aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/17 : L'écrivain Serge Airoldi qui vit à Dax vient de remporter le Prix Henri de Régnier de l'Académie Française pour son dernier livre, Rose Hanoï, publié chez Arléa.

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Il reste encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

- Multivote -
Conseil Départemental des Landes - Festival Arte Flamenco 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/06/17 | Une pétition pour sauver la ligne SNCF Libourne Bergerac

    Lire

    Une pétition vient d'être lancée sur le net pour sauver la ligne SNCF, Libourne-Bergerac. La régénération de cette ligne vient de voir ses coûts exploser : l'estimation est passée « de 45 à 90 M€. De nombreuses collectivités, notamment en Dordogne, s'étaient engagées à contribuer au financement au côté de l'Etat et de la Région ( 60 %), de la SNCF (15 %) mais pas dans ces conditions. La pétition invite à se rendre à Bordeaux , le 1er juillet, à 10 h, pour se « faire entendre » lors de l’inauguration de la LGV.

  • 25/06/17 | Liaison Pau-Canfranc : l'Europe fait un pas de plus

    Lire

    Le projet de réouverture de la liaison ferroviaire entre Pau, Oloron et la gare espagnole de Canfranc continue à avancer. Les états membres de l'Union européenne décideront le 6 juillet s'ils financent la moitié des 7,5 millions € d'études nécessaires à la réouverture de la ligne entre Bedous, en vallée d'Aspe, et Canfranc. Le projet figure en effet parmi les 152 dossiers inscrits dans le mécanisme de l'interconnexion en Europe. Ce qui amène la Nouvelle Aquitaine et la Navarre à espérer que l'Union pourrait financer 40% des 350 à 450 millions € de travaux du futur chantier.

  • 24/06/17 | La Rochelle fête les 500 ans de son histoire protestante

    Lire

    Capitale huguenote, haut lieu de la Réforme protestante française, la ville de La Rochelle , labellisée Cité européenne de la Réforme participe aux manifestations organisées autour des 500 ans de la Réforme (1517). Les festivités d'été ont été lancées officiellement ce vendredi. De nombreuses manifestations sont au programme : expositions, conférences, visites patrimoniales, concerts... Programmation sur http://www.ville-larochelle.fr/actualites

  • 23/06/17 | Tournage de la série Vestiaires en Dordogne à partir de lundi

    Lire

    Pendant trois jours , à partir de lundi, les caméras de la série "Vestiaires", qui parle avec humour et de manière cash du handicap, se poseront à l’Aquacap, piscine du Grand Périgueux. Les comédiens, handicapés, seront accompagnés pour le premier jour de tournage de deux stars. L’actrice Clémentine Célarié et l’ex-champion olympique de natation Florent Manaudou joueront quelques scènes pour les épisodes de cette 7e saison. Ce tournage a été préparé par le bureau d'accueil de tournages de la Dordogne.

  • 23/06/17 | Région: la séance plénière sera longue

    Lire

    C'est une plénière chargée qui attend les élus régionaux en début de semaine. En effet, seront débattus tant des dossiers liés à la formation professionnelle, qu'à l'apprentissage, aux transports (et notamment le transfert des compétences du Département à la Région pour les transports scolaires), la solidarité, et plusieurs dossiers autour de la transition énergétique et de l'environnement dont le vote d'un pacte régional autour de l'agriculture BIO. Mais il sera aussi question de finances avec le vote du tout premier compte administratif de la Nouvelle-Région et le vote du budget supplémentaire 2017 pour 94 M€

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Bayonne: J.-R. Etchegaray met fin à ses fonctions de président de l'ACBA

19/02/2016 | Le désaccord des quatre autres maires de l'agglomération Côte basque Adour sur le projet de schéma d'intercommunalité unique Pays basque(EPCI) est à l'origine de cette démission

Voeux ACBA Etchegaray

Élu à l'unanimité président de l'agglomération Côte basque Adour à la suite des dernières élections municipales, le maire centriste de Bayonne Jean-René Etchegaray, adoubé par son Conseil municipal sur le sujet, s'est retrouvé en minorité face aux quatre autres maires de l'agglomération. Une situation insupportable dans la mesure où ces derniers étaient hostiles au projet de Schéma départemental de coopération unique Pays basque (EPCI) quand, parallèlement, il était le président d'un Conseil des élus du Pays basque très largement favorable à ce dessein proposé par le préfet du département Pierre-André Durand.

En définitive, face au plaidoyer sur le projet de schéma de coopération unique du Pays basque (EPCI) qu'il défendait bec et ongles face à ses collègues de l'agglomération Côte basque Adour, Claude Olive (Anglet), Michel Veunac (Biarritz), Emmanuel Alzuri (Bidart) et Françis Gonzalez (Boucau), l'avocat bayonnais et maire de Bayonne, Jean-René Etchegaray aura préféré aller au bout de ses convictions, il faut le lui reconnaître, en choisissant de donner ce jeudi soir à 19 heures, sa démission de la présidence de l'agglomération Côte basque Adour. Voici le texte qu'il a transmis pour expliquer sa décision:
"À l'heure où la France connaît une grande réforme territoriale, avec pour ce qui nous concerne la création d'une très grande région, les préfets proposent une recomposition des intercommunalités par la voie de fusion de plusieurs d'entre elles.  

  1. Le projet de carte intercommunale proposé par le Préfet dans le cadre de la loi NOTRe, avec la création pour le Pays Basque d'une intercommunalité unique (Communauté d'agglomération), concerne d'abord les communes dont les Conseils municipaux auront à en décider avant la fin du mois de mai prochain. Ce projet interpelle aussi les actuelles intercommunalités, les 10 EPCI composant le Pays Basque, qui ne seront que consultés.
  2. Les travaux menés à l'initiative du Conseil des Élus du Pays Basque, depuis le mois de juillet dernier, notamment dans les ateliers d'Hasparren, ont donné lieu à de nombreux et riches échanges entre élus et fonctionnaires de tout le territoire. Des questions sur la faisabilité juridique, financière et politique  d'un EPCI unique ont été dégagées. Certaines ont déjà obtenu des réponses, à la faveur des expertises juridiques, fiscales et financières rendues publiques par le Conseil des Élus, l’État (Préfecture) ou certaines intercommunalités. D'autres attendent encore des réponses.  
  3. Jean-René ETCHEGARAY, Maire de Bayonne, Président de la Communauté d'Agglomération Côte BasqueAdour et du Conseil des Élus du Pays basque constate à ce stade d'avancement des travaux des ateliers un désaccord politique avec ses autres collègues maires de la Communauté, à propos de la proposition de l’autorité préfectorale. Ce désaccord s'est traduit :  par l'avis défavorable exprimé par le Conseil Communautaire en novembre 2015,  par le soutien apporté par les quatre autres maires de l'agglomération, conformément au vote de leurs communes, à une autre voie pour la construction de l'institution Pays Basque, plus conforme à leurs yeux au projet de notre agglomération.  

Soucieux de ne pas créer le moindre risque de conflit d'intérêts entre ses fonctions de président de l'ACBA et de président du Conseil des élus du Pays basque, (NDLR, dont il est le président) décide de se retirer de ses fonctions de président de l'ACBA avec effet à la date de l'acceptation par le Préfet de cette décision."  

Jean-René Echegry poursuit: "Je reste convaincu de la pertinence de la démarche engagée par le Conseil des Élus du Pays basque et de la nécessité de poursuivre l'exercice jusqu'à son terme,  comme j'estime devoir poursuivre le travail entrepris avec la grande majorité des élus et des communes du Pays Basque sur la faisabilité d'un EPCI unique pour le Pays basque, dans ma responsabilité de président du Conseil des Élus du Pays Basque."mqires acba

Un petit seisme à prévoir au sein de l'agglomération Cette décision va causer un petit séisme au sein de cette agglo qui avait dessiné un projet unique sur son territoire et semblait , au début de son mandat, partir unie comme les cinq doigts de la main pour créer une véritable entité. Brouillage aussi au sein des conseils municipaux. Que va penser un Henri Etcheto, son virulent adversaire PS de l'opposition qui avait ouvert son cœur à cette EPCI portée par son adversaire? Que va penser aussi la première adjointe Les Républicains, la première "alliée" officielle de Jean-René Etchegaray sur le terrain municipale et première adversaire sur le sujet EPCI? Qui d'ailleurs, vu la position de ses "alliés communautaires" et au nom d'une parité jusque-là inexistante, pourrait fort bien occuper le siège présidentiel de l'ACBA. A moins que Michel Veunac ou Claude Olive, ne soient partants.

À moins de tomber de la première averse, on peut penser que Jean-René Etchegry ne joue pas pour autant son avenir politique à la roulette russe. Nous l'avons écrit sur aqui.fr, la grande majorité des communes basques ont exprimé leur avis favorable sur le projet présenté par le préfet Durand. En démissionnant logiquement de cette présidence, Jean-René Etchegaray va lever toute ambiguïté et va mettre chacun des Conseils municipaux devant ses responsabilités. Lui a pris les siennes en ce jeudi. Vraisemblablement avec le souci de secouer le cocotier basque pour faire avancer les choses. Sait-on jamais. Le préfet Durand, son allié de la cause basque pourrait suivre le chemin du sous-préfet Dallennes et partir à son tour. Or le maire de Bayonne qui connaît les classiques du western sait que le train ne sifflera pas trois fois pour apporter une certaine autonomie à ce si séduisant Pays basque. Il joue à quitte ou double.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
4656
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !