Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

  • 27/10/21 | Jean Prou nommé président du Parc Marin de l'estuaire et des pertuis

    Lire

    Mi-octobre, le conseil de gestion du Parc Marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des pertuis charentais a élu Jean Prou à sa tête. Ancien directeur du centre Ifremer de La Tremblade (17), Jean Prou y siégeait jusqu'alors en qualité de personnalité qualifiée sur les sujets conchylicoles. Il a fait part de sa volonté de "reconstruire un lien solide et efficient entre les équipes du Parc, de l’OFB (Office français de la biodiversité, ndlr) et le nouveau conseil", notamment en vue de "rendre opérationnel le plan de gestion"

  • 27/10/21 | Un jeu de sensibilisation aux cyber-attaques

    Lire

    La société Game Partners à Niort, spécialiste du game design, est en train de développer un jeu de sensibilisation aux cyber-attaques. Ce jeu va permettre aussi d'éduquer les utilisateurs face aux risques de cyber-attaques. L'expérimentation de ce jeu sera effectuée en entreprises mais également dans l'enseignement supérieur de Nouvelle-Aquitaine, dont l'IRIAF à Niort et Excelia à La Rochelle.

  • 27/10/21 | L'excellence néo-aquitaine au Carrousel du Louvre

    Lire

    A l'occasion de la 26ème édition du Salon International du Patrimoine Culturel qui se tiendra du 28 au 31 octobre au Carrousel du Louvre, 12 entreprises néo-aquitaines des métiers d'art représenteront la région Nouvelle-Aquitaine sur la thématique « Patrimoine et Territoires ». Issue d'un partenariat entre la Région, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, la présence de ces artisans mettra en avant le savoir-faire, l'innovation et l'expertise de Nouvelle-Aquitaine.

  • 26/10/21 | Le festival de Ménigoute rempile du 26 octobre au 1er novembre

    Lire

    Annulé l'an dernier à la dernière minute, le festival du documentaire animalier à Ménigoute, dans les Deux-Sèvres, revient pour sa 37e édition. Une quarantaine de films du monde entier sont à découvrir, dont un certain nombre prévus l'an dernier. La plupart sont suivis d'une rencontre avec le réalisateur. Des débats sont prévus par ailleurs avec des naturalistes. Plusieurs animations nature sont également au programme, comme une sortie découverte à la réserve de Moeze Oléron (17).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Alain Rousset pose le cap d'une "région éco-responsable"

17/09/2021 | Alain Rousset et Bixente Etchecaharreta, conseiller délégué à la communication - porte-parole, vendredi 17 septembre lors de la conférence de presse de rentrée

Alain Rousset et Bixente Etchecaharreta, conseiller délégué à la communication - porte-parole, vendredi 17 septembre lors de la conférence de presse de rentrée

« Faire de la Région Nouvelle-Aquitaine, la première région éco-responsable du pays ». Voilà le grand cap défini par Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, sur la mandature qui démarre. Un projet décliné à l'occasion de sa première rentrée médiatique depuis son élection en juin dernier. Un projet dont le totem reste l'innovation, si chère au président de la Région. Une innovation déclinée tant sur la question de l'économie et de l'emploi que sur l'appréhension du changement climatique, à travers notamment, l'annonce d'un acte 2 à la feuille de route Néo Terra dédiée à la transition écologique et énergétique.

Toujours marqué par « la très faible participation aux élections » de juin dernier, le « nouveau » président de la Région l'assure : « Il faut que l'on donne de l'espoir, de l'espérance ; qu'on trace une voie et qu'on porte une visibilité et une longueur dans l'action publique. Rien ne serait pire que ne pas tenir sa parole ». Sans remettre en cause, les inquiétudes liées à une crise sanitaire toujours présente, et répétant son souci d'humilité promis au lendemain de sa victoire, c'est bien « un cap, une vision » qu'Alain Rousset évoque à travers le projet qu'il pose pour cette nouvelle mandature : « faire de la Nouvelle-Aquitaine la première région éco-responsable de France ».

« Retrouver une souveraineté industrielle sur d'autres bases que les énergies fossiles »
Une ambition qu'il pose dans un contexte de crise dont il souligne le paradoxe. « Il n'y a jamais eu autant de projets d'innovation et d'investissement ». Et d'ajouter, « l'économie régionale a mieux résisté à la crise que le reste de la France du point de vue de l'emploi et du taux de chômage ». Mais sans naïveté il pointe aussi les risques en présence tels que l'approvisionnement des matériaux, « y compris pour le bois », à propos duquel une réunion est prévue avec les responsables de la filière forestière et bois, ou encore « l'ultra dépendance de la France et de l'Europe à l'égard de la Chine ».

Il cite ici par exemple les principes actifs des médicaments ou les composants électroniques, tous deux fournis à plus de 90% par Pékin. Dans un souci de souveraineté industrielle, et donc de durabilité, (sans oublier le coût carbone des transports), « il faut qu'on sache reconquérir ces compétences technologiques », martèle-t-il, alliant à cette reconquête un indispensable « saut technologique ». Comprendre ici l'ambition de « retrouver une souveraineté industrielle sur d'autres bases que les énergies fossiles ».

Pour y contribuer, plusieurs outils sont à portée de main de la Région. Alain Rousset cite le lancement d'appels à intérêts, la création de démonstrateurs, la mise en place d'un groupe de travail sur le biosourcing des principes actifs des médicaments... Des idées qui nécessitent des moyens. Il annonce donc d'ores et déjà la proposition d'un vote de budget supplémentaire de 140 M€. « Le plus important budget supplémentaire que la Région aura eu à connaître », précise-t-il.

Néo Terra acte 2
Autre annonce directement liée au projet de « première Région éco-responsable » : l'engagement d'un Néo Terra 2 encore et toujours appuyé sur le groupe de scientifiques piloté par Hervé Le Treut fidèle à la collectivité depuis de nombreuses années. Ce NéoTerra 2, viendra rappeler l'ambition et les objectifs de transition énergétique à 2030, révisera chacun des chapitres de la feuille de route, et posera désormais en premier défi, « une dimension qu'on avait un peu occultée, admet Alain Rousset, la nécessité de s'adapter à ce réchauffement climatique », au-delà de la résistance contre le réchauffement climatique en lui-même. Citant îlots de chaleur en ville, allongement des périodes de sécheresse et de canicule, évapotranspiration « colossale » des plantes, « comment se préparer à des périodes « saharienne » ? Que se passe-t-il pour les hommes, les animaux, les plantes quand il fait plus de 40° C ? », interroge-t-il.

Avec des outils technologiques, avec de la sobriété, c'est une démarche globale qui est ici envisagée, pointe Alain Rousset. Objectif : « restaurer le vivant » et à mettre la santé globale (animaux, plantes, humains) au cœur des dispositifs portés par Néo Terra 2. Le tout « avec les compétences, et les moyens que la Région peut mettre en œuvre », dans leurs différentes formes. Et, pour illustration, le président de confier l'idée de mettre en place « une forme de bonus/malus à l'égard des entreprises qui s'engagent dans la RSE ». Mais, plus globalement, pensant aussi aux agriculteurs, « il ne s'agit pas de tracer un chemin sans accompagner » précise-t-il ; rageant au passage sur les trop longs délais d'homologation de l'ANSES, empêchant du même coup la mise sur le marché de produits alternatifs aux produits phytosanitaires.

Alain Rousset promet d'ailleurs sur le sujet de la santé, qui n'est pas directement de la compétence régionale, d'être « intrusif et volontaire » tout en soutenant les forces déjà présentes sur le territoire régional, à l'image, cite-t-il de la faculté de médecine de Limoges, en avance sur ce thème de santé globale « One health ».

RER métropolitain
Volontaire, la Région promet de l'être aussi en matière de transports et de l'enjeu de décarbonation qui l'accompagne. En lien avec le Schéma des mobilités récemment présenté par Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole, « nous travaillons d'arrache-pied avec Bordeaux Métropole pour développer le RER métropolitain », assure le présidnt Rousset et d'illustrer le propos avec la mise en service à partir de 2022 de 26 trains par jour sur une liaison directe Libourne-Arcachon. Suivra une ligne Cenon-Pessac permettant la liaison avec l'Université en 14 minutes. Au-delà de la volonté, « il y a note-t-il un effort considérable à faire avec la Métropole, en termes de communication autour du train ».

Parmi les autres chantiers évoqués, la dédiésélisation des bus régionaux qui se poursuit, les opérations Optim'TER visant l'augmentation des cadences des trains sur des territoires ciblés, le Ferrocampus à Saintes, qui veut allier formation, innovation et entreprises autour de la question ferroviaire, sur un modèle proche de celui d'Aérocampus, ou encore la LGV « que Jean Castex a remis dans le calendrier ». Mais pour laquelle Alain Rousset a exprimé « son souhait que la nouvelle ligne vers Dax, se fasse en même temps que Bordeaux Toulouse ». Pour l'heure sans réel écho du côté gouvernemental. Mais sur le dossier, « il faut remonter au filet régulièrement », glisse le Président.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
4088
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !