aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitane

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Alain Rousset tacle « les marchands d’illusion »

04/12/2015 | Le candidat socialiste à la présidence de la grande région a tenu l’une de ses dernières réunions publiques à Pau, avant le premier tour

Alain Rousset, jeudi à Pau, aux côtés de Henri Emmanuelli

« Nous avons à nous battre à la fois contre les marchands de haine et contre les marchands d’illusion » a affirmé jeudi Alain Rousset à Pau, lors de l’une des dernières réunions publiques organisées avant le premier tour des élections régionales. La campagne devant s’achever ce vendredi en Limousin, à Saint –Yrieix-La-Perche. Si le FN et le « business plan » proposé par Virginie Calmels ont reçu leur part de boulets rouges, l’accent aussi été mis par le candidat socialiste sur la volonté de voir la future région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes continuer à avancer et à innover dans bien des domaines. Tout en renforçant la notion de proximité avec ses habitants.

Personne n’en disconvient, le combat de 2015 n’est pas aisé à mener. Habitué à mettre les points sur les « i », l’anti-langue de bois qu’est Henri Emmanuelli , quasiment un enfant du pays puisqu'il est né aux Eaux Bonnes, l’a rappelé devant plus de 400 militants et sympathisants réunis au Palais Beaumont. Voir cinq listes de gauche s’aligner au premier tour « ça n’a aucun sens », assène-t-il.

« Il n’est pas trop tard pour se rassembler à gauche »

Assis dans le fauteuil roulant que lui impose une neuropathie, mais maniant toujours avec aisance son humour caustique, le président du Conseil départemental des Landes, a fait sourire la salle en égratignant son vieux compère Mélenchon pour lequel « Hollande, un jour c’est Gandhi et le lendemain Pinochet ». Mais, dans un scrutin où le fait d’arriver en tête au premier tour joue un rôle important,  il « regrette profondément cette division ». Tout en estimant « qu’il n’est pas trop tard pour aller voter dimanche pour le rassemblement ».

Car, argumente-t-il, face à des électeurs « en désarroi » tentés par le vote frontiste, et à une candidate de droite qui « n’a pas toutes les qualités qu’elle s’octroie » (« Ce n’est pas parce qu’on a dirigé des talk-shows qu’on va être capable de faire venir les laminoirs des Asturies sur le port de Bayonne »), la Région telle que la propose Alain Rousset nourrit « de vrais projets.».

 « L’une des régions les moins endettées de France »

Les Pyrénées-Atlantiques constituaient l'une des ultimes étapes du candidat socialiste avant le premier tour

Jeudi, cette ambition a été soulignée par plusieurs intervenants. L’Oloronnais Bernard Uthurry d’abord, pour rappeler par exemple que 26 nouveaux centres de formation des apprentis ont été financés depuis 1998 par le Conseil régional d’Aquitaine. Sandrine Derville, la conseillère municipale d’Anglet ensuite, « fière d’être dans l’une des rares régions qui a maintenu ses emplois industriels » et qui est « l’une des moins endettées de France ».

La Bordelaise Françoise Jeanson encore, ancienne présidente de Médecins du Monde, qui évoque le plan santé envisagé par la liste de gauche. Que ce soit au travers de maisons multi-services destinées à pallier à la désertification médicale des campagnes, ou encore par l’attention apportée à la santé des jeunes, mais aussi des chômeurs. Un dernier point sur lequel la grande région innoverait en France. « Car ceux qui l’ont vécu savent que le chômage rend malade et combien la maladie empêche le retour au travail ».

« Les politiques menées par Alain Rousset ont pour vocation de ne laisser personne au bord du chemin » a renchéri la sénatrice PS Frédérique Espagnac après avoir dénoncé « la chape de plomb » que le « F Haine » ferait peser sur la culture et la vie associative. Sans négliger au passage le programme de Virginie Calmels, propre à générer « toujours plus d’inégalités ».

« Les défis qui nous attendent »

Jeudi, les oreilles de la candidate de droite, ont dû continuer à siffler lorsque chef de file socialiste est à son tour monté aux créneaux. Pour dénoncer la stratégie de Virginie Calmels qui envisage d’augmenter les dépenses d’investissement et diminuer celles de fonctionnement. « C’est oublier que cela revient à supprimer 50 CFA. Et les trains à 1 € ? Et les repas de cantine à 2 € qui risquent de voir leur prix doubler ? »  énumère-t-il, entre autres dossiers, tels l’aide aux devoirs ou la gratuité de la rentrée scolaire.

Critique envers un projet de budget qui amènerait la droite à connaître « un déficit de 1 milliard d’euros » et à réduire à terme de 500 postes les effectifs de la Région, Alain Rousset poursuit sa charge, sabre au clair en décortiquant le programme de sa concurrente : « Rien sur la recherche, sur l’université, sur les filières d’avenir, quasiment rien sur l’aéronautique… Voilà une présidente de région qui, fondamentalement, n’aime pas la région ». Ambiance.

De là à évoquer les «défis » auxquels la grande région devra s’atteler, il n’y a qu’un pas. La jeunesse par exemple,  avec les aides apportées au logement, à la mobilité, mais aussi la mise en place d’un service public de l’emploi qui viendra compenser le jeu que « Pôle Emploi n’a pas joué ».

La mobilité encore avec la cohérence des lignes TER, la réhabilitation des lignes existantes et la LGV « pour laquelle il faudra trouver un autre financement : grand emprunt, écotaxe… ». Un dossier qui, au passage, l’amène à marteler avec force son soutien à la réouverture de la ligne Pau-Oloron-Canfranc, capable d’attirer aussi bien des touristes que du fret.

« Il faut aimer cette région »

L’aide apportée au tourisme et aux filières d’excellence, qu’elles soient industrielles, agricoles ou agro-alimentaires, est de même réaffirmée. Ce qui passe notamment par le développement du numérique, la recherche menée sur les matériaux du futur, le stockage des énergies, le potentiel qu’offre l’océan, ou encore l’aéronautique, avec la conception de l’avion électrique à Pau. La liste est longue. « L’Aquitaine est devenue une terre d’innovation. Il faut l‘aimer, la développer, la protéger, y avoir de l’envie ».

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
2566
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !