18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Aquitaine: l'acte de foi des coopératives agricoles

31/10/2007 |

Coopérative agricole et Grenelle de l'Environnement

Le mouvement coopératif aquitain dont les deux piliers sont Euralis et Maïsadour entend ne pas être handicapé par les futures contraintes du "Grenelle de l'Environnement" et par les détracteurs des biocarburants. C'est ce qui ressort des assises de Beychac-et-Caillau, en Gironde.

La coopération agricole, c'est tout un monde, et toute une organisation. De grands principes aussi, tels que prise en compte de l'humain, des territoires, de l'environnement, qui faisaient dire à Michel Prugue, président de Maïsadour,à Beychac-et-Caillau, où se tenait l'assemblée générale de la FRCAA, "je ne peux accepter qu'on nous assimile à des multinationales". Sur le plan organisationnel, on notera que la Fédération Aquitaine, présidée par le périgordin Jean-Pierre Raynault, a décidé de séparer, comme les textes le lui imposent, l'activité syndicale et la branche révision comptable. A remarquer aussi les efforts en matière d'information et de communication avec le lancement d'une lettre d'information, et un débat mis en scène avec la contribution du CECA (Centre de la Communication Avancée), et de la video (réalisation d'un micro-trottoir). Si le grand vent libéral balaie l'économie, la coopération n'en paraît pas moins un recours dans le sud-ouest, notamment à propos de la mise en valeur des produits d'origine et de qualité. Ainsi dernièrement sont nées Gorria qui regroupe les producteurs de piment d'espelette AOC, Aquitaine Chanvres, L'Union Guyenne (2 caves coopératives), Vallée du Lot (Fruits et Légumes), Alliance Bourg (viticulture) .

 
Attention aux prix!

La FRCAA était dans le fil de l'actualité puisque la table ronde avait pour thème "concilier performance agricole et développement durable". C'est dire que l'ombre du Grenelle de l'Environnement , dont la dénomination même, par sa référence à la crise de 1968, a été jugée "abusive" planait sur les échanges réglés par notre confrère de France Bleu Gironde Alain Pagès. Christian Pees, président d'Euralis a jugé cette mise en commun du Grenelle globalement positive, mais non sans mettre en garde contre les incidences éventuelles d'une réduction aveuglede l'utilisation des pesticides. Cela, pourrait selon lui, conduire à une forte réduction de la production. "Et à une forte hausse des prix" enchérissait Jean-Charles Paris, directeur régional du développement d'Auchan. Au long du débat, on notera d'ailleurs le souci des dirigeants de cette enseigne de ne pas tuer la poule aux oeufs d'or de la production, et leur volonté affirmée de conclure des accords à long terme avec celle-ci. Les dirigeants d'Auchan prennent également leurs distances avec les conclusions de la commission Attali, et manifestent leur opposition à la vente à perte. J-C Paris a par ailleurs indiqué que la grande distribution va clore un mauvais exercice, Leclerc annonçant une baisse de 15% de ses résultats, et Auchan prévoyant un recul de 10%.

 

L'énergie du maïs

Le dossier des biocarburants qui fait l'objet de sévères critiques dans le cadre, ou en marge du Grenelle de l'Environnement, préoccupe les responsables de la coopérationagricole du sud-ouest qui a misé sur la production de bioéthanol à Lacq. Un projet soutenu au départ par le Conseil régional d'Aquitaine. Mais aujourd'hui Alain Rousset, président de la région Aquitaine, affirme son scepticisme à l'égard de cet investissement. Pour Michel Prugue, le contexte des municipales n'est pas étranger à ce changement de cap. Le président de Maïsadour rappelle également que le projet découle d'une réflexioin entamée il y a 20 ans, à l'heure où le marché du maïs était dépressif."Aujourd'hui on nous oppose d'autres technologies, mais il s'agit aussi de respecter l'espace temps". Et de citer l'exemple de la télévision"avant l'écran plat, on a connu l'écran cathodique"! "Aujourd'hui, on nous prête tous les défauts", déplore Michel Prugue, y compris d'affamer la planète". "Or, estime de son côté Christian Pees, tout le monde sait que les biocarburants ne peuvent pas en ce moment être responsablesde la hausse des prix des céréales".L'agriculture aquitaine ne produira pas cependant uniquement de l'énergie avec des matières premières nobles:Bruno Lapeyre (Suez-Elyo) a présenté un projet de création à Lacq d'un unité de production d'électricité à partir de cannes de maïs.

Gilbert Garrouty

Partager sur Facebook
Vu par vous
166
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !