Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

16/04/19 : Emmanuel Macron au 20 heures ce 16 avril: "Je vous le dis ce soir avec force : nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Nous rebâtirons Notre-Dame plus belle encore. Je veux que ce soit achevé d'ici cinq années"

16/04/19 : Patrick Bobet, président de Bordeaux métropole, frappé par la tragédie qui touche Paris et les français va demander au Conseil de métropole de participer, par le versement d’une subvention, à l’effort de reconstruction de la cathédrale Notre Dame.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

  • 19/04/19 | Bordeaux : du mouvement à la MÉCA

    Lire

    La Maison de l'Économie Créative en Nouvelle-Aquitaine sera inaugurée le 28 juin prochain. En attendant cette échéance, le site béglais de l'ALCA (Agence Livre, Cinéma et Audiovisuel) Nouvelle-Aquitaine, s'installe à la MÉCA à partir de fin avril. Les équipes de l'ALCA - site de Bègles conservent leurs lignes téléphoniques le temps du déménagement. Les professionnels du livre et de l'audiovisuel pourront s'y rendre sur rendez-vous uniquement.

  • 19/04/19 | Pau : 10 ans de logement solidaire !

    Lire

    L'association paloise Presse Purée fête cette année son dixième anniversaire. Une décennie d'alternatives à la crise du logement des jeunes et de lutte contre l'isolement des personnes âgées. En effet, Presse Purée compose des "duos" ou "trios" de jeunes et de séniors. Ces derniers proposent un hébergement gratuit à des jeunes en échange de services du quotidien (acheter le pain, etc.) et d'une présence rassurante, notamment le soir. En dix ans, Presse Purée a accompagné 350 personnes.

  • 19/04/19 | Le Tour de France des Hôpitaux en Charente-Maritime

    Lire

    Les hôpitaux de La Rochelle et Rochefort seront mis à l'honneur. Dans le cadre du "Tour de France des Hôpitaux" lancé par la promotion Albert Camus de l'École de Directeur ou directrice d'Hôpital, les centre hospitaliers de Rochefort et La Rochelle-Ré-Aunis sont mis en vidéo par des étudiants stagiaires. Ces clips de 140 secondes font partie d'un documentaire réalisé à partir des différents tournages, dévoilé à la fin du Tour de France des Hôpitaux.

  • 19/04/19 | Les Landes s'engagent auprès des agriculteurs

    Lire

    Le département des Landes se classe en 2019 parmi les départements ayant le plus de productions sous signes officiels de qualité. Il va donc, avec Agrilocal40, consacrer 1.7M€ à la préservation des exploitations agricoles familiales et 2.3M€ pour inciter les agriculteurs à des pratiques plus respectueuses de l'environnement, tout en développant l'ancrage territorial de l'alimentation, entre espaces tests agricoles et circuits-courts.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Aziz Skalli, référent LRM 33 : « Le plus dur est à venir...»

16/11/2017 | Aziz Skalli est le référent de la République en Marche en Gironde depuis la mi-octobre.

Aziz Skalli  est le référent de la République en Marche en Gironde depuis la mi-octobre 2017

En Gironde, Aziz Skallil coordonne le travail de plus 5000 adhérents actifs répartis dans la centaine de comités locaux du département. Ce quadragénaire affable est un ex membre du PS, conseiller municipal à Lormont et cadre à la Poste. Il prend un ton sérieux et déterminé pour parler du travail important de refondation qu'il doit mener à son échelle locale : « Mon objectif actuel est d'installer le mouvement dans le département, de passer d'une structuration de campagne présidentielle à un mouvement ancré dans le territoire girondin. Il faut pour cela mobiliser l'ensemble des comités locaux. Il faut être actif sur tout le territoire girondin pour espérer avoir des résultats probants lors des prochaines élections régionales et municipales».

Malgré tout son enthousiasme et son énergie, Aziz Skalli reconnaît les difficultés d'une période cruciale pour le mouvement: « On est passé du temps ultra-rapide de cette campagne victorieuse au temps long du pouvoir. L’adrénaline est descendue, on est dans un temps d'installation, de stabilisation et de réflexion. Il faut accompagner une nouvelle génération de talents. Avec Macron, on a une incarnation forte, le parti a été créé pour le porter à la présidentielle. Désormais, l’exercice est beaucoup plus compliqué... Il s'agit d'installer un mouvement politique basé sur une idéologie politique. Il faut d'ailleurs mieux définir cette idéologie politique pour lutter plus efficacement face aux autres partis plus anciens et plus structurés. Il faut approfondir nos marqueurs: L’Europe et la redéfinition du modèle social. Il faut faire émerger de nouvelles idées, en vue d'un programme pour les futures échéances électorales. Pour les prochaines élections, on ne pourra plus mettre seulement la tête de Macron pour espérer l'emporter. Le plus dur est à venir, c'est un véritable enjeu que cette restructuration pour continuer à perdurer. »

"Il ne faut pas essayer de barrer plus à droite ou plus à gauche" Aziz Skalli dit qu'il est animé par un sentiment de «loyauté exigeante» vis à vis du gouvernement. Une manière de dire qu'il est un défenseur éclairé et non servile de la politique du gouvernement. «Il faut confronter notre programme à la réalité quotidienne de nos concitoyens et faire remonter l'avis des français par rapport aux textes de lois du gouvernement. On a fait part par exemple de retours négatifs sur la question du logement (baisse des APL) ou sur la gestion des collectivités territoriales ( baisse des subventions,suppression de la taxe d'habitation... ) » assure le référent LREM 33.

Au niveau local, la priorité du mouvement est d'assurer que l’égalité entre les territoires soit une réalité. Il faut que «métropolitains et ruraux ait le même accès à la mobilité , au numérique, au logement ». Pour cela des «facilitateurs locaux» vont être mis en place dans les zones les plus isolées. Cette méthode a été utilisée notamment à Chicago par Barack Obama. Aziz Skalli décrit avec enthousiasme le dispositif. «Par leur expertise, leur méthode, ces personnes font aider les initiatives innovantes portées par des adhérents de LREM ou de simples citoyens dans des quartiers difficiles, des endroits éloignés des centres-villes, dans la ruralité. Si vous avez une idée mais ne savez pas comment la mettre en place, ils pourront vous mettre sur la voie. Ce seront des aiguilleurs!»

Sur le bilan global de six mois de présidence d'Emmanuel Macron, le conseiller municipal de Lormont se montre plutôt satisfait. « Le déroulé, la méthodologie va dans le bon sens. On a pu faire de grandes réformes concernant notamment le code du travail de manière concertée et apaisée. Il y a des ajustements qui auraient pu être faits sans doute sur les APL ou les emplois aidés. Mais il ne faut pas que ces sujets empêchent de voir le bon chemin que nous empruntons. Il ne faut pas essayer de barrer plus à droite ou plus à gauche. Nous avons fait le premier étage de la fusée: La Liberté pour les entreprise et maintenant, il faut travailler sur le deuxième étage: la Protection pour les salariés». Une étape « indispensable» pour l'ancien socialiste «loyal» et «exigeant» vis à vis de sa nouvelle famille politique.

Matthias Hardoy
Par Matthias Hardoy

Crédit Photo : LREM 33

Partager sur Facebook
Vu par vous
9430
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !