aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Attaque terroriste à Nice, réactions locales

15/07/2016 | A une date particulièrement symbolique, l'horreur a une nouvelle fois frappé notre pays, sur la Promenade des anglais, à Nice. Les personnalités locales et régionales réagissent

Nice

Alors que le feu d'artifice de la fête nationale touchait à sa fin à Nice, un camion a foncé dans la foule sur près de 2 kilomètres de la célèbre Promenade des Anglais. Avant d'être abattu par les forces de police, le terroriste a laissé derrière lui (bilan provisoire) 84 morts, 18 personnes en « urgence absolue », et des centaines de personnes blessées moins gravement ou en état de choc. Un événement qui naturellement, dès ce 15 juillet au matin, fait réagir les personnalités politiques locales.

Réaction d'Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Président de Bordeaux Métropole
"Une nouvelle fois, la barbarie terroriste frappe notre pays. Le soir de notre fête nationale, un acte d’une grande lâcheté et d’une grande cruauté vient frapper la France au cœur. Grâce à la réactivité des forces de l’ordre, d’autres vies ont été sauvées. Mes pensées vont aux familles des victimes, et aux Niçois.
"Depuis des mois, nous savons que la menace est maximale, que la France est une cible, peut-être même la cible prioritaire des terroristes islamistes. La mobilisation de nos services est remarquable et, en ces moments tragiques, il faut saluer le professionnalisme de celles et ceux, civils et militaires, qui luttent au quotidien contre ces menaces dans des conditions difficiles et avec des ressources humaines, matérielles et budgétaires insuffisantes.
L'épouvantable attentat de Nice s’est malheureusement produit selon un mode opératoire décrit et encouragé par les terroristes eux-mêmes depuis plusieurs années. S'il est encore trop tôt pour établir précisément l'enchaînement de tous les faits et des responsabilités ayant conduit à cet attentat de masse, nous devons rappeler, encore et encore, que la vigilance doit être totale, sur l'ensemble du territoire et en toutes circonstances.

Face à cette menace terroriste intense, durable et multiforme, notre dispositif doit être adapté en conséquence. La tragédie de Nice intervient quelques jours après la remise du rapport de la commission parlementaire dirigée par Georges Fenech dont j'ai salué la qualité, et qui reprend des propositions que j’ai formulées depuis plusieurs mois.
Un certain nombre de recommandations, particulièrement celles touchant à la remontée en puissance du renseignement territorial, à la mise en œuvre d’une police pénitentiaire, à l'intégration de la gendarmerie dans la communauté du renseignement ou encore au renforcement réel des instances de coordination doivent être immédiatement mises en œuvre.
Comme je le répète depuis des mois, la lutte contre le terrorisme exige avant tout une articulation optimale entre le renseignement, la police et la justice. Les réponses apportées doivent être à la mesure du défi auquel notre société est exposée. Si l'invulnérabilité n'existe pas face au terrorisme, aucun fatalisme ni aucune naïveté ne peuvent être tolérés dans le devoir prioritaire d'assurer la sécurité des Français."

Alain Rousset, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine (Twitter):

"Notre pays est en deuil, à nouveau durement frappé par la barbarie. Pensées pour les victimes et les familles"

Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil départemental de Gironde :

"C'est avec une grande émotion que je m'associe à la douleur des familles des victimes de l'attentat de Nice. Les Français sont mis a l'épreuve après cet acte infâme qui vise à ébranler notre nation en un jour symbolique. Au delà de l'émotion et des mots, c'est l'union qui fait notre force : elle doit nous inciter à défendre nos valeurs démocratiques et à rester plus que jamais vigilants et solidaires."

Pierre Camani, président du Conseil départemental du Lot-et-Garonne

" La France vient d'être touchée une nouvelle fois par un attentat d'une gravité extrême et d'une violence absolue. Cet acte, commis le jour même de la Fête nationale, qui célèbre les valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité, est d'une barbarie sans nom. Au-delà de notre douleur et de notre indignation, il nous faut continuer à assurer l'unité nationale de notre pays. » Conformément à la décision du Président de la République, les drapeaux de l'Hôtel du Département sont mis en berne "

Germinal Peiro, député de la Dordogne, Président du Conseil départemental

 "Le carnage atroce perpétré hier soir à Nice suscite de nouveau un effroi incommensurable. La France est encore une fois attaquée dans sa chair, celle de victimes innocentes qui profitaient d’une fin de soirée festive en famille ou entre amis, celle de ses enfants rassemblés pour célébrer le 14 juillet et ses symboles: la Liberté, l’Egalité, la  Fraternité.
Face à l’innommable et à la folie, mes pensées vont surtout aux victimes et aux familles dont la vie a basculé hier soir. Face à l’horreur, nous devons rester solidaires, ne pas céder à la peur, ne pas oublier non plus ce qui fait notre force et nous unit : la République et ses valeurs démocratiques. Face à l’imprévisible, ayons confiance dans l’action de nos forces de sécurité, police, gendarmerie, armée, et de nos services de secours, dont le  professionnalisme continue de sauver des vies dans les conditions les plus dures. Ayons confiance, aussi, dans les décisions du Président de la République et du gouvernement, qui agissent depuis des mois avec la plus grande fermeté et avec responsabilité.
Nous vivons depuis un an et demi des moments terriblement éprouvants par leur barbarie et leur ampleur. Nous sommes malheureusement fragiles, démunis et vulnérables face à des attentats d’une telle inhumanité. Mais les crimes des fanatiques, aussi abjects soient-ils, ne viendront jamais à bout de notre liberté, notre bien le plus
précieux."

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Pixabay

Partager sur Facebook
Vu par vous
3239
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !