Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

  • 15/11/18 | Lancement d'un projet d'habitat participatif à Pessac

    Lire

    Le jeudi 15 novembre à 18 h 30, un projet d'habitat participatif sera officiellement lancé à Pessac ; résultat de la mobilisation de Bordeaux Métropole, de la Ville de Pessac, de La Fab dans le cadre du programme 50 000 logements. Grâce à cette démarche novatrice une douzaine de foyers va, ainsi, devenir propriétaire d'une autre manière.

  • 15/11/18 | Un nouveau nom pour le réseau régional des transports

    Lire

    Préfigurateur de la future Loi d’Orientation des Mobilités, les délégués des 22 collectivités membres du Syndicat Mixte Intermodal de Nouvelle-Aquitaine ont voté en Comité syndical une nouvelle identité à la structure : Nouvelle-Aquitaine Mobilités. Un nouveau nom pour traduire une nouvelle échelle régionale qui regroupe 5 bassins définis ainsi : Sèvres-Atlantique, Vienne et Charente, Limousin et Périgord, Gironde et Garonne, Landes et Pyrénées. Chacun sera chapeauté par un vice-président.

  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Avec toute la famille socialiste, Hollande rend hommage au « panache » d'Emmanuelli

25/03/2017 | Henri Emmanuelli a oeuvré toute sa vie au rassemblement de la gauche et l'on a senti dans les propos de François Hollande comme une manière de nostalgie

Emmanuelli

"Si Dieu existe, et que Henri l'a rejoint, il aura fort à faire avec lui. Mais que Henri sache bien que la République aujourd'hui le salue et ne l'oubliera jamais", a déclaré lors d'une belle cérémonie d'adieu, le chef de l'Etat en mémoire de l'ancien président de l'Assemblée nationale et figure de l'aile gauche du PS, décédé mardi à l'âge de 71 ans.

La cérémonie religieuse achevée à l'église de la Madeleine de Mont-de-Marsan, c'est par des applaudissements nourris des plus de 2.000 personnes venues à l'hommage républicain que le cercueil où repose le patron des Landes a été accueilli à l'espace Mitterrand, recouvert du drapeau tricolore devant 287 roses rouges, une par député socialiste. La salle debout a alors tenu longuement le silence avant l'arrivée de François Hollande et de la famille de l'ex-président de l'Assemblée nationale, sous un enjoué Vino Griego par une cinquantaine de musiciens landais.
Au premier rang, le Premier ministre et une bonne partie du gouvernement, de Stéphane Le Foll à Matthias Fekl et Alain Vidalies. Parmi les nombreux parlementaires on remarquait François Cartron sénatrice de la Gironde, Michèle Delaunay et Gilles Savary, députés de la Gironde; David Habib et Martine Lignières-Cassou députés des Pyrénées-Atlantiques; le président du conseil régional Alain Rousset, le président du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques Jean-Jacques Lasserre. Juste derrière de nombreuses personnalités, comme Gilbert Mitterrand ou Cécile Duflot qui partageait l'amour des Landes avec Emmanuelli, Vincent Feltesse conseiller régional et élu bordelais.
Un homme « fait d'acier trempé et de larmes »A la tribune, Marie Lafitte des Jeunes socialistes landais a rappelé dans sa « lettre à Henri Emmanuelli » l'attachement viscéral de l'ex-Premier secrétaire du PS au rassemblement de la gauche, soulignant qu'à la veille d'une élection présidentielle « dont le meilleur comme le pire peut naître, nous aurions bien eu besoin de vous". "Comme vous, ma génération ne tolérera pas les aventures individuelles et les querelles de clocher", a-t-elle promis avant de rejoindre au premier rang Benoît Hamon. Xavier Fortinon, le vice-président du Conseil départemental, lui succèda pour un hommage appuyé et fortement applaudi soulignant la capacité visionnaire d'un homme dont le destin s'est confondu avec sa terre d'élection...
"Il voulait que la gauche gouverne" contre "ceux qui aspirent à une opposition tranquille et rédemptrice", a ensuite assuré François Hollande, sous le regard du candidat PS. "Avec la droite, il était impitoyable. Avec la gauche, il était intraitable. Avec tous, il était exigeant", et "il pourfendait les pères la rigueur qui, on le sait maintenant, ne sont pas toujours des parangons de vertu", a poursuivi le chef de l'Etat, dans une allusion à François Fillon.
François Hollande avait auparavant longuement salué le parcours d'Henri Emmanuelli : « il était né à Eaux-Bonnes pas loin de chez Cyrano, dont il avait sans autorisation repris le panache. C’est ainsi qu’il était parti à l’abordage pour conquérir des places électorales, pour dénoncer les puissants, pour moquer les Parisiens, pour secouer les timorés, effrayer les droitiers, mais aussi séduire les récalcitrants et faire tomber les citadelles les mieux gardées » avec « toutes les armes possibles dont la plus secrète était le cœur » chez cet homme « fait d'acier trempé et de larmes ».
Après un vibrant Agur Jaunak qui a embué beaucoup d'yeux dans l'assistance, le cercueil a quitté la salle sous de longs applaudissements, avant l'inhumation dans l'intimité, dans son village chalossais de Laurède.
"Le président de la République a rendu un très bel hommage. C'était une cérémonie très juste, sans fausses notes", a estimé, ému, Benoît Hamon qu'Emmanuelli avait soutenu lors de la primaire : « une figure incroyable de la gauche s'en va, c'est une peine politique qui se double d'une peine personnelle profonde ».

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
5465
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !