Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

14/06/19 : Dans son édition du 12/06 consacré à l’attractivité des villes, Le Point classe La Rochelle première des villes de 80 à 250 000 habitants. 1re sur la création d’emplois, elle se place 5e sur la masse salariale et 4e sur l’implantation d’entreprises.

14/06/19 : Invité de l'émission "Vendredi Politique" sur France Bleu Gironde, Alain Anziani, maire de Mérignac, a annoncé qu'il se représentait lors des prochaines municipales.

14/06/19 : La secrétaire d’État chargée de l'égalité entre hommes et femmes Marlène Schiappa qui devait participer à une table ronde organisée à la CCI de Bayonne dans le cadre d'une journée "Forum Solutions égalité.e.s" a annulé sa participation.

14/06/19 : Le temps d’une matinée, LPO Aquitaine invite petits et grands à découvrir les abeilles sauvages et les papillons si primordiaux dans notre écosystème. Dimanche 16 juin à 10h - Domaine de Certes et Graveyron à Audenge. Inscription: lucie.fuentes@lpo.fr

14/06/19 : Samedi 15 juin, de 18h à minuit, place St Michel, le Réseau Education Sans frontières propose son rendez vous annuel : la fête de la solidarité. Parrainages républicains, restauration avec des plats du monde et bal folk gratuit!+ d'info

13/06/19 : Charente : La 12e édition du Film Francophone d'Angoulême se déroulera du mardi 20 au dimanche 25 août. Cette année, le festival rendra hommage au cinéma luxembourgeois. Au programme : Un focus sur le réalisateur franco-marocain Nabil Ayouch.

12/06/19 : L'échangeur 4 (Bdx-Labarde) de la Rocade A630 sera fermé dans le sens in le 14 juin à partir de 21h jusqu'au 15 juin 10h, puis dans le sens ex à partir de 22h jusqu'au 17 juin 6h. Entre ces dates la circulation sera réduite sur une seule voie.

06/06/19 : En Lot-et-Garonne, les 2,7 M€ de crédits d’Etat nécessaires pour engager les acquisitions foncières et les premiers travaux de la section Monbalen-La Croix blanche de la RN21 n’ont pas été accordés au préfet de région.

06/06/19 : Le 23 juin, la Traversée de Bordeaux à la Nage revient! Organisée par la section natation du club omnisports des Girondins de Bordeaux, la course a une visée sportive et écologique. Inscriptions ouvertes jusqu'au 21 juin.

02/06/19 : Du 24 au 26 septembre, le Parc des Expos de Bordeaux accueille pour sa 1ère édition, ALINA, le salon professionnel de l’industrie agroalimentaire en NA et ses exposants, fabricants et distributeurs de produits pour l’industrie agroalimentaire.

Arte Flamenco 2019 - du 2 au 6 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/06/19 | Sidérurgie: Celsa renforce sa présence dans le Sud-Ouest

    Lire

    Suite à l'annonce de Celsa Group ce lundi de la construction d'un train de laminage sur son site français implanté à Boucau (64) et Tarnos (40), Xavier Fortinon, président du Conseil départemental des Landes, s'est félicité de l'aboutissement du projet. "Cet investissement de 60M€, créateur immédiatement d’environ 140 emplois directs, permettra de valoriser le produit extrait des aciéries de CELSA. Il consolide pour les décennies à venir l’activité des Aciéries de l’Atlantique et renforce le tissus industriel landais et aquitain.»

  • 17/06/19 | Journées portes ouvertes de l'AFPA : pour un nouvel avenir professionnel

    Lire

    Le 20 juin de 9h à 12h, les centres AFPA (Agence Nationale pour la Formation professionnelle des Adultes) de Bègles, Pessac et Bordeaux Caudéran organisent leur deuxième journée portes ouvertes. Jeunes, séniors, demandeurs d'emploi en réorientation... Entretiens avec des conseillers et formateurs, information sur l'alternance, bilan de compétences et préparation à la retraite seront au programme. En 2018, 68% des stagiaires formés à l'AFPA ont retrouvé un emploi les six mois suivants leur formation.

  • 17/06/19 | Double exposition photos à l'Abbaye de la Sauve-Majeure et Cour Mably

    Lire

    Le Centre des monuments Nationaux et la ville de Bordeaux dévoilent une double exposition des photographies d'Alexandre Chamelat spécialement commandée pour la saison culturelle "Liberté ! Bordeaux 2019 - du siècle des lumières à l'esprit océan". Fruit d'un voyage ou d'une rencontre, en relation avec l'humain, la terre et le territoire ; les œuvres du photographe seront visibles sur les deux sites du 20 juin au 20 août.

  • 17/06/19 | Haute-Vienne : "Je lis, j'élis", dévoile son lauréat

    Lire

    La proclamation des résultats du prix départemental de littérature "Je lis j'élis" a lieu le mardi 18 juin prochain à Limoges. L'hémicycle du Conseil départemental de Haute-Vienne reçoit, à partir de 14h30, 180 enfants et trois auteures d'albums jeunesse - Najoua Darwiche, Céline Claire, Chiara Mezzalama - ayant participé à la compétition. Au total 6410 élèves haut-viennois ont participé à l'élection de leur album jeunesse préféré.

  • 17/06/19 | Participez au Marathon des JO de Paris !

    Lire

    Les Jeux de Paris 2024 seront les premiers Jeux de l’histoire ouverts à la population. Certaines épreuves, à l’image du mythique Marathon des Jeux, seront en effet ouvertes au grand public! Le même jour que la course officielle, et sur un parcours identique à celui des plus grands champions. 12 courses de 2 024 m chacune sont organisées le dimanche 23 juin dans 12 villes de France pour désigner les premiers qualifiés grand public du Marathon des JO 2024, et Bordeaux accueillera l’une de ces courses! Rdv de 11h à 13h au Parc Floral de Bordeaux, avenue de Pernon.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Antoine Audi, maire de Périgueux souhaite une ville "vivante et apaisée"

13/01/2019 | Rituel du passage à la nouvelle année, Antoine Audi, le maire de Périgueux s'est plié samedi soir à l'exercice des voeux à la population au Théâtre.

Antoine Audi, au centre entouré du conseil municipal de Périgueux

Revenir sur les temps forts de 2018, pour mieux amorcer les projets de 2019, c'est le modèle selon lequel, Antoine Audi, maire de Périgueux a construit son discours lors des voeux à la population. Il est revenu sur quatre temps forts, la visite d'Emmanuel Macron en Dordogne, le mouvement des gilets jaunes, les fêtes de fin d'année réussies et le projet Montaigne en stand by. Pour 2019, avec son équipe, il entend poursuivre les projets en cours avec la volonté de mieux les expliquer et de favoriser la concertation pour faire de Périgueux, une ville vivante dans un climat apaisé.

Lors de la traditionnelle cérémonie des voeux à la population, Antoine Audi, le maire de Périgueux, devant une salle du Théâtre pas pleine, a choisi de revenir sur quatre temps forts de l'année dernière. Il est revenu sur la visite du Président de la République qui a dévoilé le visage de la nouvelle Marianne, la mobilisation des Gilets jaunes, des fêtes de fin d'année très réussies qui ont séduit toutes les générations, et le projet Montaigne, actuellement bloqué. Il a justifié dans ses propos l'arrêt du projet Montaigne, éligible au programme Action coeur de ville, par la mauvaise conjoncture économique. "Je souhaite à notre ville de mener à bien ce projet car il est vital pour son avenir commercial et son attractivité. Son élaboration en est complexe car elle est liée à l’évolution du contexte économique. Qu’en est-il du Quartier Montaigne depuis que la date de la cession de la dalle Montaigne a été différée ? Le promoteur, la ville et les différents acteurs concernés prennent le temps nécessaire pour assembler tous les ingrédients de son succès. La bonne nouvelle est que le projet Montaigne est désormais éligible au programme Action Cœur de Ville, ce qui lui donne une nouvelle dynamique. Cela signifie concrètement qu’il est susceptible de bénéficier d’un soutien financier de la Caisse des dépôts, et que l'Etat, la Banque des territoires, le Conseil départemental, le Grand Périgueux et bien évidemment la Ville ont acté la pertinence du projet." Plusieurs élus de l'opposition dénoncent l'impuissance du maire dans ce dossier. 

Plus d'écoute et de proximité

 Dans son propos, le maire de Périgueux a longuement évoqué les projets en cours. "En 2019, nous verrons la consécration des changements suivants : La Place Magne refaite en mars, l’Ecole Maurice Albe livrée en septembre, La rue des Mobiles enfin refaite et surveillée, le boulevard de Vésone et le parvis de la Clinique Francheville en liaison avec son extension spectaculaire, et la rénovation totale de la médiathèque Pierre Fanlac pour 2,7 M€ livrée en septembre. En liaison avec le Grand Périgueux et toujours en 2019, il faut aussi citer la livraison de la nouvelle crèche à Clos-Chassaing, le BHNS Wilson Bugeaud Francheville Fénelon. C’est le retour de la fluidité attendue." Invité à prendre la parole, le premier adjoint Laurent Mossion, est revenu sur la baisse de 30 % des dotations de l'Etat, sur les transferts accélérés des compétences aux intercommunalités et malgré cela a t-il précisé "la ville est sortie de la zone rouge et la dette a été ramenée de 40 Millions d'euros à 34 millions d'euros. Périgueux aménage, construit, veut développer : Cette vague de travaux a tendance à exaspérer une bonne partie de la population depuis plus d'un an. Dans son intervention. Antoine Audi a exprimé ses voeux de faire de Périgueux, une ville vivante et apaisée. " Une ville vivante, c’est un lieu où l’on a plaisir à se retrouver pour partager des moments de fête, d’union ou de communion autour de nos évènements culturels ou sportifs. C’est une ville attractive qui renvoie une image de dynamisme, de modernité tout en célébrant son héritage patrimonial." Une ville apaisée  : "je la perçois dans cette façon qui est la nôtre de conjuguer urbanité et proximité. C’est un de nos marqueurs, le fil conducteur des actions que nous menons. Face à une société émiettée et individualiste, enferrée dans un monde globalisé et disruptif, on voit monter un puissant besoin d’ancrage, de repères, une aspiration à plus de liens, plus d’écoute et plus de proximité, en s'appuyant sur les associations, l'action collective et la concertation".

Pour le maire de Périgueux cela devrait se traduire dans les tous prochains jours, par l'organisation du débat national souhaité par le Président de la République. "Il y a quelques semaines, nous avons ouvert un cahier de doléances en mairie qui reçoit pas mal de contributions. J'ai reçu des délégations de Gilets jaunes dans mon bureau. C'est notre devoir de maire, de s'emparer du débat national, que l'on soit pour ou contre le gouvernement. Il faut retrouver la voie du dialogue avec nos concitoyens et stopper ce climat de violences contre des élus de la République, contre des forces de l'ordre, les médias. J'espère seulement que nous allons avoir quelques directives précises pour organiser au mieux ce débat dans les prochains jours."  

 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2791
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !