Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Attaque terroriste à Nice, réactions locales

15/07/2016 | A une date particulièrement symbolique, l'horreur a une nouvelle fois frappé notre pays, sur la Promenade des anglais, à Nice. Les personnalités locales et régionales réagissent

Nice

Alors que le feu d'artifice de la fête nationale touchait à sa fin à Nice, un camion a foncé dans la foule sur près de 2 kilomètres de la célèbre Promenade des Anglais. Avant d'être abattu par les forces de police, le terroriste a laissé derrière lui (bilan provisoire) 84 morts, 18 personnes en « urgence absolue », et des centaines de personnes blessées moins gravement ou en état de choc. Un événement qui naturellement, dès ce 15 juillet au matin, fait réagir les personnalités politiques locales.

Réaction d'Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Président de Bordeaux Métropole
"Une nouvelle fois, la barbarie terroriste frappe notre pays. Le soir de notre fête nationale, un acte d’une grande lâcheté et d’une grande cruauté vient frapper la France au cœur. Grâce à la réactivité des forces de l’ordre, d’autres vies ont été sauvées. Mes pensées vont aux familles des victimes, et aux Niçois.
"Depuis des mois, nous savons que la menace est maximale, que la France est une cible, peut-être même la cible prioritaire des terroristes islamistes. La mobilisation de nos services est remarquable et, en ces moments tragiques, il faut saluer le professionnalisme de celles et ceux, civils et militaires, qui luttent au quotidien contre ces menaces dans des conditions difficiles et avec des ressources humaines, matérielles et budgétaires insuffisantes.
L'épouvantable attentat de Nice s’est malheureusement produit selon un mode opératoire décrit et encouragé par les terroristes eux-mêmes depuis plusieurs années. S'il est encore trop tôt pour établir précisément l'enchaînement de tous les faits et des responsabilités ayant conduit à cet attentat de masse, nous devons rappeler, encore et encore, que la vigilance doit être totale, sur l'ensemble du territoire et en toutes circonstances.

Face à cette menace terroriste intense, durable et multiforme, notre dispositif doit être adapté en conséquence. La tragédie de Nice intervient quelques jours après la remise du rapport de la commission parlementaire dirigée par Georges Fenech dont j'ai salué la qualité, et qui reprend des propositions que j’ai formulées depuis plusieurs mois.
Un certain nombre de recommandations, particulièrement celles touchant à la remontée en puissance du renseignement territorial, à la mise en œuvre d’une police pénitentiaire, à l'intégration de la gendarmerie dans la communauté du renseignement ou encore au renforcement réel des instances de coordination doivent être immédiatement mises en œuvre.
Comme je le répète depuis des mois, la lutte contre le terrorisme exige avant tout une articulation optimale entre le renseignement, la police et la justice. Les réponses apportées doivent être à la mesure du défi auquel notre société est exposée. Si l'invulnérabilité n'existe pas face au terrorisme, aucun fatalisme ni aucune naïveté ne peuvent être tolérés dans le devoir prioritaire d'assurer la sécurité des Français."

Alain Rousset, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine (Twitter):

"Notre pays est en deuil, à nouveau durement frappé par la barbarie. Pensées pour les victimes et les familles"

Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil départemental de Gironde :

"C'est avec une grande émotion que je m'associe à la douleur des familles des victimes de l'attentat de Nice. Les Français sont mis a l'épreuve après cet acte infâme qui vise à ébranler notre nation en un jour symbolique. Au delà de l'émotion et des mots, c'est l'union qui fait notre force : elle doit nous inciter à défendre nos valeurs démocratiques et à rester plus que jamais vigilants et solidaires."

Pierre Camani, président du Conseil départemental du Lot-et-Garonne

" La France vient d'être touchée une nouvelle fois par un attentat d'une gravité extrême et d'une violence absolue. Cet acte, commis le jour même de la Fête nationale, qui célèbre les valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité, est d'une barbarie sans nom. Au-delà de notre douleur et de notre indignation, il nous faut continuer à assurer l'unité nationale de notre pays. » Conformément à la décision du Président de la République, les drapeaux de l'Hôtel du Département sont mis en berne "

Germinal Peiro, député de la Dordogne, Président du Conseil départemental

 "Le carnage atroce perpétré hier soir à Nice suscite de nouveau un effroi incommensurable. La France est encore une fois attaquée dans sa chair, celle de victimes innocentes qui profitaient d’une fin de soirée festive en famille ou entre amis, celle de ses enfants rassemblés pour célébrer le 14 juillet et ses symboles: la Liberté, l’Egalité, la  Fraternité.
Face à l’innommable et à la folie, mes pensées vont surtout aux victimes et aux familles dont la vie a basculé hier soir. Face à l’horreur, nous devons rester solidaires, ne pas céder à la peur, ne pas oublier non plus ce qui fait notre force et nous unit : la République et ses valeurs démocratiques. Face à l’imprévisible, ayons confiance dans l’action de nos forces de sécurité, police, gendarmerie, armée, et de nos services de secours, dont le  professionnalisme continue de sauver des vies dans les conditions les plus dures. Ayons confiance, aussi, dans les décisions du Président de la République et du gouvernement, qui agissent depuis des mois avec la plus grande fermeté et avec responsabilité.
Nous vivons depuis un an et demi des moments terriblement éprouvants par leur barbarie et leur ampleur. Nous sommes malheureusement fragiles, démunis et vulnérables face à des attentats d’une telle inhumanité. Mais les crimes des fanatiques, aussi abjects soient-ils, ne viendront jamais à bout de notre liberté, notre bien le plus
précieux."

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Pixabay

Partager sur Facebook
Vu par vous
5784
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !