Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/21 | Une nouvelle gamme de produits bio et sans sucres dans le Pays Basque

    Lire

    A Bardos (64), Elikatxo produit, transforme et commercialise des jus de fruits et des soupes. Afin d’élargir sa gamme de produits bio et sans sucres, l’entreprise doit créer une ligne de production automatisée. Pour aider la société dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué une subvention de 30 270 euros lors de sa dernière commission permanente.

  • 25/02/21 | Mimizan va accueillir un tiers-lieu

    Lire

    Mimizan, territoire assez isolé en dehors de l’été, a décidé de créer un tiers-lieu, au travers de l’association « Lily dans les étoiles », pour permettre aux habitants de se rencontrer, d’échanger, de travailler mais aussi pour favoriser le lien social. Cette association, constituée d’une quarantaine de professionnels locaux issus de secteurs divers, souhaite avec ce tiers-lieu créer un pont entre le dynamisme économique de la saison estivale et l’activité des résidents à l’année. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 60 000 euros.

  • 25/02/21 | Dordogne : Rubi Cuir forme tous ses salariés

    Lire

    A Boulazac, Rubi Cuir fabrique des pièces de maroquinerie pour le secteur du luxe. Afin d’acculturer les salariés à ces savoir-faire particuliers, l’entreprise a mis en place un parcours de formation interne afin de professionnaliser rapidement les nouveaux salariés. Les enjeux de développement de l’entreprise portent aussi vers une professionnalisation des formateurs. Pour les aider à cela, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué à l’entreprise une aide de 67 708 euros.

  • 24/02/21 | A Canéjan, Hervé Thermique parie sur le numérique

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir la transformation numérique de la société Hervé Thermique, basée à Canéjan en Gironde. L’entreprise, répartie sur 60 sites en France, a décidé de poursuivre sa stratégie de croissance en améliorant son offre en matière de maintenance. Pour ce faire, elle compte développer un outil numérique innovant autour de la maintenance du bâtiment.

  • 24/02/21 | Cybersécurité: Escape Technologies innove à Biarritz

    Lire

    Créée en septembre 2020, Escape Technologies, basée à Biarritz, se positionne sur le marché de la gestion des vulnérabilités et de l’audit cyber. Elle souhaite aujourd’hui innover et développer le prototype de sa solution de cybersécurité visant la génération des règles de sécurité automatisées et basées sur l’intelligence artificielle pour le cloud. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 75 000 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | La grande histoire d'Adour entre Jean Grenet et Bayonne

23/02/2021 | Le maire aux trois mandats est décédé ce mardi 23 février au matin à 81 ans des suites d'une longue maladie

Jean Grenet - Remise de la Légion d'honneur

"Il avait Bayonne chevillée au corps" a dit de lui son successeur Jean-René Etchegaray en apprenant ce matin la mort de Jean Grenet. Qui illustre la totale histoire d'amour d'un maire pour sa ville. Député, conseiller régional et départemental, Jean, comme les Bayonnais l'appelaient, c'était aussi une histoire d'Adour, son paradis bleu. L'entreprise Grenet Père et fils aura tracé un sillon inoubliable dans la prestigieuse sous préfecture des Pyrénées-Atlantiques. Pour une fois, Bayonne ne fait pas la fête, mais pleure un amour perdu.

 La nouvelle était redoutée depuis quelque temps, Jean Grenet, 81 ans,  maire de Bayonne de 1995 à 2014 est décédé en ce mardi matin à son domicile. Un bail de dix-neuf ans -trois mandats- entrepris quand son père, Henri, a effectué sa despedida. Utiliser ce jour le terme "ancien maire de Bayonne" serait presque insultant à l'égard de ce chirurgien -comme son père- qui a tracé si profondément le sillon de l'Histoire de sa ville. En ciel et blanc, quand il s'agissait d'aller au "pattiack" derrière l'Aviron, en rouge et blanc quand Bayoune ou Baiona, -c'est selon sur les bords de l'Adour-  partageait l'ivresse de la fête. Sans oublier avocat bouillant de la corrida, - il fut président de l'Union des villes taurines- car l'homme aimait se retrouver seul face à tous les défis. Et ils n'ont pas manqué. 
 
Première apparition dans les responsabilités politiques. Au sein du Conseil général -devenu départemental- des Pyrénées-Atlantiques en 1992, quand il prend la suite de son père, sous une étiquette UDF avant d'adhérer au Parti radical valoisien. Il fut conseiller régional d'Aquitaine, de 1998 à 2004; député RPR de 1995 à 2012, il a suppléé Alain Lamassoure quand celui-ci était au gouvernement.  Enfin il a présidé pendant sept ans la Communauté d’agglomération Côte basque Adour.
 
"Tout a une fin, je pars très serein" dira-t-il dans son discours d'adieu
 
  Rénovation du centre ville, retour des halles en son coeur, développement du secteur hospitalier, campus de la Nive en 2008, transformation de la ZUP des Hauts de Sainte Croix en 2008, installation d'Ikea en 2013. Parfois avec des vents contraires.  Avec sa devise: "ne pas faire de l’adversaire un ennemi!"
 
La dernière intervention de Jean Grenet en la Nouvelle agglomération, ex District BAB pour lesquels père et fils ont tant œuvré, s'est produite quand il a passé le relais à Jean-René Etchegaray.  Nombre d'observateurs non formatés, auront toujours apprécié le franc parler de Jean qui ne mettait pas de gants, à des années lumière de la langue de bois, "polissée", apprise avec zèle et application par certains de ses amis ou adversaires politiques.
Un investissement qui lui vaudra d'être décoré de la Légion d'honneur par le préfet Pierre André Durand (notre photo). En présence de son épouse Annabelle et son petit fils Antoine.
En revanche, la lignée politique de la famille s'arrêtera. Ses enfants choisiront d'autres terrains. Comme François qui optera pour les Girondins de Bordeaux.....
 
"Tout a une fin, je pars très serein. Très sincèrement, je vous demande les uns et les autres de penser à Bayonne, aux Bayonnaises et aux Bayonnais et uniquement à ça!" seront ses derniers mots publics.
 
Peut-être un jour, quelqu'un aura l'idée lumineuse de baptiser le Centre hospitalier de Bayonne et de la Côte basque sans arrogance mais avec reconnaissance,  "Grenet".
En attendant, en cette journée printanière Bayonne n'a pas le coeur à la Fête, mais pleure assurément un amour perdu. Surtout quand il aura atteint un tel degré de réciprocité.
Jean Grenet Maire radical de Bayonne ne briguera pas un 4ème mandat
 
 Du Nord au Sud, un hommage unanime
 
Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine.- « C’est avec grande tristesse que j’ai appris la disparition de Jean Grenet. Il s’est éteint là où il avait vu le jour, à Bayonne, dans cette ville qui lui doit tant – et qui a fini par lui ressembler. Du centre-ville piéton à la diffusion de la culture, Jean Grenet a été un maire visionnaire et attentif, dans les pas de son père. Bien qu’issus de partis politiques différents, nous n’avons jamais cessé de discuter et nous écouter. Grand amoureux de son territoire, membre éminent de notre assemblée régionale (de 1998 à 2004), j’ai toujours trouvé en lui à la fois un partenaire de premier plan et un ambassadeur passionné et passionnant de notre art de vivre. Lors de son mandat de conseiller régional, j’ai pu apprécier son sens de l’intérêt public qui le plaçait au-dessus de toute appartenance politique, nous permettant de converger sur des nombreux dossiers. Cet ardent supporter de l’Aviron Bayonnais faisait sien l’adage de l’ovalie : ne pas faire de l’adversaire un ennemi, en cela, nous nous sommes parfaitement trouvés. En ce jour triste, je garde donc ce souvenir humain, républicain et régional. Il était l’homme d’une ville, d’une région et d’un temps qui me sont chers. Mais il était d’abord un ami. J’adresse mes pensées les plus émues, et celles de l’ensemble du Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine, à la famille et aux proches de Jean Grenet ».
 
Alain Lamassoure, ancien député, ministre des affaires européenne, ancien maire d'Anglet et député européen.- "Avec Jean Grenet, je perds un frère en politique et un ami très rare. Sa forte personnalité, son franc-parler inimitable, son enracinement local unique, sa passion de l’avenir, l’attachement atavique à l’intérêt général que lui avait transmis Henri Grenet l’ont identifié à sa ville et à une belle page de l’histoire du Pays basque."
Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques.-« C’est avec une immense tristesse que j’ai appris la disparition de Jean Grenet. J’ai véritablement apprécié l’homme et les relations que nous avons su tisser tout au long des ans.Il était formidablement attaché à Bayonne qu’il a su gérer avec lucidité et courage comme l’ensemble des combats menés tout au long de sa vie. Jean Grenet était un bâtisseur à qui l’on doit la physionomie et le visage du Bayonne que nous connaissons aujourd’hui. Il a réussi à donner à Bayonne le caractère qu’il souhaitait. Il en a fait un carrefour géographique, culturel et sportif ; un lieu de rassemblement recherché. Amoureux de sa ville, il laisse un important héritage aux bayonnaises et bayonnais. Aujourd’hui, je tiens à adresser, en mon nom et au nom du Conseil départemental, mes plus sincères condoléances à son épouse, sa famille et ses proches. »
 
 Sandrine Derville (vice présidente du Conseil régional et conseillère municipale d'opposition à Anglet).- Tristesse et émotion. Au-delà des divergences politiques, j’ai un immense respect pour Jean Grenet qui aura été un très grand maire de Bayonne, qu’il aimait passionnément et qu’il a marqué de son empreinte. 
 
Jean-René Etchegaray (maire de Byonne et président de la Communauté Pays basque).-
Le Docteur Jean Grenet vient de nous quitter. Vive émotion et immense tristesse. Une grande perte pour notre ville et les Bayonnais. Il avait Bayonne chevillée au corps. Fier d’avoir été à ses côtés dans la recherche du bien commun.
 
Sylvie Durruty, conseillère régionale, vice présidente de la Communauté d'agglomération et première adjointe au maire de Bayonne a été l'élève politique et la femme de confiance de Jean Grenet pour le développement hospitalier de la ville. Ce qui l'avait conduit à devenir présidente du Conseil de surveillance du Centre hospitalier de Bayonne. Son témoignage illustre le personnage qu'était Jean Grenet.
"Votre départ est pour Bayonne et pour beaucoup de bayonnaises et de Bayonnais une très triste nouvelle . Pour moi, même si nous nous y attendions, c’est un véritable déchirement .
Vous respiriez notre ville comme aucun d’entre nous n’est capable de le faire aujourd’hui : connaissant, maîtrisant les dossiers dans leur menu détail, aimant Bayonne et les bayonnais sans limite .
Comment oublier vos mots d’encouragement, vos reproches parfois, vos conseils avisés et aussi vos « coups de gueule » ...
Vos SMS aussi sur ce que vous considériez ne pas être les meilleurs choix... toujours sans détour, souvent juste dans votre analyse. Mais, aussi toujours avec bienveillance, gentillesse et amitié... "
 
Claude Olive (maire d'Anglet).- Je viens d’apprendre avec beaucoup de tristesse le décès de Jean Grenet survenu à l’âge de 81 ans. Maire de Bayonne de 1995 à 2014, ancien Président de l’agglomération et ancien Député de la 5ème circonscription des Pyrénées-Atlantiques, Jean Grenet aura marqué de son empreinte Bayonne et le Pays basque.
Je perds aujourd’hui un ami dont les précieux conseils auront guidé mon parcours politique. J’adresse toutes mes condoléances à sa femme Annabelle, à ses enfants et à tous les Bayonnais qui doivent se sentir un peu orphelins.

Maïder Arosteguy (maire de Biarritz).-
 "Il fut ce qu'on peut appeler un grand monsieur. Proche, des gens, sa ville Bayonne chevillée à l'âme. Il avait discrètement mais efficacement accompagné mes premiers pas en politique, jamais avare de conseils et d'attention. Je suis bouleversée par sa disparition et j'adresse à son épouse Annabelle, à sa famille, ses amis, , à tous les bayonnais, mes plus sincères condoléances. Repose en paix très cher Jean.
 
Max Brisson (sénateur des Pyrénées atlantiques).- « C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris ce matin de la bouche du maire de Bayonne le décès de mon ami, Jean Grenet. Je retiens nos combats pour le Pays Basque. Nous les avons menés ensemble à la Région. Je retiendrai cet ardent défenseur de sa ville. Je soulignerai son combat pour l’université à Bayonne sur les bords de la Nive. Aujourd’hui, nos joutes rugbystiques vont me manquer. Son sang était Bleu. Le mien est Rouge. Notre amitié et notre engagement pour le Pays Basque et son développement étaient sincères. »

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
956
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a rencontré une cinquantaine d'étudiants poitevins ce mardi 23 février Politique | 24/02/2021

Frédérique Vidal face aux étudiants poitevins entre mesures et constat d’impuissance

Fanny Le Dauphin, éleveuse de caprins au Domaine de Nodris Politique | 05/02/2021

Gironde : le Domaine départemental de Nodris se dévoile pas à pas

5em CTO lormont une Politique | 05/02/2021

Lormont, Cité Éducative, a accueilli la cinquième Conférence Territoriale de l'Orientation

Proposition de loi Politique | 04/02/2021

Handicap : 3 questions à Philippe Mouiller, sénateur des Deux-Sèvres, rapporteur de la proposition de loi Mesures de justice sociale

Patrick Chastenet Politique | 01/02/2021

Tribune Libre Patrick Chastenet : On étouffe

Jean Castex Politique | 30/01/2021

Jean Castex : 4 annonces qui évitent un nouveau confinement

L'espace Noriac à Limoges Politique | 30/01/2021

Haute-Vienne : Le Département injecte 1,5 million supplémentaire pour aider le secteur culturel

Nicolas Thierry, tête de liste EELV aux élections régionales de juin 2021 Politique | 29/01/2021

Elections Régionales: "Terroirs, Résistance et Réinvention", pour les voeux de campagne de Nicolas Thierry (EELV)

Le pont A20 Politique | 28/01/2021

Limoges : Un pont réservé aux mobilités douces surplombera l’A20

Philippe Le Moing-Surzur, sous préfet de Bayonne Politique | 27/01/2021

Le sous-préfet Le Moing-Surzur est arrivé à Bayonne

Ostavals, le bâtiment Politique | 26/01/2021

Ostavals, prochain "relais" de la Communauté basque sur le chemin de Compostelle

Session extraordinaire du Conseil départemental des Landes le 25 janvier 2021 Politique | 26/01/2021

Crise aviaire : Le Département des Landes soutient la filière à l'unanimité

Jean-Luc Gleyze avec les membres de la fédération ATENA Politique | 22/01/2021

Le département de la Gironde à l'écoute des étudiants en situation de précarité

 Sarah El Hairy au coté de Mickaël Hammel Politique | 22/01/2021

En Dordogne, Sarah El Hairy vante les "solutions jeunes" du gouvernement

Fabienne Buccio, préfète de la région Nouvelle-Aquitaine Politique | 22/01/2021

Crises sanitaires et relance : Les voeux entre prudence et optimisme de Fabienne Buccio, préfète de Région