Président Rousset considère que « le bout du tunnel, c'est le vaccin. Il faut en convaincre nos concitoyens », appuie-t-il avant de préciser que la Région s'est d'ores et déjà portée volontaire auprès de la Préfecture et de l'ARS pour mettre à disposition des locaux dans le cadre de la campagne vaccinale. L'occasion aussi pour lui d'appeler à « passer de réunions d'information à des réunions de construction de stratégie afin de mobiliser toutes les forces sur tous nos territoires ».

Sur l'aspect économique de la crise, le Président de la Région veut retenir « un paradoxe », entre « à la fois les inquiétudes des salariés et des chefs d'entreprise et, en même temps, le fait qu'il n'y ait jamais eu autant de projets d'investissement et de développement ». Et de poursuivre, « il faudra un plan massif de formation sur les territoires avec une particulière attention aux embauches nouvelles ou de transition qui pourront être faites ». Objectif : une meilleure cohésion entre l'offre et le besoin en formation, mais avec toujours à l'esprit « que des secteurs comme le numérique ou la fibre optique peinent toujours à recruter... », souligne-t-il.

Dans le sens de formations et emplois nouveaux, Alain Roussset annonce qu'après Aérocampus à Latresne et le Ferrocampus en cours de démarrage à Saintes, « nous aurons un nautic-campus, ou navalcampus entre Saintes et Bordeaux ». « La Nouvelle-Aquitaine est la première région française de l'industrie nautique, justifie-t-il. Et tout comme nous avons eu une action de dédiésélisation des bus et des TER nous aurons une action similaire sur les bateaux. La transition se fait secteur par secteur et territoire par territoire. »

2600 projets soutenus pas la Région
Du côté de la dynamique des investissements et projets économiques sur la Région, il souligne notamment l'investissement de 100M€ de la scierie Farges à Egletons ou encore le projet d'implantation de Flying Whales à Laruscade « qui est porteur d'une vraie transformation de l'aéronautique ». Sur l'économie, il y a aussi ces deux chiffres qu'il aime à rappeler : « les 2600 projets soutenus chaque année par la Région » ou la présence en 2019 en Nouvelle-Aquitaine de « 36% de l'emploi industriel du pays quand la région pèse moins de 10% de la population française. »

Quant aux entreprises en difficultés, il assure que la région sera à leur côté, tout comme elle gardera sa posture «  à l'écoute des territoires », à l'image de l'actuelle attention portée à la situation des éleveurs de canards et volailles dans les Landes face à l'influenza aviaire. Une agriculture régionale qu'il salue mettant en exergue la signature en fin d'année 2020, d'une convention « Néo Terra » avec la Coopération régionale, qui représente 73% de agriculteurs. « C'est un élément très positif, nous gagnerons la transition agroécologique par la confiance et par l'accompagnement », s'est-il ainsi à nouveau satisfait.

Enfin, à l'occasion de ces vœux, il a annoncé vouloir proposer «  dans la semaine » à la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot, « une réouverture progressive et expérimentale » des cinémas, théâtres et musées, à l'aide notamment « de jauge moindre, de conditions à l'entrée et à la sortie, et des positionnements définis,... ». Pour le Président ce serait ainsi, espère-t-il, « une voie de sortie de cette fermeture administrative ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4020
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !